Le Parlement tunisien charge Israël, Kaïs Saïed soutient la Palestine


Video player

Le Parlement tunisien a appelé, mardi, « les instances régionales et internationales compétentes des droits de l’Homme à prendre les mesures juridiques nécessaires » visant à envoyer les dirigeants israéliens devant la Cour Pénale Internationale (CPI) pour répondre de leurs crimes, au moment où le Président Kaïs Saïed a montré son soutien au peuple palestinien.

A l’issue d’une séance plénière consacrée à l’examen de l’évolution de la situation en Palestine, le Parlement tunisien a appelé à lever le blocus de la bande de Gaza, à travers un communiqué rendu public. Le communiqué a exhorté « toutes les personnes éprises de liberté dans divers conseils parlementaires et organisations des droits de l’Homme et civiles régionales et internationales, à dénoncer les crimes sionistes et à soutenir le peuple palestinien ».

Le Parlement a en outre exhorté « les instances régionales et internationales compétentes des droits de l’Homme et les parties concernées à prendre toutes les mesures juridiques nécessaires pour renvoyer les dirigeants sionistes, liés directement ou indirectement aux crimes terroristes perpétrés contre le peuple palestinien, devant la CPI et la Cour internationale de Justice (CIJ) ».

Dans ce sens, il exhorte « la Ligue des États arabes à soutenir la résistance palestinienne par tous les moyens à même de renforcer sa résilience et ses capacités à faire face à cette agression brutale, et à activer les décisions liées au boycott de l’entité sioniste dans tous les domaines », mettant l’urgence de « criminaliser la normalisation avec l’entité sioniste, dans les plus brefs délais ».

Cette position du Parlement tunisien est livrée au moment où, mardi, le ministère palestinien de la Santé a fait état de 217 morts, dont 63 enfants et 36 femmes, et 1500 blessés, dans la bande de Gaza. Dans le même temps, 12 Israéliens ont été tués et plus de 600 autres blessés, dans les tirs de roquettes des factions palestiniennes depuis Gaza.

Parallèlement à cette sortie du Parlement, le Président tunisien, Kaïs Saïed, qui a été reçu mardi par son homologue français Emmanuel Macron au palais de l’Élysée, dans le cadre de sa participation au Sommet de Paris sur le financement des économies africaines, a attiré l’attention sur sa personne, en arborant un pin’s aux couleurs du drapeau palestinien accroché à sa veste, en guise de soutien indéfectible.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Le Parlement tunisien charge Israël, Kaïs Saïed soutient la Palestine Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire