Diary Sow : deux choses à savoir sur le roman «Je pars» de l’étudiante sénégalaise


Video player

L’étudiante sénégalaise Diary Sow a publié son roman “Je pars”. Ce livre de plus de 200 pages raconte l’histoire de la disparition de l’étudiante Coura Gaye.Le protagoniste de ce livre est publié aux Editions Robert-Laffont.

“Je m’en vais” est le titre du journal de la truie. Le livre de l’étudiant sénégalais est paru aux éditions Robert-Laffont le jeudi 4 novembre. Entre fiction et réalité,...

cet article vous apporte deux choses sur ce livre, et ce livre devient la une. Fiction et réalité Le livre “Je pars” raconte l’histoire de la disparition de Coura Gaye, une étudiante sénégalaise de 18 ans. Ce dernier a décidé de disparaître volontairement afin de mieux se connaître. Elle a quitté son dortoir à Paris, en France, et s’est rendue à Amsterdam, aux Pays-Bas, où elle a attendu de nouvelles expériences. “Son erreur est qu’elle s’est oubliée.

Il y a une sorte d’anxiété dans sa vie parce qu’elle n’a pas assez écouté sa voix. Ce sont les opinions des autres, et les yeux des autres la guident.

Quand elle s’en rend compte, elle Cette vague, cette rébellion, ça veut dire qu’elle ne peut plus faire ça”, a expliqué l’écrivain sénégalais. En fait, l’histoire de Coura Gaye est similaire à celle de Diary Sow, qui a disparu volontairement en janvier 2021. L’auteur nie ce fait. “Kura n’est pas moi. J’ai essayé de créer un personnage de fiction avec la même histoire.

Je l’ai aussi quittée pour que les gens ne parlent pas de moi, mais de disparitions générales.” Je pars | Jeudi 4 novembre, en librairie. #DIARYSOW PIC.TWITTER.COM/V1OA48TJQF -Diary Sow (@DIARYSOW_AUTEUR) 3 novembre 2021 Se livrer à son passé Plus inquiétante est la disparition de l’étudiante Coura Gaye, car elle est un modèle et une inspiration pour ses pairs. Durant cette période, plusieurs questions (que faire ?

Donner signe de vie ? Ou, mais à quel prix ?) ont torturé son esprit, tandis que les gens autour de lui étaient excités par sa disparition. ”

Au début, ce n’était qu’une vague idée.

Mais l’idée a laissé un gâchis, un tsunami, et sa destruction continue.

Depuis lors, il n’y a pas un jour où l’option ne reviendra pas. Sour attire les gens encore et encore. J’ai peur de moi-même, parce que je pourrais succomber à lui », explique l’introduction du livre.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Diary Sow : deux choses à savoir sur le roman «Je pars» de l’étudiante sénégalaise Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire