Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Les Petites annonces gratuites au Togo
08/09/2020 à 18h55 par La redaction

Le succès des petites annonces sur le web

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en Togo, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Le succès des petites annonces sur le web

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en France, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en France, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

France-Justice/ Nicolas Sarkozy essuie une première défaite lors de son procès

27/11/2020

France-Justice/ Nicolas...

Nicolas Sarkozy et ses co-accusés auront tout...
Burkina/ Le Colonel Isaac Zida dénonce “un braquage électoral” et refuse de féliciter Kaboré

27/11/2020

Burkina/ Le...

Candidat à la présidentielle mais réfugié au...
Burkina/ Le Président sortant Kaboré réélu selon les résultats provisoires

27/11/2020

Burkina/ Le...

La Commission électorale nationale indépendante du Burkina...
Candidature de Ouattara “par devoir”/ Le PDCI dit ses 4 vérités à Emmanuel Macron

27/11/2020

Candidature de...

Le PDCI, par la voix de son...
Argentine : émeute à la veillée funèbre de Maradona, on déplore un blessé !

27/11/2020

Argentine :...

La veillée funèbre de la légende du...
Egypte: un robot capable de détecter le coronavirus subit des essais

27/11/2020

Egypte: un...

Un robot humanoïde capable de détecter le...
Sergio Cortés, Incroyable Sosie De Michael Jackson

27/11/2020

Sergio Cortés,...

Sergio Cortes est une célébrité de par...
Voici les meilleurs buteurs.

27/11/2020

Voici les...

Football /UEFA Champions league: Voici les 6...
Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte  à des journalistes de BFMTV

27/11/2020

Emmanuel Macron...

Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte à...
La police parisienne suspendue pour avoir battu un homme noir

27/11/2020

La police...

La police parisienne suspendue pour avoir battu...
Des médecins chinois emprisonnés pour prélèvement illégal d'organes

27/11/2020

Des médecins...

Des médecins chinois emprisonnés pour prélèvement illégal...
Zlatan Ibrahimovic en colère contre la FIFA et EA Sport.

26/11/2020

Zlatan Ibrahimovic...

Sport/ Zlatan Ibrahimovic en colère contre la...
Bénin : Patrice Talon évoque son bilan

26/11/2020

Bénin :...

  Le président béninois, Patrice Talon continue...
Sénégal - Incendie au marché Ocass: Serigne Mountakha offre 100 millions de Fcfa aux sinistrés

26/11/2020

Sénégal –...

Le khalife général des mourides a offert...
Football-Diego-Maradona-legende-a-double-facette.Doingbuzz.jpg

26/11/2020

Football :...

Diego Maradona, le prodige du football argentin...
USA : Joe Biden rassure qu’il dirigera en toute indépendance

26/11/2020

USA : Joe...

Ce n’est un secret pour personne, le...
Burundi : le gouvernement expulse un homme blanc raciste

26/11/2020

Burundi :...

Apparemment, le gouvernement burundais ne tolère aucunement...
Aya Nakamura : Un incroyable record pour son nouvel album

26/11/2020

Aya Nakamura...

Après avoir fait danser la planète avec...
Togo : Le bras de fer entre l’ARCEP et Togocel continue

26/11/2020

Togo : Le...

Après les reproches de l’Autorité de Régulation...
Quelques définition dans la loi du jeu: la loi 12.

26/11/2020

Quelques définition...

Arbitrage/ Quelques définitions dans la loi du...

Le succès des petites annonces sur le web

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en Togo, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Le succès des petites annonces sur le web

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en France, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en France, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire