Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : Le PDCI-RDA et le FPI signent un accord carde pour la réconciliation et la paix dans le pays.
01/05/2020 à 10h15 par La redaction

Le jeudi 30 avril 2020, au siège du PDCI-RDA à Cocody, le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA) dirigé par Henri Konan Bédié et le Front Populaire Ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo ont procédé à la signature d’un accord cadre de collaboration portant sur le « PROJET DE RÉCONCILIATION DES IVOIRIENS POUR UNE PAIX DURABLE ».

Vous trouverez ci-dessous l’intégralité de l’accord cadre entre les deux grandes formations politiques ivoiriennes.

Le FPI et le PDCI-RDA se félicitent de l’aboutissement de longues séances de Travail du Comité paritaire organisées pour l’élaboration du document cadre consignant leur engagement commun à œuvrer de concert pour le retour de la paix et de la réconciliation des Ivoiriens qui en expriment, chaque jour, le besoin. La réconciliation des Ivoiriens est pour le PDCI-RDA et le FPI, chefs de file des Plateformes Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix (CDRP) et Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), un impératif et un devoir républicain.

Publicité

Aussi le FPI et le PDCI-RDA sont-ils heureux de porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale, la signature du document cadre de collaboration auquel ils associeront les plateformes EDS et CDRP dont ils sont membres.

En effet, depuis le décès du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, Premier Président de la Côte d’Ivoire, la vie politique ivoirienne est entrée dans une spirale de crises politiques et sociales qui ont entraîné la désagrégation de la vie sociopolitique nationale. La « réconciliation nationale » est perçue aujourd’hui par la majorité des Ivoiriens comme un réel besoin, une nécessité absolue, que l’on a tenté en vain de satisfaire depuis 2000, par le recours à des formules ou des organes de réconciliation qui malheureusement ne sont pas parvenus à un règlement définitif desdites crises.

Toutes ces crises successives ont créé dans notre pays un sentiment de frustration, une fracture sociale sans précédent et une réelle crise de confiance. Aujourd’hui, notre pays est profondément divisé. Malheureusement, la réconciliation tant désirée et souhaitée par la majorité de nos compatriotes et de nos partenaires internationaux ne semble pas être la priorité du gouvernement actuel.

C’est pour remédier à cette situation que les Présidents Henri KONAN BEDIE et Laurent GBAGBO, au cours de leur rencontre historique du 29 juillet 2019, à Bruxelles, ont pris la décision d’œuvrer ensemble pour la promotion de la Réconciliation nationale en Côte d’Ivoire afin de préserver notre pays des affrontements intercommunautaires, des élections conflictuelles et d’une nouvelle guerre civile.

Ainsi, sous l’impulsion des Présidents Laurent GBAGBO et Henri KONAN BÉDIÉ, le FPI et le PDCI-RDA ont entrepris d’établir un document cadre de collaboration qui définit les enjeux et les méthodes nécessaires à la réalisation d’une vraie Réconciliation et d’une Paix durable en Côte d’Ivoire en vue de mettre un terme définitif à la division et à la guerre dans notre pays.
La méthode de réconciliation que nous proposons est de type participatif et inclusif. Elle permettra:

– de pardonner dans la vérité et la justice ;
– d’éliminer les séquelles des crises successives ;
– de trouver des solutions originales aux problèmes qui sont à la base des crises ;
– de construire ensemble une « UNE NOUVELLE COTE D’IVOIRE » sur la base de principes, règles et valeurs partagés avec tous les Ivoiriens et tous les étrangers résidant en Côte d’Ivoire.
Les concertations du groupe paritaire PDCI/FPI ont été conduites dans un esprit d’ouverture axé sur une perspective inclusive.

Dans un contexte marqué par l’absence de volonté politique des tenants du pouvoir RHDP-unifié à aller à la vraie réconciliation, les deux grands partis, le PDCI-RDA et le FPI portent témoignage de leur engagement d’agir ensemble, dès maintenant, pour faire la promotion de la réconciliation auprès des Ivoiriens partout où besoin sera.
Il s’agira pour les partis signataires :

• de dire ensemble aux Ivoiriens leurs attentes relatives au processus de Réconciliation, en vue de l’établissement pour l’avenir de principes et de valeurs qui assureront le retour de la paix et de la cohésion pour un Nouveau Contrat Social ;

• de mobiliser tous les partis de l’opposition et la société civile pour le processus de réconciliation;

• d’appeler le RHDP-unifié et le gouvernement à s’impliquer de manière effective dans le processus de réconciliation nationale.
Ce faisant, le FPI et le PDCI-RDA agiront ensemble pour une réconciliation nationale effective et inclusive, à travers le message suivant:
– Adhérer au processus de réconciliation, c’est vouloir la PAIX, la COHESION, l’UNITE pour la Côte d’Ivoire ;

– Eliminer les séquelles de la crise post-électorale par :
– libérer tous les prisonniers politiques ;

Le retour du président Laurent GBAGBO, du ministre Charles BLE GOUDE, le maire Noel AKOSSI BENDJO ;

– organiser et réussir le retour de tous les exilés ;
– rendre transparent le processus électoral ;
– enfin, redonner à notre pays une chance de renouer avec la paix et la cohésion pour le futur.

Fait à Abidjan, le 30 avril 2020.

Le PDCI-RDA / Le FPI

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...
Nigeria : un ex-international enlevé par des hommes armés !

16/11/2020

Nigeria :...

Christian Obodo (21 sélections, 4 buts), ancien joueur de...
Michel Larive, député français, sur l’élection de Ouattara: “C’est un coup de force anticonstitutionnel”

16/11/2020

Michel Larive,...

“En dépit des règles constitutionnelles en vigueur...
Soro découvre la lettre complète de Macron à Ouattara et s’écrie: “Féliciter quelqu’un qui vient de violer une Constitution avec plus de 100 morts dont un décapité”

16/11/2020

Soro découvre...

Guillaume Soro a exprimé une énorme déception...
Marichou fait sa premiere apparition après son problème avec Touba (Photos)

16/11/2020

Marichou fait...

Après son histoire de selfie faite à...
Annoncé mort par Rfi, l'ancien président du Sénégal Abdoulaye Wade donne signe de vie

16/11/2020

Annoncé mort...

Annoncé mort par le site de Rfi,...
Émigration clandestine : Considéré mort, il réapparaît au moment de ses funérailles !

16/11/2020

Émigration clandestine...

Cheikh Tidjane Dièye, habitant le village de...

Le jeudi 30 avril 2020, au siège du PDCI-RDA à Cocody, le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA) dirigé par Henri Konan Bédié et le Front Populaire Ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo ont procédé à la signature d’un accord cadre de collaboration portant sur le « PROJET DE RÉCONCILIATION DES IVOIRIENS POUR UNE PAIX DURABLE ».

Vous trouverez ci-dessous l’intégralité de l’accord cadre entre les deux grandes formations politiques ivoiriennes.

Le FPI et le PDCI-RDA se félicitent de l’aboutissement de longues séances de Travail du Comité paritaire organisées pour l’élaboration du document cadre consignant leur engagement commun à œuvrer de concert pour le retour de la paix et de la réconciliation des Ivoiriens qui en expriment, chaque jour, le besoin. La réconciliation des Ivoiriens est pour le PDCI-RDA et le FPI, chefs de file des Plateformes Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix (CDRP) et Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), un impératif et un devoir républicain.

Publicité

Aussi le FPI et le PDCI-RDA sont-ils heureux de porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale, la signature du document cadre de collaboration auquel ils associeront les plateformes EDS et CDRP dont ils sont membres.

En effet, depuis le décès du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, Premier Président de la Côte d’Ivoire, la vie politique ivoirienne est entrée dans une spirale de crises politiques et sociales qui ont entraîné la désagrégation de la vie sociopolitique nationale. La « réconciliation nationale » est perçue aujourd’hui par la majorité des Ivoiriens comme un réel besoin, une nécessité absolue, que l’on a tenté en vain de satisfaire depuis 2000, par le recours à des formules ou des organes de réconciliation qui malheureusement ne sont pas parvenus à un règlement définitif desdites crises.

Toutes ces crises successives ont créé dans notre pays un sentiment de frustration, une fracture sociale sans précédent et une réelle crise de confiance. Aujourd’hui, notre pays est profondément divisé. Malheureusement, la réconciliation tant désirée et souhaitée par la majorité de nos compatriotes et de nos partenaires internationaux ne semble pas être la priorité du gouvernement actuel.

C’est pour remédier à cette situation que les Présidents Henri KONAN BEDIE et Laurent GBAGBO, au cours de leur rencontre historique du 29 juillet 2019, à Bruxelles, ont pris la décision d’œuvrer ensemble pour la promotion de la Réconciliation nationale en Côte d’Ivoire afin de préserver notre pays des affrontements intercommunautaires, des élections conflictuelles et d’une nouvelle guerre civile.

Ainsi, sous l’impulsion des Présidents Laurent GBAGBO et Henri KONAN BÉDIÉ, le FPI et le PDCI-RDA ont entrepris d’établir un document cadre de collaboration qui définit les enjeux et les méthodes nécessaires à la réalisation d’une vraie Réconciliation et d’une Paix durable en Côte d’Ivoire en vue de mettre un terme définitif à la division et à la guerre dans notre pays.
La méthode de réconciliation que nous proposons est de type participatif et inclusif. Elle permettra:

– de pardonner dans la vérité et la justice ;
– d’éliminer les séquelles des crises successives ;
– de trouver des solutions originales aux problèmes qui sont à la base des crises ;
– de construire ensemble une « UNE NOUVELLE COTE D’IVOIRE » sur la base de principes, règles et valeurs partagés avec tous les Ivoiriens et tous les étrangers résidant en Côte d’Ivoire.
Les concertations du groupe paritaire PDCI/FPI ont été conduites dans un esprit d’ouverture axé sur une perspective inclusive.

Dans un contexte marqué par l’absence de volonté politique des tenants du pouvoir RHDP-unifié à aller à la vraie réconciliation, les deux grands partis, le PDCI-RDA et le FPI portent témoignage de leur engagement d’agir ensemble, dès maintenant, pour faire la promotion de la réconciliation auprès des Ivoiriens partout où besoin sera.
Il s’agira pour les partis signataires :

• de dire ensemble aux Ivoiriens leurs attentes relatives au processus de Réconciliation, en vue de l’établissement pour l’avenir de principes et de valeurs qui assureront le retour de la paix et de la cohésion pour un Nouveau Contrat Social ;

• de mobiliser tous les partis de l’opposition et la société civile pour le processus de réconciliation;

• d’appeler le RHDP-unifié et le gouvernement à s’impliquer de manière effective dans le processus de réconciliation nationale.
Ce faisant, le FPI et le PDCI-RDA agiront ensemble pour une réconciliation nationale effective et inclusive, à travers le message suivant:
– Adhérer au processus de réconciliation, c’est vouloir la PAIX, la COHESION, l’UNITE pour la Côte d’Ivoire ;

– Eliminer les séquelles de la crise post-électorale par :
– libérer tous les prisonniers politiques ;

Le retour du président Laurent GBAGBO, du ministre Charles BLE GOUDE, le maire Noel AKOSSI BENDJO ;

– organiser et réussir le retour de tous les exilés ;
– rendre transparent le processus électoral ;
– enfin, redonner à notre pays une chance de renouer avec la paix et la cohésion pour le futur.

Fait à Abidjan, le 30 avril 2020.

Le PDCI-RDA / Le FPI

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire