Ariel Sheney voulait arranger « Kong » de Dj Arafat mais a essuyé un refus


Video player

L’ex poulain de Dj Arafat a laissé sa colère exploser en dézinguant tous ses anciens collègues de la Yorogang le temps d’un son. Même si ses révélations croustillantes ont eu l’effet escompté, Ariel Sheney a essuyé en retour des réponses et une autre vindicte populaire. Un effet boomerang prévisible tant la Yorogang est connue pour son ébullition. Certaines personnes visées ont répondu à ses attaques mais certaines messes basses ont été aussi faites sur le sujet.

Selon l’Infodrome qui a contacté un proche de la Yorogang, Ariel Sheney garde rancune pour une raison bien précise. Il avait dans ses projets l’idée d’assurer l’arrangement et le mastering du son « Kong » de son mentor. « Kong » est en effet le dernier morceau enregistré et teasé par l’artiste juste avant son décès et qui a été sorti à titre posthume après moult tractations.

Lire aussi :  » J’ai été élevé par un lion alors je ne peux pas aboyer » Ariel Sheney

Mais cette proposition a été refusée à Ariel Sheney très rapidement à cause du passif qu’il y avait entre les deux; on connaît tous l’histoire. Traité de Judas par les Chinois, sa présence sur un morceau de son ex-mentor qui l’a toujours accusé de trahison aurait été invraisemblable.
Dans le même ordre d’idées, il aurait été rembaré par Universal Music alors qu’il voulait poser sur un morceau en featuring posthume avec Dj Arafat.

Les secrets ne cessent de faire surface depuis la sortie de ce son et cette dernière révélation n’est sûrement pas la dernière. Mais toujours en rapport avec cette nouvelle anecdote, il est impossible d’imaginer ce à quoi aurait ressemblé « Kong » avec le concours du fils détesté.

Lire aussi : Molare soutient Ariel Sheney dans sa vengeance contre la Yorogang

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire