Le Hongrois Viktor Orban va échanger avec Vladimir Poutine


Video player

 

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban veut discuter d’approvisionnement en gaz et de projets nucléaires communs avec le dirigeant russe. Cependant, la crise à la frontière ukrainienne risque d’éclipser ses projets.

Le Premier ministre Viktor Orban est impatient de négocier l’augmentation de l’approvisionnement en gaz entre la Russie et la Hongrie, ainsi que l’avancement du projet de centrale nucléaire de Paks soutenu par la Russie dans le centre de la Hongrie, lorsqu’il rencontrera le président russe Vladimir Poutine mardi.

Mais la crise à la frontière ukrainienne devrait faire son apparition et éclipser les pourparlers.

« De toute évidence, nous ne pouvons pas éviter de parler de la situation sécuritaire en Europe, où la position de la Hongrie est tout à fait claire. Nous sommes intéressés par la paix », a déclaré Orban dans une interview publiée sur ses réseaux sociaux la semaine dernière.

Il a ajouté qu’il discuterait des négociations de sécurité avec des responsables de l’UE et de l’OTAN avant de rencontrer le dirigeant russe.

Daniel Hegedus, chercheur invité pour l’Europe centrale au German Marshall Fund des États-Unis, pense que le moment de cette réunion est significatif.

« Il s’agit de la 11e rencontre personnelle entre Poutine et Orban et le moment choisi pour celle-ci envoie un message symbolique à Poutine, car cela lui montre que tous les pays de l’UE ne l’ont pas ignoré à cause de la crise en Ukraine. Une réunion similaire a également eu lieu après la décision de la Russie suite à l’annexion de la Crimée en 2014.

« Mais avec cette rencontre, Orban tient à faire d’une pierre deux coups. D’une part, il tient à maintenir la relation privilégiée de son pays avec la Russie. D’autre part, à la lumière des prochaines élections hongroises, il tient à satisfaire aux besoins énergétiques de son pays et cherche à augmenter le volume d’approvisionnement en gaz du Kremlin », a-t-il ajouté.

Depuis l’arrivée au pouvoir d’Orban en 2010, il a régulièrement rencontré Poutine. Les négociations sur les approvisionnements énergétiques ont toujours été au cœur de ces réunions.

« En 2014, la Hongrie a signé un contrat avec la société d’énergie nucléaire d’État russe, Rosatom, pour étendre le projet d’énergie nucléaire de Paks en Hongrie en construisant deux centrales nucléaires. Le projet est financé par un prêt de 10 milliards d’euros [11 milliards de dollars] de la Russie et est un élément clé dans l’amélioration des relations commerciales entre la Russie et la Hongrie », a expliqué Andras Racz, chercheur principal au Conseil allemand des relations étrangères,
à DW.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Le Hongrois Viktor Orban va échanger avec Vladimir Poutine Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire