Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Couvre-feu au Togo : une femme enceinte serait morte après être battue par la police
17/04/2020 à 11h12 par Prudence ETOU

Enceinte, une femme aurait rendu le souffle après avoir subit des exactions de la part des forces de sécurité togolaises. Instauré par le chef de l'État togolais Faure Gnassingbé dans le même lot que beaucoup d'autres mesures barrières au covid-19, le couvre-feu porte un costume qui semble plutôt de violence que de que de disposition protectrice.

 

Depuis le début de l'application de cette mesure le 2 avril 2020, multiples ont été les plaintes ou les dénonciations d'actes de bavures posés par les militaires togolais sur les populations. Il est vrai que le caractère violent des réactions des policiers a été signalé dans beaucoup d'autres pays. Cependant, les choses n'ont toujours pas l'air de prendre une meilleure tournure.

Lire aussi : Couvre-feu au Togo : un journaliste gravement tabassé

Au Togo, si ce n'est pas un policier qui tabasse sans répit un citoyen, alors c'est un motocycliste qui se fait buter l'oeil pour avoir été surpris par l'heure du couvre-feu. Si ce n'est aucun de ceux-là, c'est peut-être un policier qui pose des actes ignobles et qui finit par s'excuser ouvertement pour avoir abusé d'une jeune fille.

 

Couvre-feu, article femme enceinte battue par la police

 

Beaucoup d'actes de violences qui s'inscrivent dans le prétexte des mesures de protections anti-coronavirus. Le tout récent qui a pu choquer les internautes est celui impliquant une femme enceinte qui aurait été battue à Avepozo, une localité périphérique à la capitale Lomé, par des policiers à cause du couvre-feu.

Lire aussi : Covid-19 : Nathalie Yamb clashe sévèrement Emmanuel Macron

 

Enceinte, la femme a été battue 

L'information rapidement relayée sur les réseaux sociaux ce 16 avril 2020 n'a pas manqué de susciter aussi bien la polémique que la tristesse. Selon des informations concordantes, la femme qui était enceinte aurait été surprise par l'heure. Rentrant précipitamment chez elle, elle serait tombée sur des agents des forces de sécurité qui étaient déjà sortis pour faire respecter les consignes.

 

La femme enceinte serait morte laissant le bébé

Exactions sur une femme enceinte. Ce qui s'en serait suivi est loin de faire sourire qui que ce soit. Essayant de relater brièvement les faits un internaute écrit un post que Doingbuzz vous soumet dans toute son intégralité. Femme enceinte.

 

Nous avions une de nos soeurs choristes enfin de la même chorale qui est l'orteil après avoir enfanté prématurément lundi. Elle a été surprise par l'heure vendredi soir. Elle est revendeuse de bouillie à Avepozo (hounkô, place publique). Rentrant chez elle le soir là, elle fut surprise par les soldats qui faisaient la chasse à l'homme. Prise de peur et voulant courir, elle tombe sur son ventre et après quelques coups et ses cris que nos sodjas ont fini par s'en rendre compte qu'elle était enceinte. 

Nous l'avions enterré ce soir même et le bébé de deux jours est laissé dans le vide. 

J'ai mal au coeur par l'agissement de nos forces de l'ordre. 

 

Couvre-feu au Togo : Femme enceinte décédée après être battue par la police

Capture d'écran

 

Lire aussi : Le Togo déplore 02 nouveaux décès de coronavirus

 

 

 

 

Lire aussi : Togo : le couvre-feu fera-t-il plus de victimes que l’épidémie à coronavirus ? 

 

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Enceinte, une femme aurait rendu le souffle après avoir subit des exactions de la part des forces de sécurité togolaises. Instauré par le chef de l'État togolais Faure Gnassingbé dans le même lot que beaucoup d'autres mesures barrières au covid-19, le couvre-feu porte un costume qui semble plutôt de violence que de que de disposition protectrice.

 

Depuis le début de l'application de cette mesure le 2 avril 2020, multiples ont été les plaintes ou les dénonciations d'actes de bavures posés par les militaires togolais sur les populations. Il est vrai que le caractère violent des réactions des policiers a été signalé dans beaucoup d'autres pays. Cependant, les choses n'ont toujours pas l'air de prendre une meilleure tournure.

Lire aussi : Couvre-feu au Togo : un journaliste gravement tabassé

Au Togo, si ce n'est pas un policier qui tabasse sans répit un citoyen, alors c'est un motocycliste qui se fait buter l'oeil pour avoir été surpris par l'heure du couvre-feu. Si ce n'est aucun de ceux-là, c'est peut-être un policier qui pose des actes ignobles et qui finit par s'excuser ouvertement pour avoir abusé d'une jeune fille.

 

Couvre-feu, article femme enceinte battue par la police

 

Beaucoup d'actes de violences qui s'inscrivent dans le prétexte des mesures de protections anti-coronavirus. Le tout récent qui a pu choquer les internautes est celui impliquant une femme enceinte qui aurait été battue à Avepozo, une localité périphérique à la capitale Lomé, par des policiers à cause du couvre-feu.

Lire aussi : Covid-19 : Nathalie Yamb clashe sévèrement Emmanuel Macron

 

Enceinte, la femme a été battue 

L'information rapidement relayée sur les réseaux sociaux ce 16 avril 2020 n'a pas manqué de susciter aussi bien la polémique que la tristesse. Selon des informations concordantes, la femme qui était enceinte aurait été surprise par l'heure. Rentrant précipitamment chez elle, elle serait tombée sur des agents des forces de sécurité qui étaient déjà sortis pour faire respecter les consignes.

 

La femme enceinte serait morte laissant le bébé

Exactions sur une femme enceinte. Ce qui s'en serait suivi est loin de faire sourire qui que ce soit. Essayant de relater brièvement les faits un internaute écrit un post que Doingbuzz vous soumet dans toute son intégralité. Femme enceinte.

 

Nous avions une de nos soeurs choristes enfin de la même chorale qui est l'orteil après avoir enfanté prématurément lundi. Elle a été surprise par l'heure vendredi soir. Elle est revendeuse de bouillie à Avepozo (hounkô, place publique). Rentrant chez elle le soir là, elle fut surprise par les soldats qui faisaient la chasse à l'homme. Prise de peur et voulant courir, elle tombe sur son ventre et après quelques coups et ses cris que nos sodjas ont fini par s'en rendre compte qu'elle était enceinte. 

Nous l'avions enterré ce soir même et le bébé de deux jours est laissé dans le vide. 

J'ai mal au coeur par l'agissement de nos forces de l'ordre. 

 

Couvre-feu au Togo : Femme enceinte décédée après être battue par la police

Capture d'écran

 

Lire aussi : Le Togo déplore 02 nouveaux décès de coronavirus

 

 

 

 

Lire aussi : Togo : le couvre-feu fera-t-il plus de victimes que l’épidémie à coronavirus ? 

 

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire