Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
CAN 2019/Sénégal-Algérie: Un Guinéen tué le soir de la finale. Que s’est-il réellement passé?
23/07/2019 à 23h54 par La redaction

L’événement tragique s’est déroulé à Rouen le vendredi, 19 juillet, après que l’Algérie ait remporté la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Depuis lors, la colère ne cesse de monter sur la toile pour dénoncer la mort et le supposé silence médiatique autour du décès tragique de ce jeune père, universitaire guinéen qui exerçait à Rouen.

Beaucoup de personnalités politiques, d’extrême-droite notamment, ont ainsi insinué qu’il s’agissait d’un crime raciste étouffé par les médias français, alors que des témoignages, notamment d’un des proches de la victime, décrivent une altercation entre l’universitaire et un supporter algérien l’ayant pris pour un Sénégalais.

Âgé de 31 ans, marié et père d’une fille de 2 ans, le jeune chercheur aurait ainsi été pointé du doigt par son agresseur, à la hauteur d’un arrêt de bus, alors qu’il rentrait chez lui en voiture avec son épouse vers 20H30, soit quelques minutes avant le début de la finale, a raconté à l’AFP Kalil Aissata Kéita, également enseignant chercheur à l’Université de Rouen, lui aussi Guinéen et “ami proche” de la victime.

“L’agresseur les a pointés du doigt et a dit : Vous les sales noirs, on va vous niquer ce soir”, a relaté M. Kéita, précisant que l’agresseur était “de type maghrébin”, sans pour autant avoir la certitude qu’il était de nationalité algérienne. Mamoudou Barry serait alors descendu de sa voiture pour demander des explications à son agresseur qui l’aurait roué de coups en représailles. “C’est au 4e coup qu’il est tombé sur la nuque”, a indiqué M. Kéita, qui a raconté avoir été aussitôt appelé par la femme de la victime. Pris en charge par les secours après avoir été laissé sur place par son agresseur, il a été hospitalisé au CHU de Rouen alors qu’il était déjà dans le coma. Il y est décédé le lendemain.

un suspect interpellé puis hospitalisé

Moins de 72 heures après l’agression mortelle d’un jeune universitaire guinéen près de Rouen, qui a suscité un fort émoi pour son caractère présumé raciste, un homme de nationalité turque, aux antécédents psychiatriques, a été interpellé lundi matin, mais sa garde à vue a été levée pour raison médicale.

Le procureur a confirmé que le suspect avait « déjà été condamné et faisait l’objet d’une mesure décidée par le juge des tutelles ». C’est le signalement d’un proche qui a permis de localiser l’homme « dans un hôtel de Sotteville-lès-Rouen, où les policiers se sont rendus », a-t-on ajouté de source policière. Son état n’étant « pas compatible avec la garde à vue, il va être hospitalisé au Rouvray », l’hôpital psychiatrique du secteur de Rouen, a-t-on encore indiqué.

Selon une source policière, le suspect portait « un maillot du club turc de Galatasaray »

Enseignant-chercheuren France, membre de l’équipe de recherche de Thinking Africa, docteur en Droit de l’Université de Rouen Normandie, Mamoudou Barry avait soutenu une brillante thèse sur “Les politiques fiscales et douanières en matière d’investissements étrangers en Afrique francophone : le cas du secteur des ressources naturelles extractives”, le 27 juin 2019. Ses recherches ont été unanimement saluées par le jury comme une œuvre pionnière dans le domaine.

 

Mamoudou Barry n’avait que 31 ans et est malheureusement décédé de ses blessures le samedi, 20 juillet 2019, à Rouen.

CAN 2019/Sénégal-Algérie: Un Guinéen tué le soir de la finale. Que s'est-il réellement passé?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 606 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici les auteurs ivoiriens les plus lus

26/10/2020

Voici les...

Dans un message publié sur sa page...
Cameroun : « L’Etat a géré dans le plus grand secret l’argent destiné à faire face au Covid-19 »

26/10/2020

Cameroun :...

Dans une tribune, Human Rights Watch s’inquiète...
Cameroun : plusieurs enfants tués dans l’attaque de l’école dans une zone anglophone

26/10/2020

Cameroun :...

L’attaque n’a pas encore été revendiquée et...
Présidentielle aux Seychelles : victoire historique de l’opposition, Ramkalawan élu au premier tour

26/10/2020

Présidentielle aux...

Wavel Ramkalawan a rassemblé 54,9 % des voix,...
Nigeria : les pillages se multiplient, les autorités à la peine

26/10/2020

Nigeria :...

Les violences ont commencé à Lagos, la...
Au Burkina Faso, les déplacés sont les grands oubliés des élections de novembre

26/10/2020

Au Burkina...

Le pays doit voter pour la présidentielle...
En Tunisie, une famille autorisée à changer de nom pour ne plus subir de discriminations

26/10/2020

En Tunisie,...

Alors que le passé esclavagiste du pays...
La crise climatique menace toujours plus la santé et la sécurité alimentaire des Africains

26/10/2020

La crise...

Sécheresses, inondations, cyclones : le continent le moins...
En Guinée, l’opposition conteste la réélection du président Alpha Condé

26/10/2020

En Guinée,...

L’appel à manifester lancé par le Front...
Guinée: Amnesty International dénonce «des tirs à balles réelles» des forces de sécurité

26/10/2020

Guinée: Amnesty...

Alors que les violences post-électorales en Guinée ont...
Les Chiliens décident de s'offrir une nouvelle Constitution

26/10/2020

Les Chiliens...

Un référendum historique était organisé dimanche 25...
France: une nouvelle conférence sociale en pleine deuxième vague épidémique

26/10/2020

France: une...

Les syndicats, le patronat et le Premier...
Introduction en Bourse record pour Ant Group, une filiale du géant chinois Alibaba

26/10/2020

Introduction en...

Jack Ma se frotte les mains. En...
Guinée: une situation sécuritaire toujours tendue à Conakry

26/10/2020

Guinée: une...

Alors que des violences ont lieu depuis...
Tensions France-Turquie: Erdogan demande aux Turcs de boycotter les produits français

26/10/2020

Tensions France-Turquie:...

Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé...
Gnabry sort de la quarantaine après un faux “test positif” au covid-19

26/10/2020

Gnabry sort...

L’attaquant du Bayern Munich Serge Gnabry a quitté la quarantaine après...
Guinée / L’élection de Condé remise en cause par le vice-président de la CENI

26/10/2020

Guinée /...

Dans une note d’une vingtaine de pages...
#CongoIsBleeding : le nouveau hashtag qui condamne l’exploitation meurtrière des mines congolaises

26/10/2020

#CongoIsBleeding :...

L’exploitation dans les mines de la République...
Présidentielle ivoirienne / Pourquoi la Mission d’observation de l’UA est une incohérence !

26/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Une mission de l’Union Africaine séjourne à...
Dossier / 20 ans après le Charnier de Yopougon: Révélations, en 24 points, sur une affaire rocambolesque

26/10/2020

Dossier /...

Le “Charnier de Yopougon” ! Voilà un...

L’événement tragique s’est déroulé à Rouen le vendredi, 19 juillet, après que l’Algérie ait remporté la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Depuis lors, la colère ne cesse de monter sur la toile pour dénoncer la mort et le supposé silence médiatique autour du décès tragique de ce jeune père, universitaire guinéen qui exerçait à Rouen.

Beaucoup de personnalités politiques, d’extrême-droite notamment, ont ainsi insinué qu’il s’agissait d’un crime raciste étouffé par les médias français, alors que des témoignages, notamment d’un des proches de la victime, décrivent une altercation entre l’universitaire et un supporter algérien l’ayant pris pour un Sénégalais.

Âgé de 31 ans, marié et père d’une fille de 2 ans, le jeune chercheur aurait ainsi été pointé du doigt par son agresseur, à la hauteur d’un arrêt de bus, alors qu’il rentrait chez lui en voiture avec son épouse vers 20H30, soit quelques minutes avant le début de la finale, a raconté à l’AFP Kalil Aissata Kéita, également enseignant chercheur à l’Université de Rouen, lui aussi Guinéen et “ami proche” de la victime.

“L’agresseur les a pointés du doigt et a dit : Vous les sales noirs, on va vous niquer ce soir”, a relaté M. Kéita, précisant que l’agresseur était “de type maghrébin”, sans pour autant avoir la certitude qu’il était de nationalité algérienne. Mamoudou Barry serait alors descendu de sa voiture pour demander des explications à son agresseur qui l’aurait roué de coups en représailles. “C’est au 4e coup qu’il est tombé sur la nuque”, a indiqué M. Kéita, qui a raconté avoir été aussitôt appelé par la femme de la victime. Pris en charge par les secours après avoir été laissé sur place par son agresseur, il a été hospitalisé au CHU de Rouen alors qu’il était déjà dans le coma. Il y est décédé le lendemain.

un suspect interpellé puis hospitalisé

Moins de 72 heures après l’agression mortelle d’un jeune universitaire guinéen près de Rouen, qui a suscité un fort émoi pour son caractère présumé raciste, un homme de nationalité turque, aux antécédents psychiatriques, a été interpellé lundi matin, mais sa garde à vue a été levée pour raison médicale.

Le procureur a confirmé que le suspect avait « déjà été condamné et faisait l’objet d’une mesure décidée par le juge des tutelles ». C’est le signalement d’un proche qui a permis de localiser l’homme « dans un hôtel de Sotteville-lès-Rouen, où les policiers se sont rendus », a-t-on ajouté de source policière. Son état n’étant « pas compatible avec la garde à vue, il va être hospitalisé au Rouvray », l’hôpital psychiatrique du secteur de Rouen, a-t-on encore indiqué.

Selon une source policière, le suspect portait « un maillot du club turc de Galatasaray »

Enseignant-chercheuren France, membre de l’équipe de recherche de Thinking Africa, docteur en Droit de l’Université de Rouen Normandie, Mamoudou Barry avait soutenu une brillante thèse sur “Les politiques fiscales et douanières en matière d’investissements étrangers en Afrique francophone : le cas du secteur des ressources naturelles extractives”, le 27 juin 2019. Ses recherches ont été unanimement saluées par le jury comme une œuvre pionnière dans le domaine.

 

Mamoudou Barry n’avait que 31 ans et est malheureusement décédé de ses blessures le samedi, 20 juillet 2019, à Rouen.

CAN 2019/Sénégal-Algérie: Un Guinéen tué le soir de la finale. Que s'est-il réellement passé?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 606 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire