Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
TWITTER MASQUE UN NOUVEAU TWEET DE TRUMP POUR « COMPORTEMENT INAPPROPRIÉ »
23/06/2020 à 21h29 par La redaction

Twitter a de nouveau épinglé Donald Trump, mardi 23 juin, avec une mention signalant qu’un de ses tweets « enfreignait » les règles du réseau portant sur les « comportements inappropriés », tout en laissant la possibilité de le lire.

« Il n’y aura jamais de “zone autonome” à Washington tant que je serai votre président. S’ils essaient, ils feront face à une force conséquente », a tweeté le président américain, dans un contexte de manifestations contre les violences policières et le racisme depuis des semaines.

« Nous n’autorisons pas les gens à souhaiter ou espérer nuire à une personne ou à un groupe de personnes », a expliqué Twitter à l’Agence France-Presse (AFP). Les utilisateurs ne pourront pas « aimer » le message ni y répondre ou le retweeter sans commentaire.

Le mois dernier, Twitter avait déjà prouvé qu’il ne craignait pas de sanctionner le locataire de la Maison Blanche, toujours très volubile sur la plate-forme.

Le réseau social avait d’abord signalé comme trompeurs des propos de Donald Tump sur le vote par correspondance, articles de journaux à l’appui. Puis il a épinglé un autre Tweet pour « apologie de la violence » « Les pillages seront immédiatement accueillis par les balles », déclarait Donald Trump au sujet des manifestations qui dégénéraient parfois en émeutes.

Le milliardaire a contre-attaqué, dès le premier avertissement de Twitter, en signant un décret qui remet en cause une loi fondamentale de l’Internet américain et du modèle économique des géants des réseaux.

La Section 230 offre aux plates-formes numériques une immunité contre toute poursuite judiciaire liée aux contenus publiés par des tiers. Et leur donne la liberté d’intervenir à leur guise pour policer les échanges.

Facebook, qui n’a pas retiré les mêmes messages du président, a été vivement critiqué pour son inaction par la société civile mais aussi en interne, par ses propres employés.

A cinq mois de la présidentielle américaine, les réseaux tâchent plus que jamais de ménager la chèvre et le chou. Ils doivent valoriser la liberté d’expression tout en polissant les échanges entre utilisateurs, souvent houleux, voire hargneux.

Ils sont aussi sommés de prendre des mesures de lutte contre le racisme. Des centaines de milliers d’Américains se sont mobilisés depuis près d’un mois, dans la rue et sur les plates-formes, pour réclamer la justice pour George Floyd, un Afro-Américain tué par un policier blanc, et des réformes des forces de l’ordre.

Le Monde avec AFP

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Congo: le pays proclame encore la fin de l'épidémie d'Ebola

18/11/2020

Congo: le...

En République démocratique du Congo, les populations...
Claude Le Roy en deuil

18/11/2020

Claude Le...

Le sélectionneur de l’équipe de football du...
Ouattara sur le CNT et les “bruits” de Soro: “Tous ceux qui se font des idées sur une transition, peuvent rêver. Il n’y aura pas de transition en Côte d’Ivoire”

18/11/2020

Ouattara sur...

Chacun, au sein de l’opposition en a...
Soro toujours fâché avec le président du Ghana: ” Il viole aussi la loi”

18/11/2020

Soro toujours...

Les félicitations du président ghanéen à Alassane...
Devant ses militants/ Ouattara se moque de l’opposition: “Les Ivoiriens désobéissent à la désobéissance civile”

18/11/2020

Devant ses...

Alassane Ouattara s’est bien amusé de l’impact...
USA: après 30 ans de mariage, il divorce de sa femme à cause de Joe Biden

18/11/2020

USA: après...

Un homme de 69 ans affirme avoir...
Alassane Ouattara par rapport à une transition : « Ils peuvent toujours rêver »

18/11/2020

Alassane Ouattara par rapport...

Le président de la République ivoirienne a...
Gabon : l'opposant Jean Ping perd une alliée de taille

18/11/2020

Gabon : l’opposant...

Le président autoproclamé du Gabon Jean Ping est...
Sénégal : De jeunes pêcheurs sénégalais frappés par maladie rare dans la mer, un bateau étranger indéxé (Photos 08)

17/11/2020

Sénégal :...

Selon nos confrères de Senego qui détient l'exclusivité,...
"BARÇA WALLA BARSAKH" - Annoncé mort, il débarque chez lui le jour de ses funérailles et raconte l'horreur (Vidéo)

17/11/2020

« BARÇA WALLA...

Cheikh Tidjane Dièye, habitant le village de...
Sadio Mané en visite au nouveau centre de formation de Liverpool (Photos)

17/11/2020

Sadio Mané...

Fraichement de retour à Liverpool, Mané a...
Un enfant de 5 ans meurt suite à une punition pour avoir pissé au lit

17/11/2020

Un enfant...

Yanis, un enfant de 5 ans, est-il...
Être célibataire est désormais un handicap, selon l’OMS

17/11/2020

Être célibataire...

Selon le Telegraph (quotidien d'information britannique), l’Organisation...
1 an après qu'il ait été qualifié de "laid", voici les nouvelles photos du joueur sénégalais Krépin Diatta

17/11/2020

1 an...

Krepin Diatta est un footballeur professionnel de...
Le banquier Tidjane Thiam détesté en Côte d'Ivoire ?

17/11/2020

Le banquier...

Si beaucoup pensent que Tidjane Thiam est...
« Ouattara a perdu la bataille de la communication au plan international »

17/11/2020

« Ouattara...

La presse occidentale et française en particulier...
« L’argent des élections ! Ouattara est fâché » : ADO convoque une réunion du RDHP ce 17 novembre 2020

17/11/2020

« L’argent...

Alassane Ouattara, Président du RHDP, convoque les...
Revue de la presse sénégalaise du 17 novembre 2020

17/11/2020

Revue de...

La revue de la presse sénégalaise du...
Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France à Abidjan: son message à la communauté française en Côte d’Ivoire

17/11/2020

Jean-Christophe Belliard,...

Message Jean-Christophe Belliard, Ambassadeur de France à...
Indice Mo Ibrahim 2020, bonne gouvernance : la Côte d’Ivoire classée 18e

17/11/2020

Indice Mo...

La Côte d’Ivoire occupe le 18e rang...

Twitter a de nouveau épinglé Donald Trump, mardi 23 juin, avec une mention signalant qu’un de ses tweets « enfreignait » les règles du réseau portant sur les « comportements inappropriés », tout en laissant la possibilité de le lire.

« Il n’y aura jamais de “zone autonome” à Washington tant que je serai votre président. S’ils essaient, ils feront face à une force conséquente », a tweeté le président américain, dans un contexte de manifestations contre les violences policières et le racisme depuis des semaines.

« Nous n’autorisons pas les gens à souhaiter ou espérer nuire à une personne ou à un groupe de personnes », a expliqué Twitter à l’Agence France-Presse (AFP). Les utilisateurs ne pourront pas « aimer » le message ni y répondre ou le retweeter sans commentaire.

Le mois dernier, Twitter avait déjà prouvé qu’il ne craignait pas de sanctionner le locataire de la Maison Blanche, toujours très volubile sur la plate-forme.

Le réseau social avait d’abord signalé comme trompeurs des propos de Donald Tump sur le vote par correspondance, articles de journaux à l’appui. Puis il a épinglé un autre Tweet pour « apologie de la violence » « Les pillages seront immédiatement accueillis par les balles », déclarait Donald Trump au sujet des manifestations qui dégénéraient parfois en émeutes.

Le milliardaire a contre-attaqué, dès le premier avertissement de Twitter, en signant un décret qui remet en cause une loi fondamentale de l’Internet américain et du modèle économique des géants des réseaux.

La Section 230 offre aux plates-formes numériques une immunité contre toute poursuite judiciaire liée aux contenus publiés par des tiers. Et leur donne la liberté d’intervenir à leur guise pour policer les échanges.

Facebook, qui n’a pas retiré les mêmes messages du président, a été vivement critiqué pour son inaction par la société civile mais aussi en interne, par ses propres employés.

A cinq mois de la présidentielle américaine, les réseaux tâchent plus que jamais de ménager la chèvre et le chou. Ils doivent valoriser la liberté d’expression tout en polissant les échanges entre utilisateurs, souvent houleux, voire hargneux.

Ils sont aussi sommés de prendre des mesures de lutte contre le racisme. Des centaines de milliers d’Américains se sont mobilisés depuis près d’un mois, dans la rue et sur les plates-formes, pour réclamer la justice pour George Floyd, un Afro-Américain tué par un policier blanc, et des réformes des forces de l’ordre.

Le Monde avec AFP

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire