Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Du nouveau sur l’affaire du Procès Komi Koutché vs Bénin
19/12/2019 à 14h37 par Le Boy

En avril dernier, l’ancien ministre Komi Koutché a attaqué l’état béninois devant la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) pour violation d’un certain nombre de ses droits.

Le lundi 02 décembre, la juridiction internationale a pris des mesures provisoires en attendant d’étudier la requête dans le fond. Elle ordonne donc à l’Etat béninois de surseoir à la procédure d’annulation du passeport du requérant en attendant sa « décision au fond ».

Elle demande à l’Etat béninois de lui faire un rapport sur les mesures prises pour mettre en œuvre la « présente ordonnance », dans un délai de 15 jours à compter de la date de réception. Signalons que c’est la seule violation des droits de Komi Koutché  que la juridiction internationale a reconnu.

Elle a en effet rejeté la demande de l’ancien ministre concernant son extradition. Pour la Cadhp cette demande est désormais sans objet, Madrid ayant rejeté la demande d’extradition. Idem pour la participation aux élections législatives. La Cour a indiqué que les élections ont déjà eu lieu et que la requête de M Koutché est arrivée une semaine avant ce scrutin.

Elle était dans l’impossibilité matérielle de se prononcer sur une telle demande dans un laps de temps aussi court. S’agissant de la demande de suspension de la procédure pendante devant la Criet, la Cour a estimé qu’elle relève du fond de l’affaire et donc rejetée puisqu’elle n’a pas encore statué sur le fond.

D’autres demandes relevant du fond de l’affaire ont été rejetées comme l’annulation du mandat d’arrêt lancé contre M Koutché par la justice béninoise.

Né le 4 septembre 1976 à Bantè au Bénin, Komi Koutché est un homme politique béninois. Précédemment Ministre d'État chargé de l'Économie, il a été plusieurs fois Ministre sous le règne de l'ancien Président de la République du Bénin, Boni Yayi, dont il a œuvré à l'avènement au pouvoir le 6 avril 2006 aux côtés de ses pairs de l'alliance politique Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) dont il est membre.

Avec lanouvelletribune.info

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 511 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

En avril dernier, l’ancien ministre Komi Koutché a attaqué l’état béninois devant la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) pour violation d’un certain nombre de ses droits.

Le lundi 02 décembre, la juridiction internationale a pris des mesures provisoires en attendant d’étudier la requête dans le fond. Elle ordonne donc à l’Etat béninois de surseoir à la procédure d’annulation du passeport du requérant en attendant sa « décision au fond ».

Elle demande à l’Etat béninois de lui faire un rapport sur les mesures prises pour mettre en œuvre la « présente ordonnance », dans un délai de 15 jours à compter de la date de réception. Signalons que c’est la seule violation des droits de Komi Koutché  que la juridiction internationale a reconnu.

Elle a en effet rejeté la demande de l’ancien ministre concernant son extradition. Pour la Cadhp cette demande est désormais sans objet, Madrid ayant rejeté la demande d’extradition. Idem pour la participation aux élections législatives. La Cour a indiqué que les élections ont déjà eu lieu et que la requête de M Koutché est arrivée une semaine avant ce scrutin.

Elle était dans l’impossibilité matérielle de se prononcer sur une telle demande dans un laps de temps aussi court. S’agissant de la demande de suspension de la procédure pendante devant la Criet, la Cour a estimé qu’elle relève du fond de l’affaire et donc rejetée puisqu’elle n’a pas encore statué sur le fond.

D’autres demandes relevant du fond de l’affaire ont été rejetées comme l’annulation du mandat d’arrêt lancé contre M Koutché par la justice béninoise.

Né le 4 septembre 1976 à Bantè au Bénin, Komi Koutché est un homme politique béninois. Précédemment Ministre d'État chargé de l'Économie, il a été plusieurs fois Ministre sous le règne de l'ancien Président de la République du Bénin, Boni Yayi, dont il a œuvré à l'avènement au pouvoir le 6 avril 2006 aux côtés de ses pairs de l'alliance politique Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) dont il est membre.

Avec lanouvelletribune.info

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 511 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire