Burkina : affrontements entre militaires et civils pour une affaire de femme

Ceux qui sont censés défendre le peuple s’y attaquent. Pour une affaire de femme, des militaires et des civils se sont livrés un combat dans la ville de Po, au Burkina Faso. Le bilan des affrontements fait état de 11 personne blessées graves et une personne en coma.

Dans la nuit de lundi à mardi, de jeunes soldats ont mis la ville de Pô sens dessus dessous. Ils ont bastonné des habitants du secteur 6 de la ville. Le procureur, des gendarmes et des policiers qui étaient dans la zone auraient également été violentés par les mêmes soldats.

À lire aussi :
Avoir un ventre plat : le témoignage d'une femme ayant pris d'autres produits

Militaires

Militaires

«Une jeune dame qui travaille dans une station d’essence de la ville de Pô, attendant son mari devant la boutique de ce dernier pour son anniversaire, a été approchée par un soldat qui voulait la draguer. Mais les frères du mari de la dame ont informé le courtisan qu’elle était mariée», raconte une source proche de la famille du mari, qui ajoute que le soldat a répliqué « qu’il s’en foutait et c’est là que le frère a envoyé le militaire au sol».

À lire aussi :
4 personnes portées disparues dans une attaque à l’Est du Burkina

Selon les informations rapportées par les médias locaux, de retour au camp, les soldats ont organisé une descente musclée sur les lieux de la défaite de leur camarade. Bilan, 11 blessés graves et le mari de la femme est dans le coma, précise le média.

À lire aussi :
Burkina-attaque terroriste/ L’armée dément un nouveau massacre aujourd’hui

Actuellement tout Pô est debout et réclame l’affectation de tous les militaires.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire