France : les mercenaires russes sont « inacceptables » au Mali

Les mercenaires russes au Mali !

Paris continue de s’opposer à l’arrivée de mercenaires russes au Mali. Jean-Yves Le Drian et sa collègue Florence Parly ont réitéré cette position vendredi 12 novembre.

La France continue de protester contre l’arrivée de mercenaires russes au Mali.

Ce vendredi, le ministre français des Affaires étrangères et ministre des Armées Jean-Yves Le Drian (Jean-Yves Le Drian) et Florence Parly (Florence Parly) ont rencontré leur homologue russe Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou.

Lors de cette rencontre bilatérale, la partie française a clairement indiqué à la partie russe qu’elle s’opposait fermement à l’entrée de mercenaires russes sur le territoire malien. Pour la France, il est « inacceptable » que des mercenaires viennent dans la zone sahélo-saharienne.

À lire aussi :
Mali/ Face au regain de Covid-19, le Président instaure un couvre-feu et ferme les écoles et lieux de plaisir

Dans le communiqué conjoint qu’ils ont signé, les quatre ministres « ont réaffirmé leur ferme message sur les risques d’instabilité régionale et les intérêts de la France et de ses partenaires dans la lutte contre le terrorisme au Sahel ».

La France n’a ménagé aucun effort pour empêcher le Mali d’obtenir de l’aide pour assurer la sécurité d’autres partenaires, notamment la compagnie paramilitaire russe Wagner, déjà présente en République centrafricaine, ce qui masque gravement la forte volonté de Paris de continuer à exercer sa domination sur le Mali. Ancienne colonie

À lire aussi :
Les polygames bientôt expulsés du territoire français

Cependant, en ce qui concerne les autorités maliennes, elles poursuivent les discussions avec la Russie. Jeudi, le ministre malien des Affaires étrangères Abdulaye Diop a rencontré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Moscou.

Au menu des discussions, les deux pays renforcent la coopération militaire : « Chaque fois que le Mali a été dans des situations difficiles depuis notre indépendance, la Russie a toujours été avec nous. Nous sommes dans une situation difficile et nous nous tournons encore vers cet ami pour qu’il puisse nous aider à en sortir » a déclaré le chef de la diplomatie malienne.

Quant à Sergueï Lavrov, il a réitéré que Moscou est prête à continuer à fournir au Mali « des équipements, des munitions et des armements » et à former des officiers maliens pour que le pays puisse se défendre « efficacement » contre le terrorisme. Concernant Wagner, les deux ont démenti les rumeurs sur l’existence d’un contrat entre l’Etat malien et la société russe.

À lire aussi :
Recrutement d’un secrétaire au cerkes de Sikasso, Mali

« Aucun contrat n’a été signé dans ce secteur » a déclaré le ministre malien des Affaires étrangères aux côtés de son homologue russe.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire