NETFLIX (ENCORE) POURSUIVI POUR PLAGIAT, Stranger Things

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Netflix. Il y a quelques jours, on vous parlait d’un nouveau bras-de-fer judiciaire à venir pour la plateforme de streaming aux prises avec… la légende du football Maradona. Une affaire qui succédait déjà à d’autres dossiers comme ceux autour de la série Sabrina et un potentiel dossier explosif avec l’armée américaine. Mais, c’est désormais un autre procès qui pourrait faire du bruit. En effet, il concerne cette fois Stranger Things, l’un des joyaux de Netflix. Explications.

Stranger Things, une oeuvre originale ?

Lors de ses débuts à l’écran en 2016, Stranger Things nous a pris à la gorge. Les références aux années 80, la petite ambiance de la ville de Hawkins, une bonne dose de supernaturel et une bande de gamins attachants. Tous les éléments étaient réunis pour en faire un véritable carton et le succès a été au rendez-vous sans trop de surprise. Depuis, les frères Duffer ont décliné l’histoire à travers deux autres saisons et une autres est attendue de pied ferme par les fans.

À lire aussi :
NETFLIX CASSE SA TIRELIRE POUR UN FILM AVEC RYAN GOSLING ET CHRIS EVANS

Lire aussi:

Mais, voilà désormais que les frères Duffer et Netflix sont poursuivis en justice pour un présumé plagiat. C’est la deuxième fois qu’une telle plainte apparaît, même si la première a depuis été retirée. C’est une société de production qui a déposé plainte, expliquant que Stranger Things serait l’adaptation d’un concept pour une série nommée Totem et qui n’a jamais vu le jour.

À lire aussi :
Top 5 des films de casino à regarder sur Netflix

Comment expliquer que le script, jamais publié, ait pu fuiter et se retrouver entre les mains des frères Duffer et de Netflix ? Le nom du responsable serait Aaron Sims, qui aurait travaillé avec le scénariste de Totem avant de rejoindre Stranger Things.

Pendant leur enfance commune dans la campagne de l’Indiana, Osthimer et Kennedy ont dû faire face à la menace constante du ‘démon personnel’ d’Osthimer, l’épilepsie, qui a provoqué des « averses de foudre » dans son cerveau. Ces averses de foudre ou ces crises l’envoyaient dans un autre plan surnaturel où le démon résidait

raconterait ainsi le scénario original. La plainte liste de nombreux éléments comparatifs destinés à établir la ressemblance entre les deux séries. Du côté de Netflix, on parle de « théories du complot farfelues ».

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire