Le voyage d’affaires du fils de Trump a coûté 100.000 euros au contribuable américain


Video player

Eric, fils de Donald Trump, en voyage d’affaires en Uruguay au mois de janvier, a dépensé 100.000 euros en chambres d’hôtel. Et tout cela, aux frais du contribuable américain.

Accompagné par les agents des services secrets et du personnel de l’ambassade, le fils du président américain a rencontré des courtiers immobiliers, dîné dans des restaurants en bord de plage et discuté avec des centaines de personnes lors de la fête ultra-sélective organisée pour célébrer sa venue dans l’hôtel de son père à Punta del Este. Il n’aurait passé que deux nuits dans cette station balnéaire.

Selon le Washington Post, le locataire de la Maison Blanche avait chargé son fils de visiter le chantier de l’immeuble Trump et de promouvoir la Trump Organization, l’entreprise familiale qui gère les golfs, les hôtels, les vignobles, et les activités dans l’immobilier. Une fois son père devenu président, c’est Eric qui avait pris les rênes du business monté par Donald Trump.

Tous les deux ne jurent que par la séparation de l’entreprise familiale et de la présidence, «comme l’Eglise et l’Etat», avait même insisté Eric Trump. Mais dans les faits, c’est tout l’inverse. Puisque le président a refusé de céder les parts de sa société, le gouvernement est inévitablement lié à celle-ci. Il est obligé de payer pour la protection de la famille du président, dont les voyages enrichissent la famille Trump dont la fortune est estimée à plusieurs milliards de dollars.

Bientôt à Vancouver

Bien que la sécurité de la famille soit primordiale, certains y voient déjà les premiers signe d’un conflit d’intérêts. «C’est une dépense qui vaut la peine, rappelle Richard Painter, ancien avocat de George W. Bush quand il était président. Mais selon lui, cette protection pourrait donner un coup de pouce à la marque Trump. «Cela suggère que si vous faîtes affaire avec cette société, vous vous attirez les faveurs de l’administration Trump. Et la présence des services secrets exacerbe cela», a-t-il précisé au Washington Post.

Pendant les quatre années à venir, la famille du président va profiter de fonds publics alors qu’elle voyage dans le monde entier pour promouvoir la marque familiale. Bientôt, Eric et Don junior doivent se rendre à Vancouver pour… l’inauguration du nouvel immeuble Trump.

Avec Directmatin.fr

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire