Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
Les Petites annonces gratuites au Togo
08/09/2020 à 18h55 par La redaction

Le succès des petites annonces sur le web

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en Togo, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Le succès des petites annonces sur le web

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en France, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en France, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 643 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Burkina Faso : l’assemblée nationale en feu

22/09/2020

Burkina Faso...

Ce 21 septembre 2020 à Ouagadougou aux...
SIDIKI DIABATÉ SE PRONONCE FINALEMENT SUR LES RUMEURS DE VIOLENCES CONJUGALES

22/09/2020

SIDIKI DIABATÉ...

Quand le sol s’ouvre sous nos pieds,...
Facebook annonce l’ouverture d’un bureau à Lagos, au Nigéria

22/09/2020

Facebook annonce...

Après l’Afrique du Sud, le Nigéria sera...
Election présidentielle en Côte d’Ivoire : Tiken Jah Fakoly explique enfin son silence

22/09/2020

Election présidentielle...

A l’annonce du président Alassane Ouattara de...
Une fillette de 6 ans contracte et meurt de COVID-19, 7 jours après la reprise de l’école

22/09/2020

Une fillette...

Un représentant permanent aux Nations-Unies, Mohamad Safa,...
USA : Donald Trump – “si je perds face à Biden (…) Je ne vous parlerai plus jamais”

22/09/2020

USA :...

Candidat à la présidentielle, le patron de...
Côte d’Ivoire : des proches d’un ancien collaborateur de Soro Guillaume perdent la vie dans un grave accident

22/09/2020

Côte d’Ivoire...

La journée du dimanche 20 septembre a...
Côte d’Ivoire/ 19 septembre 2002 : une jeune fille raconte ses pires moments pendant la crise militaro-politique à Bouaké !

22/09/2020

Côte d’Ivoire/...

19 Septembre 2002-19 Septembre 2020, 18 ans aujourd’hui pour l’un des...
Lancement du fonds Urgence Identité Afrique pour la promotion de l’enregistrement des naissances à l’état civil

22/09/2020

Lancement du...

Le fonds Urgence Identité Afrique promeut la...
Qui est en réalité Sidiki Diabaté ?

22/09/2020

Qui est...

Fils de Toumani Diabaté, Sidiki Diabaté est...
Guillaume Soro : "Il n'y aura pas d'élection en Côte d'Ivoire"

21/09/2020

Guillaume Soro...

« Tant que Alassane  Ouattara sera candidat, il...
PRIMUD 2020 suspend aussi Sidiki Diabaté

21/09/2020

PRIMUD 2020...

Les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour l'un des...
Togo : Raoul le Blanc toujours détenu risque 6 mois de prison

21/09/2020

Togo :...

Raoul le Blanc n'a pas été libéré...
Affaires Sidiki Diabaté, Debordo Leekunfa enfonce le clou

21/09/2020

Affaires Sidiki...

Cité dans une  affaire de violence conjugale,...
Guillaume Soro affirme que la Côte d’ivoire est au bord du gouffre

21/09/2020

Guillaume Soro...

Ce n’est pas la première fois et...
LES AFRIMMA AWARDS ANNULENT LES NOMINATIONS DE SIDIKI DIABATÉ

21/09/2020

LES AFRIMMA...

C’est une véritable descente aux enfers que...
Côte d'Ivoire : Soro, Bédié et N'guessan s'unissent contre Alassane Ouattara

21/09/2020

Côte d’Ivoire...

  L'opposition ivoirienne se met d'accord pour...
Côte d’ivoire: le sage message de Blé Goudé à tous ses compatriotes

21/09/2020

Côte d’ivoire:...

Charles Blé Goudé, président du Congrès panafricain...
Les États-Unis s’inquiètent que la Chine soit devenue le meilleur ami de l’Afrique – que fait donc Trump ?

21/09/2020

Les États-Unis...

Dans une récente interview accordée à la...
3 milliardaires qui n’ont pas d’enfants pour hériter de leur fortune (photos)

21/09/2020

3 milliardaires...

Certains descendants chanceux des personnes les plus...

Le succès des petites annonces sur le web

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en Togo, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Le succès des petites annonces sur le web

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en France, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en France, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l'achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l'histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 643 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire