Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Donald Trump affirme avoir agi pour arrêter une guerre et non pour en déclencher une
03/01/2020 à 23h49 par La redaction

Le président Donald Trump a déclaré que la frappe aérienne en Irak n’avait pas pour objectif de déclencher une guerre, tout en précisant qu’il avait plutôt agi afin de prévenir des attaques.

Selon ce qu’a déclaré le président américain au lendemain de la frappe qui a tué Qasem Soleimani, celui-ci aurait autorisé une frappe de précision contre le commandant des services de sécurité et de renseignement iranien parce qu’il préparait des “attaques imminentes et sinistres” contre les Américains: “Nous l’avons pris en flagrant délit et nous y avons mis fin”.

C’est à son domaine de Mar-a-Lago que Trump a déclaré à des journalistes que Soleimani aurait dû être retiré par ses prédécesseurs tout en présentant sa décision comme étant une décision de dissuasion plutôt que d’agression: “Nous avons pris des mesures hier soir pour mettre fin à une guerre. Nous n’avons pas pris de mesures pour déclencher une guerre”.

Bien que Trump ait cherché vendredi à justifier sa décision de s’en prendre au chef des services de sécurité et de renseignement de l’Iran en guise de prévention, il a toutefois continué à menacer les dirigeants de l’Iran avec de nouvelles frappes si ceux-ci continuaient à mener des actions déstabilisatrices dans la région.

Le président a ajouté que l’Iran devait “cesser et cela doit cesser maintenant”, tout en soutenant que “Nous ne cherchons pas un changement de régime. […] L’avenir appartient au peuple iranien”.

Trump s’est vanté de la puissance militaire américaine, et il a déclaré que le pays avait “la meilleure intelligence dans le monde.”

Le président américain a aussi déclaré aux journalistes: “Si les Américains sont menacés, nous avons toutes ces cibles déjà pleinement identifiées, et je suis prêt et prêt à prendre toutes les mesures nécessaires, et cela fait en particulier référence à l’Iran”.

Enfin, rappelons que plus tôt en après-midi, les États-Unis ont annoncé qu’ils procéderaient à un déploiement de plus de 3000 soldats supplémentaires.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le président Donald Trump a déclaré que la frappe aérienne en Irak n’avait pas pour objectif de déclencher une guerre, tout en précisant qu’il avait plutôt agi afin de prévenir des attaques.

Selon ce qu’a déclaré le président américain au lendemain de la frappe qui a tué Qasem Soleimani, celui-ci aurait autorisé une frappe de précision contre le commandant des services de sécurité et de renseignement iranien parce qu’il préparait des “attaques imminentes et sinistres” contre les Américains: “Nous l’avons pris en flagrant délit et nous y avons mis fin”.

C’est à son domaine de Mar-a-Lago que Trump a déclaré à des journalistes que Soleimani aurait dû être retiré par ses prédécesseurs tout en présentant sa décision comme étant une décision de dissuasion plutôt que d’agression: “Nous avons pris des mesures hier soir pour mettre fin à une guerre. Nous n’avons pas pris de mesures pour déclencher une guerre”.

Bien que Trump ait cherché vendredi à justifier sa décision de s’en prendre au chef des services de sécurité et de renseignement de l’Iran en guise de prévention, il a toutefois continué à menacer les dirigeants de l’Iran avec de nouvelles frappes si ceux-ci continuaient à mener des actions déstabilisatrices dans la région.

Le président a ajouté que l’Iran devait “cesser et cela doit cesser maintenant”, tout en soutenant que “Nous ne cherchons pas un changement de régime. […] L’avenir appartient au peuple iranien”.

Trump s’est vanté de la puissance militaire américaine, et il a déclaré que le pays avait “la meilleure intelligence dans le monde.”

Le président américain a aussi déclaré aux journalistes: “Si les Américains sont menacés, nous avons toutes ces cibles déjà pleinement identifiées, et je suis prêt et prêt à prendre toutes les mesures nécessaires, et cela fait en particulier référence à l’Iran”.

Enfin, rappelons que plus tôt en après-midi, les États-Unis ont annoncé qu’ils procéderaient à un déploiement de plus de 3000 soldats supplémentaires.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire