Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
NETFLIX , ON REGARDE OU ON ZAPPE LA SAISON 1 ? Snowpiercer
15/07/2020 à 11h34 par La redaction

NETFLIX , ON REGARDE OU ON ZAPPE LA SAISON 1 ? Snowpiercer

NETFLIX , ON REGARDE OU ON ZAPPE LA SAISON 1 ? Snowpiercer

Attention, l’article suivant contient de (légers) spoilers sur la saison 1 de la série Snowpiercer diffusée par Netflix. Si vous n’êtes pas à jour, on vous conseille de commencer par regarder la bande-annonce. 

Avec Snowpiercer, Netflix s’est attaqué à une oeuvre culturelle. Une oeuvre XXL du côté de la bande-dessinée (Le Transperceneige) adaptée par Bong Joon-ho, en 2013, dans un film en partie réussi, mais qui avait laissé une partie du public sur sa faim. A mi-saison, sur Presse-Citron, on estimait que la série faisait déjà mieux que le film, au moins pour certains aspects. Après avoir visionné le dernier épisode, qu’en est-il ?

Snowpiercer, les promesses d’une saison 2

Visuellement, la série Snowpiercer se sera révélée très largement bluffante. Les scènes en extérieur alternent majesté et point de vue saisissants. A l’intérieur du train, le sentiment de huis-clos permanent, cette tensions, dégagée simplement par l’espace qui manque toujours est parfaitement ressentie.

Du côté du casting, on apprécie toujours la très bonne performance des deux acteurs principaux, Daveed Diggs (Andre Layton) et Melanie Cavill (Jennifer Connelly) qui se livrent tout au long de l’histoire un mano-à-mano, dont on devine déjà l’issue, mais qui réussit à nous surprendre par ses péripéties.

Si le scénario nous avait enthousiasmé dans les premiers épisodes, les points forts que l’on imaginait, et notamment le schisme entre la première classe et les autres semblent au final avoir été sous-exploités. Il y avait moyen de faire mieux et d’aller plus loin, c’était ce que permettait le format de la série.

Enfin, même si on l’a senti venir, le dénouement de cette saison, s’il peut sembler intriguant et même enthousiasmant au premier abord, se révèle finalement tristement convenu. Non, le Snowpiercer n’aura pas réussi à se séparer complètement du mythe de Wilford. Reste à espérer que la saison 2 s’appuie vraiment sur les points forts pour nous donner envie de continuer le voyage…

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 384 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Attention, l’article suivant contient de (légers) spoilers sur la saison 1 de la série Snowpiercer diffusée par Netflix. Si vous n’êtes pas à jour, on vous conseille de commencer par regarder la bande-annonce. 

Avec Snowpiercer, Netflix s’est attaqué à une oeuvre culturelle. Une oeuvre XXL du côté de la bande-dessinée (Le Transperceneige) adaptée par Bong Joon-ho, en 2013, dans un film en partie réussi, mais qui avait laissé une partie du public sur sa faim. A mi-saison, sur Presse-Citron, on estimait que la série faisait déjà mieux que le film, au moins pour certains aspects. Après avoir visionné le dernier épisode, qu’en est-il ?

Snowpiercer, les promesses d’une saison 2

Visuellement, la série Snowpiercer se sera révélée très largement bluffante. Les scènes en extérieur alternent majesté et point de vue saisissants. A l’intérieur du train, le sentiment de huis-clos permanent, cette tensions, dégagée simplement par l’espace qui manque toujours est parfaitement ressentie.

Du côté du casting, on apprécie toujours la très bonne performance des deux acteurs principaux, Daveed Diggs (Andre Layton) et Melanie Cavill (Jennifer Connelly) qui se livrent tout au long de l’histoire un mano-à-mano, dont on devine déjà l’issue, mais qui réussit à nous surprendre par ses péripéties.

Si le scénario nous avait enthousiasmé dans les premiers épisodes, les points forts que l’on imaginait, et notamment le schisme entre la première classe et les autres semblent au final avoir été sous-exploités. Il y avait moyen de faire mieux et d’aller plus loin, c’était ce que permettait le format de la série.

Enfin, même si on l’a senti venir, le dénouement de cette saison, s’il peut sembler intriguant et même enthousiasmant au premier abord, se révèle finalement tristement convenu. Non, le Snowpiercer n’aura pas réussi à se séparer complètement du mythe de Wilford. Reste à espérer que la saison 2 s’appuie vraiment sur les points forts pour nous donner envie de continuer le voyage…

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 384 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire