Après le Bénin et le Togo, les pirates s’en prennent à la Guinée

 

Après le Bénin et le Togo, les pirates attaquent au large de la Guinée. Sept marins sud-africains, philippins, serbes et camerounais ont été enlevés dans l’attaque d’un navire travaillant pour ExxonMobil survenue ce vendredi au large de la Guinée Équatoriale.

L’équipage composé de Sud-africains, Philippins, Serbes et Camerounais dudit navire ravitailleur employé par le géant américain du pétrole ExxonMobil ont été kidnappés mercredi dans l’attaque de leur bateau par des pirates  au large de la Guinée Équatoriale.

L’enlèvement est survenu dans une zone considérée comme le nouvel épicentre de la piraterie maritime mondiale. Sept  membres de l’équipage ont été kidnappés.

À lire aussi :
Intitulé du poste : Directeur des Opérations Poste basé à Cotonou- BENIN

ExxonMobil a averti les autorités équato-guinéennes que le navire ravitailleur Warden, qu’il loue au fournisseur de services pétroliers Swire, a été « l’objet d’une attaque de pirates »  dans les eaux territoriales de Malabo, a annoncé le ministère équato-guinéen des Hydrocarbures dans un communiqué. « Sur 15 membres de l’équipage, huit étaient cachés et sept ont été enlevés », indique  le communiqué, qui ne précise pas qui étaient les assaillants.

Tout récemment, un tanker battant pavillon grec a fait l’objet d’une attaque de pirate sur les côtes de la république togolaise. Les assaillants ont fait quatre otages et une personne blessée, rapporte RFI.

À lire aussi :
La Miss Togo 2018 annonce une bonne nouvelle à ses fans

Selon le rapport de la radio française, les pirates ont opéré aux environs de 3 heures du matin au large du Togo, prenant pour cible le tanker Elka Aristotle battant pavillon grec. Cette attaque menée à quelques  km du port autonome de Lomé par des individus armés, a été lourde de dommage avec quatre personnes prises en otage.

Suivant le communiqué de la préfecture maritime citée par RFI, des agents de sécurités embarqués dans le navire, ont tenté de faire échec à l’opération des assaillants mais l’un d’entre eux a été blessé et les pirates ont réussi à mener à bien leur opération.

À lire aussi :
Bénin : Le rappeur Blaaz, gravement malade et incapable de se lever

Quatre membres d’équipage dont deux Philippins, un Grec et un Géorgien ont été pris en otage par les brigands qui ont réussi à s’enfuir. Notons que la veille, une attaque du même genre à été menée au large de Cotonou au Bénin, pays voisin du Togo.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire