Cameroun : « La plupart des maires élus de Yaoundé sont des pédés »


Video player

Invité d’une émission sur les ondes de la Radio des Artistes (106.5 FM Yaoundé), le 7 mars 2020, dans le cadre du programme « La Cour des Grands » diffusé entre 10 h et 16 h le militant du Rassemblement démocratiquement du Peuple Camerounais n’a pas hésité à cracher certaines vérités.

Pascal Charlemagne Messanga Nyamding proteste contre les manquements ayant irisé les élections municipales dans la ville de Yaoundé. Reçu par le présentateur vedette de l’émission « La cour des Grands », Bernard Atangana, l’enseignant à l’Institut des Relations internationales du Cameroun (Iric) indique que le choix des patrons des exécutifs communaux dans la capitale politique camerounaise a été spécialement l’oeuvre des organisations sombres, plus précisément des réseaux sectaires qu’on peut même retrouver au sein du comité central du RDPC. Et donc le but visé est d’avoir le pouvoir entre leurs doigts.

Il n’épargne pas les des réseaux d’homosexualité qui d’ailleurs selon lui « ont pris le contrôle des mairies » dans la ville de Yaoundé. « La plupart des maires élus de Yaoundé sont des pédés. Je vous dis, faites une enquête, vous verrez qu’une fois de plus, je ne me suis pas trompé. Je vous assure que la plupart de ces gars qui ont été élus à Yaoundé sont des pédés. Ils se sont pris pour des femmes », a-t-il confié.

Lire aussi:

https://doingbuzz.com/le-conseiller-special-et-responsable-de-la-securite-de-mgr-kpodzro-enleve/

Sans les citer par leurs noms , il a toutefois aussi fait quelques exceptions : « Il y a parmi eux, deux ou trois qui ne sont pas des pédés. Mais le reste c’est des pédés, de vrais pédés ! Avec ça, nous sommes malheureusement en train de faire de Yaoundé, la capitale des pédés, et ça me choque », s’est indigné le coordonnateur national du mouvement Biyaïste, sur les ondes de la Radio de Roméo Dika.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire