Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Les États-Unis frappent des bases du Hezbollah irakien
30/12/2019 à 16h43 par Le Boy

L'armée américaine a annoncé dimanche avoir frappé cinq bases en Irak et en Syrie d'un mouvement proche du Hezbollah pro-iranien, deux jours après la mort d'un Américain dans une attaque à la roquette contre une base militaire irakienne à Kirkouk. Selon les informations, les raids américains ont fait au moins 15 morts.

Mike Esper , le secrétaire américain à la Défense a déclaré dimanche 29 décembre que les frappes contre des bases du groupe pro-iranien Hezbollah en Irak et en Syrie ont été "un succès". L'armée américaine a mené des frappes aériennes contre des sites appartenant aux miliciens chiites du Hezbollah irakien (Kataïb Hezbollah). "Une réponse ferme" à une attaque à la roquette commise quelques jours plus tôt par des membres du mouvement armé pro-iranien contre une base militaire irakienne qui a tué un civil américain, affirme Wahington.

Lire aussi : Vladimir Poutine remercie Trump pour des informations ayant permis de déjouer des attentats

« Nous n'accepterons pas que la République islamique d'Iran prenne des mesures qui mettent les Américains en danger », a déclaré aux journalistes le secrétaire d'État, Mike Pompeo, à l'issue de la réunion avec le président américain Donald Trump dans sa résidence floridienne de Mar-a-Lago.

D'après des sources sécuritaires irakiennes et des sources proches du Hezbollah irakien, au moins 25 combattants de la milice ont été tués et au moins 55 autres blessés dans trois frappes aériennes américaines menées en Irak. Au moins quatre commandants locaux du Hezbollah irakien ont été tués, ont ajouté ces sources, précisant que l'une des frappes américaines a ciblé le siège de la milice à proximité du district de Qaim, frontalier de la Syrie.

Le Pentagone a dit avoir ciblé trois sites en Irak et deux en Syrie, parmi lesquels des dépôts de munitions et des centres de commandement que le mouvement armé chiite a utilisé pour planifier et mettre en œuvre des attaques contre les forces de la coalition dirigée par les États-Unis. Un représentant américain s'exprimant sous couvert d'anonymat a indiqué que les raids ont été menés par des chasseurs F-15.

Ces frappes "affaibliront les capacités du KH à mener de futures attaques contre les forces de la coalition", a assuré de son côté l'assistant du secrétaire américain à la Défense Jonathan Hoffman. Il souligne que les attaques du mouvement pro-iranien ont eu lieu "contre des bases irakiennes qui accueillent les forces de l'opération (antijihadiste, NDLR) Inherent Resolve".

Jonathan Hoffman a accusé le mouvement pro-iranien d'avoir lancé, vendredi, plus de 30 roquettes contre la base militaire irakienne de Kirkouk, en Irak, tuant un sous-traitant américain et blessant quatre militaires américains et deux soldats irakiens.

Les États-Unis avaient récemment promis "une réponse ferme" face à la multiplication des attaques visant leurs intérêts en Irak. Depuis le 28 octobre, onze attaques ont visé des bases militaires irakiennes où sont postés des soldats ou des diplomates américains et jusque l'ambassade américaine dans l'ultrasécurisée Zone verte de Bagdad.

Les États-Unis avaient par ailleurs appelé mi-décembre le gouvernement irakien à "prendre des mesures" pour faire cesser les attaques en Irak contre des intérêts américains. L'attaque contre la base de Kirkouk a été la première à faire une victime américaine.

Rappelant que le mouvement KH "a des liens étroits" avec la Force Qods iranienne, chargée des opérations extérieures des Gardiens de la révolution, Jonathan Hoffman a prévenu l'Iran et ses supplétifs qu'ils devaient cesser leurs attaques contre les forces des États-Unis et de la coalition internationale et respecter la souveraineté de l'Irak, pour éviter toute action défensive supplémentaire des forces américaines.

"La coalition se trouve en Irak à l'invitation du gouvernement irakien pour s'assurer de la défaite durable du groupe État islamique et pour fournir conseils et assistance à l'armée irakienne", a poursuivi le porte-parole du Pentagone. "Les États-Unis et leurs partenaires de la coalition respectent pleinement la souveraineté de

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 544 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Chine : le coronavirus  détecté sur l'emballage d'aliments congelés

19/10/2020

Chine :...

Le Centre chinois de contrôle et de...
Guillaume Soro répond sèchement aux menaces d’Alassane Ouattara

19/10/2020

Guillaume Soro...

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume...
USA : il menace de se suicider s’il ne parle pas à Donald Trump

19/10/2020

USA :...

Ce dimanche 18 octobre 2020, un homme...
Twitter supprime la publication d’un conseiller de Trump sur les masques de protection

19/10/2020

Twitter supprime...

Twitter, encore appelé l’oiseau bleu a supprimé...
Agbéyomé Kodjo : son Premier ministre a démissionné

19/10/2020

Agbéyomé Kodjo...

Agbéyomé Kodjo va-t-il en nommer un autre...
Togo : Kwasigan Agba quitte le gouvernement d'Agbeyomé Kodjo

19/10/2020

Togo :...

  Le "président démocratiquement élu" du Togo,...
Pour Donald Trump, Emmanuel Macron est un "Premier Ministre"

19/10/2020

Pour Donald...

  Le président américain vient de rétrograder...
Guillaume Soro : le peuple doit dire « NON au 3ème mandat de Ouattara »

19/10/2020

Guillaume Soro :...

L’ancien président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro...
La faim dans le monde: découvrez les 18 pays africains les plus atteints

19/10/2020

La faim...

En raison de ses efforts pour nourrir...
Prix national d’excellence CIE du meilleur élève 2020 : la société d’électricité honore les élèves de la Côte d’Ivoire

19/10/2020

Prix national...

Depuis sa création en 1990, la CIE...
Amon Tanoh, après 30 ans avec Ouattara: ” Je ne trahirai pas de secrets “

19/10/2020

Amon Tanoh,...

L’ancien ministre des Affaires Étrangères d’Alassane Ouattara...
Incendie du domicile d’Affi / Il accuse ” les miliciens du régime entretenus par le petit frère du chef de l’Etat”

19/10/2020

Incendie du...

Le Premier Ministre Pascal Affi N’guessan a...
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020 : Charles Blé Goudé adresse un important message à Alassane Ouattara

19/10/2020

Côte d’Ivoire...

A travers un message posté sur les...
Côte d'Ivoire : le domicile de Pascal Affi N'Guessan incendié

18/10/2020

Côte d’Ivoire...

  Pascal Affi N'Guessan fait les frais...
Extradition d’Omar el-Béchir : Fatou Bensouda et sa délégation au Soudan

18/10/2020

Extradition d’Omar...

La procureure Fatou Bensouda et une délégation...
Un Professeur décapité en région parisienne : les raisons de l’assassinat dévoilées

18/10/2020

Un Professeur...

Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, qui lors d’un...
Thomas Sankara: nouveau rebondissement dans l’affaire de son assassinat

18/10/2020

Thomas Sankara:...

Un nouveau rebondissement vient d’être observé dans...
Violences préélectorales / Le domicile d’Affi N’guessan incendié à Bongouanou, sa ville natale

18/10/2020

Violences préélectorales...

La Côte d’Ivoire va-t-elle sombrer dans le...
Après le discours de Ouattara à Bouaké, Soro riposte: ” Son pouvoir est fini “

18/10/2020

Après le...

Guillaume Soro n’a pas attendu longtemps pour...
Boycott de l’opposition ivoirienne / Hamed Bakoyoko demande de cesser et de retirer ” leurs mots d’ordre de boycott… “

18/10/2020

Boycott de...

Le Premier Ministre Ivoirien Hamed Bakayoko s’est...

L'armée américaine a annoncé dimanche avoir frappé cinq bases en Irak et en Syrie d'un mouvement proche du Hezbollah pro-iranien, deux jours après la mort d'un Américain dans une attaque à la roquette contre une base militaire irakienne à Kirkouk. Selon les informations, les raids américains ont fait au moins 15 morts.

Mike Esper , le secrétaire américain à la Défense a déclaré dimanche 29 décembre que les frappes contre des bases du groupe pro-iranien Hezbollah en Irak et en Syrie ont été "un succès". L'armée américaine a mené des frappes aériennes contre des sites appartenant aux miliciens chiites du Hezbollah irakien (Kataïb Hezbollah). "Une réponse ferme" à une attaque à la roquette commise quelques jours plus tôt par des membres du mouvement armé pro-iranien contre une base militaire irakienne qui a tué un civil américain, affirme Wahington.

Lire aussi : Vladimir Poutine remercie Trump pour des informations ayant permis de déjouer des attentats

« Nous n'accepterons pas que la République islamique d'Iran prenne des mesures qui mettent les Américains en danger », a déclaré aux journalistes le secrétaire d'État, Mike Pompeo, à l'issue de la réunion avec le président américain Donald Trump dans sa résidence floridienne de Mar-a-Lago.

D'après des sources sécuritaires irakiennes et des sources proches du Hezbollah irakien, au moins 25 combattants de la milice ont été tués et au moins 55 autres blessés dans trois frappes aériennes américaines menées en Irak. Au moins quatre commandants locaux du Hezbollah irakien ont été tués, ont ajouté ces sources, précisant que l'une des frappes américaines a ciblé le siège de la milice à proximité du district de Qaim, frontalier de la Syrie.

Le Pentagone a dit avoir ciblé trois sites en Irak et deux en Syrie, parmi lesquels des dépôts de munitions et des centres de commandement que le mouvement armé chiite a utilisé pour planifier et mettre en œuvre des attaques contre les forces de la coalition dirigée par les États-Unis. Un représentant américain s'exprimant sous couvert d'anonymat a indiqué que les raids ont été menés par des chasseurs F-15.

Ces frappes "affaibliront les capacités du KH à mener de futures attaques contre les forces de la coalition", a assuré de son côté l'assistant du secrétaire américain à la Défense Jonathan Hoffman. Il souligne que les attaques du mouvement pro-iranien ont eu lieu "contre des bases irakiennes qui accueillent les forces de l'opération (antijihadiste, NDLR) Inherent Resolve".

Jonathan Hoffman a accusé le mouvement pro-iranien d'avoir lancé, vendredi, plus de 30 roquettes contre la base militaire irakienne de Kirkouk, en Irak, tuant un sous-traitant américain et blessant quatre militaires américains et deux soldats irakiens.

Les États-Unis avaient récemment promis "une réponse ferme" face à la multiplication des attaques visant leurs intérêts en Irak. Depuis le 28 octobre, onze attaques ont visé des bases militaires irakiennes où sont postés des soldats ou des diplomates américains et jusque l'ambassade américaine dans l'ultrasécurisée Zone verte de Bagdad.

Les États-Unis avaient par ailleurs appelé mi-décembre le gouvernement irakien à "prendre des mesures" pour faire cesser les attaques en Irak contre des intérêts américains. L'attaque contre la base de Kirkouk a été la première à faire une victime américaine.

Rappelant que le mouvement KH "a des liens étroits" avec la Force Qods iranienne, chargée des opérations extérieures des Gardiens de la révolution, Jonathan Hoffman a prévenu l'Iran et ses supplétifs qu'ils devaient cesser leurs attaques contre les forces des États-Unis et de la coalition internationale et respecter la souveraineté de l'Irak, pour éviter toute action défensive supplémentaire des forces américaines.

"La coalition se trouve en Irak à l'invitation du gouvernement irakien pour s'assurer de la défaite durable du groupe État islamique et pour fournir conseils et assistance à l'armée irakienne", a poursuivi le porte-parole du Pentagone. "Les États-Unis et leurs partenaires de la coalition respectent pleinement la souveraineté de

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 544 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire