Devenue chantre de l’Eternel, Claire Bahi révèle ce qu’elle a fait de ses anciennes vêtements sexy


Video player

 

Claire Bahi  fut une des rares stars féminines du coupé decalé. Mais, elle a finalement laissé et emprunter le chemin de Jésus-Christ.

 

Devenue chantre de l’Eternel au sein de l’Eglise MIPRO FEV à Yopougon, qu’a fait Claire Bahi de ses anciens vêtements sexy et provocants du mouvement coupé décalé ?

 

C’est au cours d’ une entrevue avec nos confrères de VIBE RADIO.CI qu’elle a tout dévoilé.

 

Bientôt une année que l’ex Bobarafitini, Claire Bahi a quitté le milieu du coupé décalé pour s’adonner à la vie chrétienne. L’inspiratrice du célèbre refrain « A connais pas à demander » est aujourd’hui chantre à l’église MIPRO FEV : Ministère Prophétique Fleuve d’Eau de la Vie, situé à Yopougon, à proximité de la Base CIE.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Tina Glamour et Marc Zopo réconciliés

Interrogée par nos confrères de VIBE RADIO.CI, à la question de savoir ce qu’elle a fait aujourd’hui de ses anciennes tenues sexy et osées du coupé décalé ainsi que ses mèches, l’ex Première Dame du décalé coupé répond en ces termes : « Au départ, j’ai voulu faire don de ces vêtements, y compris mes anciennes mèches humaines. Mais quand tu es en Christ, tu ne vas pas récupérer des tenues pas décentes qui ne passent pas, pour les offrir à autrui. Je ne peux pas encourager mes jeunes sœurs à se vêtir ainsi. Ce que j’ai fait de tous ces vêtements et mèches, je me suis débarrassé tout simplement. J’ai préféré tout jeter », a dévoilé sur VIBE RADIO.CI, l’ex Première Dame du coupé décalé, devenue chantre de l’éternel.

 

De son vrai nom Claire Kehoua Bailly, Claire Bahi née en 1984, est une chanteuse ivoirienne et fut une des rares stars féminines du coupé decalé.

Lire aussi : Bb sans os, l’ex-danseur de DJ Arafat : « J’ai décidé de donner ma vie à Dieu. Arrêtez d’adorer les fétiches ! »

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire