Diary Sow a propos de son nouveau livre : «J’ai écrit ce bouquin pour régler quelques comptes »

L’étudiante sénégalaise Diary Sow est revenue sur les raisons qui l’avaient poussée à écrire un nouveau roman intitulé « Je Pars ».

Aux yeux de ce jeune romancier, il s’agit d’un moyen pour résoudre certains problèmes.

Elle a déclaré à l’AFP que « Je pars » était une réponse fictive aux critiques.  « J’ai écrit ce bouquin pour régler quelques comptes »  a admis cette jeune femme « emprisonnée par l’opinion des autres » Selon elle, son identité « a été déformée au point qu’elle ne peut plus tenir ce rôle ».

À lire aussi :
«Je vous emmerde»: Diary Sow s’explique

Ce livre raconte l’histoire de Coura, une Française d’origine sénégalaise qui a décidé d’échapper à sa vie. Elle a quitté Paris sans rien dire à personne, et est revenue quelques semaines plus tard, changée à jamais.

« Disparaître, certains en rêvent. Elle l’a fait » Robert-Laffont, le principal éditeur français qui a publié le livre, a souligné que transformer la confusion entre le réel et la fiction en un argument de vente clair.

A travers ce livre, Diary Sow veut « choquer ». Quand les gens parlent rarement de l’intimité féminine au Sénégal, elle a présenté Coura sa sensualité.

À lire aussi :
Diary Sow sort encore du silence, en larmes (vidéo)

« J’ai voulu provoquer de la répulsion, de l’incompréhension, du dégoût, peu m’importe tant que ce n’est pas de l’indifférence » a-t-elle ajouté sur Afp.

Dès lors, elle espère « remodeler » sa vie au rythme du déraillement de Coura. Et oser : « Peut-être qu’un jour je deviendrai la personne qui définit mon image. »

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire