Aliou CISSE : «Mon Groupe Est Capable D’évoluer Dans N’importe Quel Système»


Video player

Le choix de ses hommes pour la composition de la liste des 23 «Lions», engagés pour ce Mondial 2018, n’a pas convaincu.

Son système de jeu est aussi décrié par des observateurs. Mais tout ceci laisse Aliou Cissé de marbre. Dans une vidéo postée, hier, sur certains sites de football (Fsf), le patron du banc de touche des «Lions» assure que son groupe peut évoluer dans n’importe quel système de jeu.

Après dix jours de stage passés, l’équipe nationale du Sénégal de football va quitter le nord de la France, ce mercredi, pour regagner la Croatie, où elle va livrer son deuxième match amical, après-demain, vendredi, contre cette nation. Mais, avant de quitter Vittel, le sélectionneur national, Aliou Cissé, a tenu à faire le point sur la situation de son équipe qui va défendre les couleurs du Sénégal à la Coupe du monde de Russie 2018.

Selon lui, il n’y a rien à craindre pour ce Mondial russe, car son équipe est prête à évoluer dans n’importe quel système. Entre un 4-3-3 longtemps plébiscité et un 4-2-3-1 qui valorise son fer de lance, Sadio Mané ou encore le 3-5-2, Aliou Cissé n’a pas encore tranché. Et ce n’est pas sûr qu’il le fasse de sitôt, parce qu’il compte installer le doute. Cependant, il s’empresse de rassurer qu’il a un groupe de qualité qui peut évoluer dans n’importe quel système. «Je crois que le groupe qui est là est capable d’évoluer dans n’importe quel système mais aussi, il y a la polyvalence de nos attaquants», a-t-il rappelé.

Une polyvalence qui lui facilite des combinaisons. «Mbaye Niang est capable de jouer derrière les attaquants comme lors du match contre Luxembourg. Il est aussi capable de jouer devant, à gauche comme à droite. On a joué pratiquement trois ans avec deux schémas 4-2-3-1 et 4-3-3. Au mois de mars dernier, on a essayé un 3-5-2, un 5-3-2», a expliqué le patron du banc de touche des «Lions» du Sénégal.

Pour le deuxième match amical à jouer, après-demain, vendredi, contre la Croatie, Aliou Cissé  aura alors l’embarras du choix pour faire expérimenter à son équipe, le meilleur système qui lui permettra de bien défendre les couleurs du Sénégal à cette Coupe du monde de Russie 2018. «Aujourd’hui,  il faut savoir évoluer. Personnellement, il m’est arrivé de commencer un match avec un schéma tactique 4-2-3-1. Et au bout de 15 minutes, si je vois que cela ne marche pas, on passe à un 4-3-3. Ce qui est important dans notre travail, c’est toujours évoluer, parce que la réalité du match, dès que la rencontre commence, peut être autre. Donc, nous devons nous adapter et amener d’autres possibilités à l’équipe», a-t-il argumenté.

Revenant sur ces choix de trois défenseurs, Aliou Cissé confirme que son équipe est bien capable de jouer avec ce système qui ne date pas d’aujourd’hui dans la «tanière» : «Cette équipe nationale est capable de jouer avec trois défenseurs, parce que dans le passé,  avec Alain Giresse, on a eu à le jouer et je crois que l’un de nos meilleurs match, c’était contre la Côte d’Ivoire, au Maroc. Et on a avait joué avec trois défenseur», a-t-il rappelé.

Mais avec trois matchs nuls concédés face à l’Ouzbékistan (1-1), la Bosnie (0-0) et le Luxembourg (0-0), le Sénégal a enregistré trois résultats décevants. Et c’est au cours de ces matches qu’on a plus constaté des expérimentations du coach Aliou Cissé. Vendredi, ses «Lions» sont dans l’obligation de produire un jeu plus convaincant pour rassurer le public du football sénégalais.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire