Le chef de l’ONU appelle à un multilatéralisme en réseau, inclusif et efficace pour relever les grands défis


Video player

NEW YORK (Nations Unies), 25 juin (Xinhua) — Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé jeudi à un multilatéralisme en réseau, inclusif et efficace « à une époque de bouleversements et de risques mondiaux colossaux ».

« Nous avons besoin d’un multilatéralisme en réseau, rapprochant le système des Nations Unies, les organisations régionales, les institutions financières internationales et d’autres », a déclaré le chef de l’ONU à la presse lors du lancement virtuel de la Réponse globale des Nations Unies au COVID-19.

« Nous avons besoin d’un multilatéralisme inclusif, s’appuyant sur les contributions indispensables de la société civile, des entreprises, des villes, des régions et, en particulier, en accordant une plus grande importance à la voix des jeunes », a-t-il indiqué, notant qu’au 21e siècle, les gouvernements n’étaient plus la seule réalité politique et de pouvoir.

Le secrétaire général a également appelé à « un multilatéralisme efficace » qui peut fonctionner comme un instrument de gouvernance mondiale là où il est nécessaire.

Parlant des défis auxquels la communauté internationale est confrontée, M. Guterres a dit : « Du COVID-19 au dérèglement climatique, de l’injustice raciale à l’augmentation des inégalités, nous sommes un monde en plein bouleversement » ».

Face à de nombreuses fragilités, les dirigeants du monde « doivent faire preuve d’humilité et reconnaître l’importance vitale de l’unité et de la solidarité », a noté le chef de l’ONU.

«  »Nous devons donner au multilatéralisme les moyens de relever nos défis, non seulement pour répondre aux besoins immédiats, mais aussi pour permettre aux générations futures de répondre aux leurs », a conclu le secrétaire général.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire