Actualités

Immigration aux Etats-Unis: Donald Trump annonce une importante décision

Immigration Etats Unis Donald Trump décision

Le président américain, Donald Trump a déclaré lundi soir qu’il avait l’intention de fermer les États-Unis aux personnes qui tentent d’immigrer dans le pays pour vivre et travailler, une décision radicale qui, selon lui, protégerait les travailleurs américains de la concurrence étrangère une fois que l’économie nationale commencerait à se remettre de l’arrêt causée par l’épidémie de coronavirus.

D’après une information du New York Times, le chef de l’Etat pourrait suspendre dès les prochains jours l’octroi de cartes vertes, qui permettent d’émigrer et de travailler définitivement aux Etats-Unis, ainsi que les visas de travail.

Donald Trump a fait cette annonce sur Twitter et il a articulé la décision sur “l’attaque de l’ennemi invisible”.

À lire aussi :   Joe Biden met en garde la Russie : « les États Unis répondront de manière ferme »

Trump a tweeté:

“À la lumière de l’attaque de l’ennemi invisible, ainsi que de la nécessité de protéger les emplois de nos GRANDS citoyens américains, je vais signer un décret exécutif pour suspendre temporairement l’immigration aux États-Unis!”.*

 

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1252418369170501639?s=20

 

Bien qu’il ne soit toujours pas clair du mécanisme que le président Trump utilisera pour suspendre l’immigration, et combien de temps une telle suspension pourrait durer ou quel effet cela aura sur le fonctionnement des postes frontaliers américains et sur ceux qui détiennent déjà des cartes vertes, l’interdiction d’immigration a généré près de 10000 réactions en moins de 25 minutes après que le président américain l’ait tweeté et qu’il préfigurait le feu politique qu’il allait allumer mardi, 19 avril, à travers le pays nord-américain.

À lire aussi :   Donald Trump lourdement sanctionné par Facebook

Il avait dès le mois de janvier restreint les déplacements avec la Chine où le nouveau virus est apparu en décembre, avant d’interdire les voyages entre les Etats-Unis et la plupart des pays européens à la mi-mars.

Cette récente annonce est intervenue après que la Maison Blanche ait insisté sur le fait que le pire de la pandémie était passé et que le pays pouvait commencer sa réouverture.

Depuis le début de son mandat, Donald Trump a déjà drastiquement diminué l’immigration vers les Etats-Unis. En trois ans, le nombre de cartes vertes accordées à des étrangers a ainsi chuté de 25%, passant de 618 000 en 2016 à 462 000 en 2019, rapporte Le Monde. Le nombre de visas de travail provisoires a, lui, chuté de 16%, passant de 10,4 à 8,7 millions. A quelques mois de l’élection présidentielle, Donald Trump veut remettre au centre le sujet migratoire, l’un de ses chevaux de bataille.

À lire aussi :   Les Etats-Unis pourraient obliger les étrangers à se vacciner avant d’entrer sur son territoire

Les États-Unis ont plus de 787 000 cas confirmés de Covid-19 et plus de 42 000 décès, selon un décompte de l’Université Johns Hopkins, qui suit la pandémie dans le monde.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire