Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Lutte Contre le coronavirus: Des essais “prometteurs” avec la chloroquine à Marseille
18/03/2020 à 10h37 par La redaction

Un test sur 24 patients mené à Marseille par l’équipe du professeur Didier Raoult donne des résultats prometteurs, annonce le gouvernement, qui déclare étendre les essais cliniques sur un plus grand nombre de personnes contaminées par le Covid-19.

Les essais cliniques de chloroquine, un médicament antipaludique, menés à Marseille pour soigner les malades atteints du Covid-19 sont “prometteurs” et “seront étendus”, a affirmé mardi 17 mars la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. “Il y a des essais cliniques sur 24 patients, qui sont prometteurs. Le ministère a souhaité étendre ces essais cliniques, qui seront dupliqués sur un plus grand nombre de patients”, a-t-elle précisé à l’issue d’un Conseil des ministres.

La chloroquine est un antipaludique utilisé depuis plusieurs décennies et commercialisé notamment sous le nom de Nivaquine. Ce traitement est souvent recommandé lorsqu’on prévoit de se rendre en zone infestée par le parasite du paludisme, transmis par les moustiques.

Le professeur Didier Raoult, qui teste la chloroquine à l’Institut hospitalo-universitaire de Marseille, a affirmé lundi que son effet contre le coronavirus était spectaculaire avec la disparition du virus en six jours auprès des trois quarts des patients.

Dans une vidéo, le directeur de l’IHU de Marseille explique que 24 patients atteints par le coronavirus, ont pris du Plaquenil, l’un des noms commerciaux de la chloroquine, et que six jours plus tard, seulement 25 % étaient encore porteurs du virus alors que 90 % de ceux qui n’avaient pas reçu ce traitement étaient toujours positifs.

Premiers tests positifs en Chine

Ces nouveaux essais cliniques “seront réalisés avec une équipe indépendante du professeur (Didier) Raoult”, qui en a réclamé l’extension, a précisé Sibeth Ndiaye en soulignant avec prudence qu’à ce stade “nous n’avons pas de preuve scientifique” que ce traitement fonctionne.

La chloroquine est un médicament antipaludéen connu depuis longtemps et peu onéreux. Didier Raoult estime qu’il a apporté des “améliorations spectaculaires” chez les patients infectés. Avant de mener des tests, l’infectiologue s’est basé sur une lettre parue dans la revue BioScience Trends, laquelle reprend une communication du gouvernement chinois du 17 février. Il y était indiqué que la chloroquine était inscrite dans la réponse thérapeutique à l’épidémie et avait été testée sur une centaine de patients dans dix hôpitaux.

Effets secondaires lourds

Mais plusieurs experts appellent à la prudence en l’absence d’études plus poussées et en raison de ses effets indésirables qui peuvent être graves, notamment en cas de surdosage. Ce traitement du paludisme est habituellement déconseillé au plus de 65 ans, précisément la tranche d’âge chez qui ce coronavirus est le plus létal.

Selon Europe 1, de nombreux patients se ruent déjà dans les pharmacies pour acheter de la chloroquine. Ce que Gilbert Deray, néphrologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière contacté par Europe 1, juge “inutile et dangereux”. “Il faut y faire très attention parce qu’il donne beaucoup d’effets secondaires, et en particulier il donne des atteintes de la rétine avec des pertes de la vision qui peuvent être irréversibles”, prévient-il. Ajoutant que la chloroquine donne également “des troubles du rythme qui peuvent conduire à l’arrêt cardiaque

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Drame au Bénin : Plus de 800 motos neuves calcinées

13/10/2020

Drame au...

Grosse perte pour des propriétaires d’une boutique...
Togo : un maire vient d'être destitué

12/10/2020

Togo :...

  C'est une première depuis le début...
Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...

Un test sur 24 patients mené à Marseille par l’équipe du professeur Didier Raoult donne des résultats prometteurs, annonce le gouvernement, qui déclare étendre les essais cliniques sur un plus grand nombre de personnes contaminées par le Covid-19.

Les essais cliniques de chloroquine, un médicament antipaludique, menés à Marseille pour soigner les malades atteints du Covid-19 sont “prometteurs” et “seront étendus”, a affirmé mardi 17 mars la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. “Il y a des essais cliniques sur 24 patients, qui sont prometteurs. Le ministère a souhaité étendre ces essais cliniques, qui seront dupliqués sur un plus grand nombre de patients”, a-t-elle précisé à l’issue d’un Conseil des ministres.

La chloroquine est un antipaludique utilisé depuis plusieurs décennies et commercialisé notamment sous le nom de Nivaquine. Ce traitement est souvent recommandé lorsqu’on prévoit de se rendre en zone infestée par le parasite du paludisme, transmis par les moustiques.

Le professeur Didier Raoult, qui teste la chloroquine à l’Institut hospitalo-universitaire de Marseille, a affirmé lundi que son effet contre le coronavirus était spectaculaire avec la disparition du virus en six jours auprès des trois quarts des patients.

Dans une vidéo, le directeur de l’IHU de Marseille explique que 24 patients atteints par le coronavirus, ont pris du Plaquenil, l’un des noms commerciaux de la chloroquine, et que six jours plus tard, seulement 25 % étaient encore porteurs du virus alors que 90 % de ceux qui n’avaient pas reçu ce traitement étaient toujours positifs.

Premiers tests positifs en Chine

Ces nouveaux essais cliniques “seront réalisés avec une équipe indépendante du professeur (Didier) Raoult”, qui en a réclamé l’extension, a précisé Sibeth Ndiaye en soulignant avec prudence qu’à ce stade “nous n’avons pas de preuve scientifique” que ce traitement fonctionne.

La chloroquine est un médicament antipaludéen connu depuis longtemps et peu onéreux. Didier Raoult estime qu’il a apporté des “améliorations spectaculaires” chez les patients infectés. Avant de mener des tests, l’infectiologue s’est basé sur une lettre parue dans la revue BioScience Trends, laquelle reprend une communication du gouvernement chinois du 17 février. Il y était indiqué que la chloroquine était inscrite dans la réponse thérapeutique à l’épidémie et avait été testée sur une centaine de patients dans dix hôpitaux.

Effets secondaires lourds

Mais plusieurs experts appellent à la prudence en l’absence d’études plus poussées et en raison de ses effets indésirables qui peuvent être graves, notamment en cas de surdosage. Ce traitement du paludisme est habituellement déconseillé au plus de 65 ans, précisément la tranche d’âge chez qui ce coronavirus est le plus létal.

Selon Europe 1, de nombreux patients se ruent déjà dans les pharmacies pour acheter de la chloroquine. Ce que Gilbert Deray, néphrologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière contacté par Europe 1, juge “inutile et dangereux”. “Il faut y faire très attention parce qu’il donne beaucoup d’effets secondaires, et en particulier il donne des atteintes de la rétine avec des pertes de la vision qui peuvent être irréversibles”, prévient-il. Ajoutant que la chloroquine donne également “des troubles du rythme qui peuvent conduire à l’arrêt cardiaque

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire