Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
États-Unis : un homme étrangle sa petite amie, ses deux filles et les immole par le feu
21/02/2020 à 10h26 par La redaction

Après avoir tué Amarah Banks et ses deux filles, Arzel Ivery s’est réfugié à Memphis pour commencer une nouvelle vie, selon la police du Wisconsin.

Un habitant de Milwaukee (la plus grande ville de l’État du Wisconsin) a étranglé sa petite amie puis tué ses deux jeunes filles. Selon les procureurs, après avoir tué cette dernière, l’accusé, a embrassé ses deux jeunes filles en leur disant que leur mère les attendait à ses côtés au paradis.

Arzel Ivery, 25 ans, a été accusé de trois chefs d’accusation d’homicide volontaire au premier degré en lien avec les morts d’Amarah Banks, 26 ans, de Zaniya Ivery, 5 ans et de Camaria Banks, 4 ans. La police a trouvé leurs corps brûlés dans un garage de Milwaukee dimanche après-midi, environ une semaine après que Banks fut porté disparu.

Ivery a déclaré aux enquêteurs qu’il avait tué sa petite amie et ses filles le 8 février après une dispute avec leur mère. Il a dit qu’elle était en colère parce qu’il avait décidé d’aller travailler comme agent de sécurité si peu de temps après les funérailles de leur fils de 1 an, Arzel Ivery Jr. leur enfant avait des antécédents d’asthme et est mort le 24 janvier de problèmes respiratoires.

M. Ivery a révélé que Banks lui avait crié dessus en lui faisant comprendre qu’il ne se souciait pas de la mort de leur fils. Puis elle a pris un couteau et a dit qu’elle ne voulait pas vivre. Ivery affirme que Banks lui avait coupé le poignet gauche. Il a ensuite saisi Banks, a poussé sa tête contre un mur à deux reprises et l’a étranglée, a expliqué le plaignant.

« Il a déclaré que Mlle Banks ne se battait pas avec lui, donc il a pensé qu’elle voulait mourir. L’accusé affirme qu’il l’a aidé à mourir. »

Ivery a déclaré qu’il avait ensuite tué les enfants de Banks parce qu’il ne voulait pas qu’elles vivent dans un monde sans leur mère. Il est entré dans la chambre des enfants, a sorti Zaniya de la pièce, l’a embrassée et lui a dit que sa mère voulait qu’elle soit au paradis avec elle. Il l’a ensuite étranglée. Il a fait la même chose avec Camaria.

Après cet acte macabre, il a traîné les corps jusqu’au garage de son ancienne maision et les a mis en feu.

Il s’est ensuite rendu à Memphis, dans le Tennessee, où vit son père et où il avait l’intention de commencer une nouvelle vie.

Crédit photo : gotechdaily

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 370 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Après avoir tué Amarah Banks et ses deux filles, Arzel Ivery s’est réfugié à Memphis pour commencer une nouvelle vie, selon la police du Wisconsin.

Un habitant de Milwaukee (la plus grande ville de l’État du Wisconsin) a étranglé sa petite amie puis tué ses deux jeunes filles. Selon les procureurs, après avoir tué cette dernière, l’accusé, a embrassé ses deux jeunes filles en leur disant que leur mère les attendait à ses côtés au paradis.

Arzel Ivery, 25 ans, a été accusé de trois chefs d’accusation d’homicide volontaire au premier degré en lien avec les morts d’Amarah Banks, 26 ans, de Zaniya Ivery, 5 ans et de Camaria Banks, 4 ans. La police a trouvé leurs corps brûlés dans un garage de Milwaukee dimanche après-midi, environ une semaine après que Banks fut porté disparu.

Ivery a déclaré aux enquêteurs qu’il avait tué sa petite amie et ses filles le 8 février après une dispute avec leur mère. Il a dit qu’elle était en colère parce qu’il avait décidé d’aller travailler comme agent de sécurité si peu de temps après les funérailles de leur fils de 1 an, Arzel Ivery Jr. leur enfant avait des antécédents d’asthme et est mort le 24 janvier de problèmes respiratoires.

M. Ivery a révélé que Banks lui avait crié dessus en lui faisant comprendre qu’il ne se souciait pas de la mort de leur fils. Puis elle a pris un couteau et a dit qu’elle ne voulait pas vivre. Ivery affirme que Banks lui avait coupé le poignet gauche. Il a ensuite saisi Banks, a poussé sa tête contre un mur à deux reprises et l’a étranglée, a expliqué le plaignant.

« Il a déclaré que Mlle Banks ne se battait pas avec lui, donc il a pensé qu’elle voulait mourir. L’accusé affirme qu’il l’a aidé à mourir. »

Ivery a déclaré qu’il avait ensuite tué les enfants de Banks parce qu’il ne voulait pas qu’elles vivent dans un monde sans leur mère. Il est entré dans la chambre des enfants, a sorti Zaniya de la pièce, l’a embrassée et lui a dit que sa mère voulait qu’elle soit au paradis avec elle. Il l’a ensuite étranglée. Il a fait la même chose avec Camaria.

Après cet acte macabre, il a traîné les corps jusqu’au garage de son ancienne maision et les a mis en feu.

Il s’est ensuite rendu à Memphis, dans le Tennessee, où vit son père et où il avait l’intention de commencer une nouvelle vie.

Crédit photo : gotechdaily

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 370 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire