Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : Moody’s prévoit une dégradation de la rentabilité des banques marocaines
02/05/2020 à 10h48 par La redaction

Mauvaise nouvelle pour le secteur bancaire marocain. L’agence de notation américaine a revu à la baisse les perspectives du secteur, qui passent de « stables » à « négatives », en répercussion de la crise économique liée au coronavirus.

Dans une note de synthèse consacrée au secteur bancaire marocain rendue publique le 27 avril, les analystes de l’agence de notation Moody’s s’attendent « à ce que la performance des prêts s’affaiblisse sous l’effet de la pandémie de coronavirus. Cette détérioration s’ajoutera aux prêts à problèmes élevés existants en raison des concentrations d’emprunteurs, de l’exposition aux petites et moyennes entreprises (PME) et à l’Afrique subsaharienne ».

Les créances en souffrance devraient ainsi atteindre 9 à 11 % en 2020, alors que ce taux était d’à peine 8,1 % à la clôture de l’exercice 2019. Le coût du risque, de son côté (provisions sur encours) qui était de 71 points de base en 2019 devrait également connaître une augmentation significative.

« Les provisions pour pertes sur prêts augmenteront sensiblement, car les conditions commerciales difficiles nuisent à la capacité de remboursement des emprunteurs », justifie Moody’s. La rentabilité du secteur devrait en pâtir, d’autant qu’une baisse des marges d’intérêts pointe à l’horizon.

Un financement qui restera « solide et stable »

« Nous prévoyons que les perturbations liées aux coronavirus limiteront la demande de crédit, partiellement atténuée par les appels de fonds des clients touchés par les perturbations », indiquent les analystes.

Coronavirus : Moody’s prévoit une dégradation de la rentabilité des banques marocaines

L’agence de notation considère néanmoins que la réponse globale du gouvernement à la pandémie contribuera à limiter l’ampleur de la détérioration de la qualité des actifs. Pour les analystes, le financement restera solide et stable, et la liquidité restera élevée. « Les banques marocaines ont des profils de financement stables et des tampons de liquidité élevés, soutenus par une base de dépôts nationaux solide, à faible coût et diversifiée », soulignent-ils.

Moody’s note par ailleurs que les mesures annoncées par la banque centrale marocaine offriront un accès plus facile et plus large au financement afin de répondre aux appels de fonds des emprunteurs concernés. « Nous prévoyons que ces mesures, si elles sont pleinement mises en œuvre, tripleront la capacité de refinancement des banques à la banque centrale et soutiendront leur liquidité », annoncent-ils tout en relevant que la volonté du gouvernement marocain de soutenir les banques locales restera élevée. Si nécessaire…

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Sénégal : De jeunes pêcheurs sénégalais frappés par maladie rare dans la mer, un bateau étranger indéxé (Photos 08)

17/11/2020

Sénégal :...

Selon nos confrères de Senego qui détient l'exclusivité,...
"BARÇA WALLA BARSAKH" - Annoncé mort, il débarque chez lui le jour de ses funérailles et raconte l'horreur (Vidéo)

17/11/2020

« BARÇA WALLA...

Cheikh Tidjane Dièye, habitant le village de...
Sadio Mané en visite au nouveau centre de formation de Liverpool (Photos)

17/11/2020

Sadio Mané...

Fraichement de retour à Liverpool, Mané a...
Un enfant de 5 ans meurt suite à une punition pour avoir pissé au lit

17/11/2020

Un enfant...

Yanis, un enfant de 5 ans, est-il...
Être célibataire est désormais un handicap, selon l’OMS

17/11/2020

Être célibataire...

Selon le Telegraph (quotidien d'information britannique), l’Organisation...
1 an après qu'il ait été qualifié de "laid", voici les nouvelles photos du joueur sénégalais Krépin Diatta

17/11/2020

1 an...

Krepin Diatta est un footballeur professionnel de...
Le banquier Tidjane Thiam détesté en Côte d'Ivoire ?

17/11/2020

Le banquier...

Si beaucoup pensent que Tidjane Thiam est...
« Ouattara a perdu la bataille de la communication au plan international »

17/11/2020

« Ouattara...

La presse occidentale et française en particulier...
« L’argent des élections ! Ouattara est fâché » : ADO convoque une réunion du RDHP ce 17 novembre 2020

17/11/2020

« L’argent...

Alassane Ouattara, Président du RHDP, convoque les...
Revue de la presse sénégalaise du 17 novembre 2020

17/11/2020

Revue de...

La revue de la presse sénégalaise du...
Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France à Abidjan: son message à la communauté française en Côte d’Ivoire

17/11/2020

Jean-Christophe Belliard,...

Message Jean-Christophe Belliard, Ambassadeur de France à...
Indice Mo Ibrahim 2020, bonne gouvernance : la Côte d’Ivoire classée 18e

17/11/2020

Indice Mo...

La Côte d’Ivoire occupe le 18e rang...
Covid-19 : la Russie signale 22.410 nouveaux cas d’infection

17/11/2020

Covid-19 :...

La Russie a enregistré 22.410 cas d’infection...
Coronavirus : le point dans le monde au 17 novembre 2020

17/11/2020

Coronavirus :...

Le point du Coronavirus dans le monde...
Il affirme avoir gagné la présidentielle américaine et non son adversaire démocrate Joe Biden. « J’ai gagné cette élection »

17/11/2020

Donald Trump...

Le présidant sortant Donald Trump n'est pas...
Présidentielle au Niger : démission des ministres et hauts fonctionnaires candidats

17/11/2020

Présidentielle au...

Présidentielle au Niger : des ministres et...
« Ouattara souffle le chaud et le froid face aux conditions catastrophiques de son élection contestée »

17/11/2020

« Ouattara...

Bally Ferro fait une analyse du bras...
Espagne : Un témoin a vu la police brutaliser un vendeur ambulant sénégalais...

17/11/2020

Espagne :...

Le tribunal de Las Palmas (Espagne) entame...
Amnesty appelle à la libération « sans condition » d’Affi

17/11/2020

Amnesty appelle...

Amnesty International appelle à libération « sans condition »...
Soro Guillaume aux Ivoiriens : « levons-nous, nul ne pourra nous imposer un 3e mandat inconstitutionnel »

17/11/2020

Soro Guillaume...

Soro Guillaume invite les Ivoiriens à se...

Mauvaise nouvelle pour le secteur bancaire marocain. L’agence de notation américaine a revu à la baisse les perspectives du secteur, qui passent de « stables » à « négatives », en répercussion de la crise économique liée au coronavirus.

Dans une note de synthèse consacrée au secteur bancaire marocain rendue publique le 27 avril, les analystes de l’agence de notation Moody’s s’attendent « à ce que la performance des prêts s’affaiblisse sous l’effet de la pandémie de coronavirus. Cette détérioration s’ajoutera aux prêts à problèmes élevés existants en raison des concentrations d’emprunteurs, de l’exposition aux petites et moyennes entreprises (PME) et à l’Afrique subsaharienne ».

Les créances en souffrance devraient ainsi atteindre 9 à 11 % en 2020, alors que ce taux était d’à peine 8,1 % à la clôture de l’exercice 2019. Le coût du risque, de son côté (provisions sur encours) qui était de 71 points de base en 2019 devrait également connaître une augmentation significative.

« Les provisions pour pertes sur prêts augmenteront sensiblement, car les conditions commerciales difficiles nuisent à la capacité de remboursement des emprunteurs », justifie Moody’s. La rentabilité du secteur devrait en pâtir, d’autant qu’une baisse des marges d’intérêts pointe à l’horizon.

Un financement qui restera « solide et stable »

« Nous prévoyons que les perturbations liées aux coronavirus limiteront la demande de crédit, partiellement atténuée par les appels de fonds des clients touchés par les perturbations », indiquent les analystes.

Coronavirus : Moody’s prévoit une dégradation de la rentabilité des banques marocaines

L’agence de notation considère néanmoins que la réponse globale du gouvernement à la pandémie contribuera à limiter l’ampleur de la détérioration de la qualité des actifs. Pour les analystes, le financement restera solide et stable, et la liquidité restera élevée. « Les banques marocaines ont des profils de financement stables et des tampons de liquidité élevés, soutenus par une base de dépôts nationaux solide, à faible coût et diversifiée », soulignent-ils.

Moody’s note par ailleurs que les mesures annoncées par la banque centrale marocaine offriront un accès plus facile et plus large au financement afin de répondre aux appels de fonds des emprunteurs concernés. « Nous prévoyons que ces mesures, si elles sont pleinement mises en œuvre, tripleront la capacité de refinancement des banques à la banque centrale et soutiendront leur liquidité », annoncent-ils tout en relevant que la volonté du gouvernement marocain de soutenir les banques locales restera élevée. Si nécessaire…

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire