Bénin: Pascal Irénée Koupaki nommé PCA de l’Institut national de la Femme


Video player

Pascal Irénée Koupaki est nommé président du Conseil d’administration (PCA) de l’Institut national de la femme. Sa nomination est intervenue le 17 novembre 2021, par décret n° 2021-614 par lequel sont nommés les membres et la présidente du conseil d’administration de l’Institut national de la femme.

Désormais, les sept membres du Conseil national des femmes sont connues. Conformément à l’article 1er du décret n° 2021-614 du 17 novembre 2021, le Conseil d’administration de l’Institut de la femme est composé comme suit :

Pascal lrénée Koupaki, représentant de la Présidence de la République ;
Claudine Afiavi Prudencio, présidente de l’Institut national de la femme ;
Simone Kossiba Honvou, représentante du ministère des Affaires sociales et de la Microfinance ;
Awaou Baco, représentant du ministère de l’Économie et des Finances ;
Edgard Dahoui, représentant du ministère du Travail et de la Fonction publique ;
Zalia Bacoudogo Alassan, représentante du ministère de la Justice et de la Législation ;
Mathilde Agbodandé épouse Hoteyi, représentante du ministère de la Santé.
L’article 2 du même décret précise que Pascal Irénée Koupaki, secrétaire général de la présidence de la République, ministre d’État, est nommé président du conseil d’administration de l’Institut national de la femme, dirigé par Claudine Prudencio.

Missions de l’Institut National de la Femme
Dans sa nouvelle configuration, l’Institut national de la femme est un établissement public doté de la personnalité juridique, de l’autonomie financière et de prérogatives importantes pour mener des actions plus décisives en faveur des femmes. Elle dépend de la Présidence de la République et a pour mission d’œuvrer à la promotion de la femme, tant sur le plan politique, économique, social, juridique et culturel, tant dans la sphère publique que privée.

L’Institut national de la femme est également chargé de lutter contre toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des femmes. Il dispose d’un service d’écoute active qui recevra les plaintes de discrimination ou de violence à l’égard des femmes. L’Institut a le droit d’intenter une action en justice et de se constituer partie civile pour ces événements.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Bénin: Pascal Irénée Koupaki nommé PCA de l’Institut national de la Femme Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire