Le Togo dit « NON » au test du vaccin Covid-19 : « nous ne livrerons pas nos populations comme des cobayes »


Video player

Le Togo refuse de faire de ses citoyens des cobayes pour le test du vaccin contre le Covid-19 à révéler ce 10 avril 2020, le ministre du Commerce.

« Nous ne livrerons pas nos populations comme des cobayes, ça ne se fera pas », a martelé ce vendredi le ministre du Commerce, de l’Industrie, du Développement du secteur privé et de la Promotion de la consommation locale, au cours d’une intervention médiatique.

Cette sortie, au-delà d’une assurance, se veut également une mise au point de l’exécutif, au moment où les doutes et suspicions se poursuivent au sein de l’opinion togolaise, des rumeurs liant à l’acceptation de ce test, la conditionnalité des appuis financiers des partenaires occidentaux.

« Le Togo est un pays souverain, on est indépendant. Il y a certaines choses qui ne passent même pas à l’esprit. Nous avons toujours des relations avec nos partenaires, notamment le FMI. Il n’y a jamais eu à notre connaissance, en tout cas en tant que membre du gouvernement, de lien entre les appuis du fonds et un quelconque projet de vaccin. Il n’y en a jamais eu », a assuré le ministre.

LIRE AUSSI: Gogoligo copieusement humilié par Adébayor [Vidéo]

La problématique de ce test sur les Africains évoqué début avril par deux (02) médecins français, les Professeurs Camille Locht, Directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et Jean-Paul Mira, Chef du service réanimations de l’hôpital Cochin à Paris, a alimenté la polémique au sein de l’opinion publique africaine et suscité une levée de boucliers de stars du football  comme Samuel Eto’o et Didier Drogba.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire