États-Unis : Quatre Russes inculpés pour des cyberattaques


Video player

Le ministère américain de la Justice a levé jeudi 24 mars les accusations contre quatre employés du gouvernement russe pour leur rôle présumé dans deux campagnes de piratage visant des entreprises du secteur de l’énergie entre 2012 et 2018, touchant 135 pays. Trois des accusés sont des agents du renseignement russe.

“Les pirates informatiques parrainés par l’État russe constituent une menace sérieuse et persistante pour les infrastructures critiques tant aux États-Unis que dans le monde entier”, a déclaré la procureure générale adjointe Lisa O. Monaco dans un communiqué. “Bien que les accusations criminelles dévoilées aujourd’hui reflètent des activités passées, elles montrent clairement le besoin urgent et continu pour les entreprises américaines de renforcer leurs défenses et de rester vigilantes”, a-t-il ajouté.

Dans un acte d’accusation, un employé d’un institut de recherche affilié au ministère russe de la Défense est accusé d’avoir aidé à pirater une raffinerie de pétrole saoudienne en 2017. Le ministère de la Justice allègue que le code du programmeur Evgeny Viktorvich Gladkikh a ciblé des systèmes de sécurité qui ont finalement provoqué l’arrêt de la raffinerie à deux reprises.

Le deuxième acte d’accusation allègue que trois officiers de l’agence de renseignement russe FSB ont piraté des entreprises du secteur de l’énergie dans plus de 100 pays, dont les États-Unis, afin d’aider leur gouvernement à maintenir un accès clandestin aux systèmes d’infrastructures critiques en vue d’une éventuelle exploitation future.

Les trois hommes sont accusés de s’être engagés dans de multiples campagnes de piratage, de 2012 à 2017, afin de s’introduire dans les réseaux d’entreprises du secteur de l’énergie, notamment des sociétés gérant des chaînes d’approvisionnement, du pétrole et du gaz, des centrales nucléaires et des services publics.

Le ministère de la Justice a accusé le trio d’avoir ciblé plus de 3 300 utilisateurs dans plus de 500 entreprises américaines et internationales, en utilisant des attaques sophistiquées de spearphishing. Parmi les succès présumés des groupes figure la compromission du réseau commercial indirect d’une centrale nucléaire du Kansas, bien qu’ils ne soient pas accusés d’avoir pénétré dans les systèmes de contrôle industriels critiques de la centrale.

Ces inculpations font suite aux avertissements lancés par le président Joe Biden lundi, tant dans des déclarations publiques que lors de réunions privées, invitant les organisations à renforcer la sécurité de leurs systèmes et à rester vigilantes face aux éventuelles cybermenaces russes.

 

Avec Le Figaro

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - États-Unis : Quatre Russes inculpés pour des cyberattaques Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire