Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : Les premiers mots de Molare après sa condamnation
22/04/2020 à 12h05 par Le Boy

Côte d’Ivoire : Les premiers mots de Molare après sa condamnation

Côte d’Ivoire : Les premiers mots de Molare après sa condamnation

Après son arrestation dans l’affaire d’anniversaire de l’actrice Emma Lohoues, Molare a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 3 millions de FCFA d’amende.

Malgré ses excuses publiques, Molare a été arrêté et écouté ce mardi 21 avril 2020. « Je me suis rendu volontairement à une audition à la préfecture de police. Suite à cela, j’ai été présenté au procureur qui m’a poursuivi ainsi que d’autres invités à l’anniversaire pour non-respect des barrières sanitaires. Je suis passé en comparution immédiate avec certains invités et j’ai été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 3 millions d’amende. Voilà, nous sommes dans un pays de loi et nous reconnaissons les faits », a-t-il indiqué sur sa page Facebook.

Pour rappel, il lui est reproché sa participation à la fête d’anniversaire d’Emma Lohoues dans une résidence privée de Cocody, le 17 avril. La raison : l’organisation de cette fête va à l’encontre des mesures préventives prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus.

Lire aussi :Côte d'Ivoire : 2 ans de prison pour Emma Lohoues

 

Depuis lundi 16 mars, le chef d’État ivoirien, Alassane Ouattara  a présidé une réunion du Conseil National de Sécurité au cours de laquelle des mesures complémentaires ont été prises pour lutter contre la propagation du Coronavirus (COVID -19) dans le pays. Il s’agit entre autres de :

  • Respect d’une distance d’au moins un (01) mètre entre les personnes dans les grandes surfaces, les maquis, les restaurants, les entreprises, la zone aéroportuaire et les lieux publics

  • Respect des mesures d’hygiène corporelle, comportementale, hydrique et alimentaire

  • Interdiction des salutations manuelles, accolades et embrassades et de la consommation de la viande de brousse

  • Fermeture des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle

  • Interdiction des rassemblements de population de plus de 50 personnes

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Molare arrêté pour complicité avec Emma Lohoues

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 397 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Après son arrestation dans l’affaire d’anniversaire de l’actrice Emma Lohoues, Molare a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 3 millions de FCFA d’amende.

Malgré ses excuses publiques, Molare a été arrêté et écouté ce mardi 21 avril 2020. « Je me suis rendu volontairement à une audition à la préfecture de police. Suite à cela, j’ai été présenté au procureur qui m’a poursuivi ainsi que d’autres invités à l’anniversaire pour non-respect des barrières sanitaires. Je suis passé en comparution immédiate avec certains invités et j’ai été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 3 millions d’amende. Voilà, nous sommes dans un pays de loi et nous reconnaissons les faits », a-t-il indiqué sur sa page Facebook.

Pour rappel, il lui est reproché sa participation à la fête d’anniversaire d’Emma Lohoues dans une résidence privée de Cocody, le 17 avril. La raison : l’organisation de cette fête va à l’encontre des mesures préventives prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus.

Lire aussi :Côte d'Ivoire : 2 ans de prison pour Emma Lohoues

 

Depuis lundi 16 mars, le chef d’État ivoirien, Alassane Ouattara  a présidé une réunion du Conseil National de Sécurité au cours de laquelle des mesures complémentaires ont été prises pour lutter contre la propagation du Coronavirus (COVID -19) dans le pays. Il s’agit entre autres de :

  • Respect d’une distance d’au moins un (01) mètre entre les personnes dans les grandes surfaces, les maquis, les restaurants, les entreprises, la zone aéroportuaire et les lieux publics

  • Respect des mesures d’hygiène corporelle, comportementale, hydrique et alimentaire

  • Interdiction des salutations manuelles, accolades et embrassades et de la consommation de la viande de brousse

  • Fermeture des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle

  • Interdiction des rassemblements de population de plus de 50 personnes

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Molare arrêté pour complicité avec Emma Lohoues

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 397 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire