Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Nigéria : Un sénateur demande à Muhammadu Buhari de démissionner de la présidence
30/01/2020 à 07h49 par Le Boy

Au Nigéria, le sénateur Enyinnaya Abaribe a demandé, ce mercredi 29 janvier 2020, au président Muhammadu Buhari de démissionner de son poste de président en raison de l’insécurité croissante dans le pays.

Alors que les législateurs délibéraient sur une proposition portant sur les défis de sécurité nationale et la nécessité de restructurer le système de sécurité du Nigeria, le sénateur Enyinnaya Abaribe et chef de la minorité du Sénat, a fait une demande surprenante au Président nigérian. Selon Premium Times, Enyinnaya Abaribe a demandé au chef de l’Etat nigérian, Muhammadu Buhari, de démissionner de ses fonctions d’Etat. Le sénateur affirme que Buhari est incapable d’assurer la sécurité du pays et qu’il n’a d’ailleurs pas fait grandes choses pour relever les défis sécuritaires auxquels est confrontée la nation depuis quelques années.

Pour le sénateur Enyinnaya Abaribe, le président Buhari et son parti n’ont pas tenu leurs promesses de campagne, celles de lutter farouchement contre le terrorisme pour faire asseoir une certaine stabilité sécuritaire dans le géant de l’Afrique de l’Ouest. « Si vous voulez traiter un problème, vous allez à la tête. Nous n’avons nommé ni l’IG ni les chefs de la sécurité. Nous irons voir le président et lui demander de démissionner », a-t-il déclaré avant d’ajouter que: « Les Nigérians ont voté APC parce qu’ils ont promis de lutter contre l’insécurité mais ils ont échoué ».

Le président nigérian se montre plus déterminé à poursuivre la lutte qu’il a déclarée à Boko Haram depuis un certain nombre d’années. Il a d’ailleurs appelé l’armée nigériane à se ressourcer pour vaincre le carcan djihadiste suite au décès de Lawan Andimi, qui était à la tête du gouvernement local de Michika, branche de l’État d’Adamawa.

« Cet incident a encore renforcé notre détermination en tant que gouvernement, et la détermination de nos vaillantes forces armées, de vaincre tous les groupes terroristes semant la mort, la violence et la destruction dans notre pays et à travers l’Afrique de l’Ouest », a twitté le président Muhammadu Buhari. Plusieurs offensives militaires et des stratégies de guerre diverses ont été mises à contribution dans la lutte contre Boko Haram sous l’autorité du président Buhari, seulement que les résultats peinent à se faire sentir.

Mardi 28 janvier 2020, alors qu’il recevait le gouverneur Abubakar Sani Bello, de l’État du Niger, à Abuja, le président Buhari a réitéré sa détermination à poursuivre Boko Haram jusqu’à son denier retranchement. Mais pour la chambre verte du Nigéria, Buhari a encore du pain sur la planche. Car, selon elle, la situation sécuritaire du pays est très alarmante: « le taux d’insécurité au Nigeria était alarmant », a déclaré Benjamin Kalu, porte-parole de la chambre verte.

L’insurrection de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria et sa répression ont fait plus de 27 000 morts et plus de deux millions de déplacés en 10 ans. Au Niger, la région de Diffa qui compte 600 000 habitants, abrite plus de 300 000 réfugiés et déplacés en raison des attaques de Boko Haram, selon des ONG.

Lire aussi : Nigeria : « vos mains sont tachées de sang », dixit un pasteur au Président Buhari

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre

11/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...

Au Nigéria, le sénateur Enyinnaya Abaribe a demandé, ce mercredi 29 janvier 2020, au président Muhammadu Buhari de démissionner de son poste de président en raison de l’insécurité croissante dans le pays.

Alors que les législateurs délibéraient sur une proposition portant sur les défis de sécurité nationale et la nécessité de restructurer le système de sécurité du Nigeria, le sénateur Enyinnaya Abaribe et chef de la minorité du Sénat, a fait une demande surprenante au Président nigérian. Selon Premium Times, Enyinnaya Abaribe a demandé au chef de l’Etat nigérian, Muhammadu Buhari, de démissionner de ses fonctions d’Etat. Le sénateur affirme que Buhari est incapable d’assurer la sécurité du pays et qu’il n’a d’ailleurs pas fait grandes choses pour relever les défis sécuritaires auxquels est confrontée la nation depuis quelques années.

Pour le sénateur Enyinnaya Abaribe, le président Buhari et son parti n’ont pas tenu leurs promesses de campagne, celles de lutter farouchement contre le terrorisme pour faire asseoir une certaine stabilité sécuritaire dans le géant de l’Afrique de l’Ouest. « Si vous voulez traiter un problème, vous allez à la tête. Nous n’avons nommé ni l’IG ni les chefs de la sécurité. Nous irons voir le président et lui demander de démissionner », a-t-il déclaré avant d’ajouter que: « Les Nigérians ont voté APC parce qu’ils ont promis de lutter contre l’insécurité mais ils ont échoué ».

Le président nigérian se montre plus déterminé à poursuivre la lutte qu’il a déclarée à Boko Haram depuis un certain nombre d’années. Il a d’ailleurs appelé l’armée nigériane à se ressourcer pour vaincre le carcan djihadiste suite au décès de Lawan Andimi, qui était à la tête du gouvernement local de Michika, branche de l’État d’Adamawa.

« Cet incident a encore renforcé notre détermination en tant que gouvernement, et la détermination de nos vaillantes forces armées, de vaincre tous les groupes terroristes semant la mort, la violence et la destruction dans notre pays et à travers l’Afrique de l’Ouest », a twitté le président Muhammadu Buhari. Plusieurs offensives militaires et des stratégies de guerre diverses ont été mises à contribution dans la lutte contre Boko Haram sous l’autorité du président Buhari, seulement que les résultats peinent à se faire sentir.

Mardi 28 janvier 2020, alors qu’il recevait le gouverneur Abubakar Sani Bello, de l’État du Niger, à Abuja, le président Buhari a réitéré sa détermination à poursuivre Boko Haram jusqu’à son denier retranchement. Mais pour la chambre verte du Nigéria, Buhari a encore du pain sur la planche. Car, selon elle, la situation sécuritaire du pays est très alarmante: « le taux d’insécurité au Nigeria était alarmant », a déclaré Benjamin Kalu, porte-parole de la chambre verte.

L’insurrection de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria et sa répression ont fait plus de 27 000 morts et plus de deux millions de déplacés en 10 ans. Au Niger, la région de Diffa qui compte 600 000 habitants, abrite plus de 300 000 réfugiés et déplacés en raison des attaques de Boko Haram, selon des ONG.

Lire aussi : Nigeria : « vos mains sont tachées de sang », dixit un pasteur au Président Buhari

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire