Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
TOGO/Que sait-on du Général Seyi Mémène?
3Vision-Group
21/11/2020 à 21h24 par Esso BADARO

 

L'homme dans la vie est marqué toujours par des faits multiples. Ces faits sont toujours à double sens. D'un côté des faits que l'on n'oubliera guère et de l'autre des faits embarrassants. C'est cet ensemble qui constitue un patrimoine culturel humain, à la fois une bibliothèque à conserver et à utiliser ou non dans le temps. C'est ce qui d'ailleurs nous pousse vers ce Grand homme de l'armée togolaise, le Général Seyi Mémène qui n'est plus de ce monde depuis ce 21 Novembre 2020. Qui est le Général Seyi Mémène ?

En grand homme de vision, Le Général Seyi Mémène natif de la préfecture de Tchamba intègre l'armée très jeune à l'âge de 18 ans. Il fut alors envoyé en mission au Niger au côté de son camarade d'armes le Général Eyadéma. Nous sommes en 1953. En 1973, il part en France pour suivre les cours d'officier où il sortira avec le grade de sous-lieutenant. En 1976,il fait son retour au pays et devient major de l'armée togolaise. Tout ceci rendu favorable grâce aux lienx d'amitié avec son camarade d'armes Eyadéma GNASSINGBÉ qui était déjà au pouvoir par un coup d'État militaire.

Seyi Mémène prendra la direction des douanes en Octobre 1982. Poste qu'il quittera trois ans après. ''Poste to poste'',il devint Directeur de la police nationale togolaise pour se charger de la sûreté de l'Etat. Il était à ce poste quand survint l'agression terroriste du 23 Septembre 1986 qui failli coûté la vie à son frère d'arme à la tête du pouvoir. Une milice venue du Ghana voisin avait pour mission de faire tomber le régime d'alors du Général Eyadéma. Ce dernier qui était d'ailleurs accusé d'avoir assassiné le Président Sylvanus Olympio.

Comme la plupart des hommes politiques,en 1989, Seyi Mémène sera mis aux arrêts, accusé de détournement dans une affaire remplie de péripéties invraisemblables aux commandes de l'armée. Il ne sera libéré qu'en 1991. Pour calmer ainsi sa tension de détenu,il se donne au football (une passion pour lui depuis sa jeunesse ) au côté de la CAF où il fut Vice-président après avoir été bien-sûr président de la FTF. Comme si l'armée était son destin,la même année,il sera renommée Directeur de la sûreté nationale à cause de ses expériences prouvées récemment à ce poste.

Voici ainsi étalé la vie d'un Grand homme au service de l'État. Que Dieu l'accueille dans sa dernière demeure malgré ses insuffisances.

 

 

Lire aussi : Togo : Général Séyi Mémène est mort

 

 

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

 

L'homme dans la vie est marqué toujours par des faits multiples. Ces faits sont toujours à double sens. D'un côté des faits que l'on n'oubliera guère et de l'autre des faits embarrassants. C'est cet ensemble qui constitue un patrimoine culturel humain, à la fois une bibliothèque à conserver et à utiliser ou non dans le temps. C'est ce qui d'ailleurs nous pousse vers ce Grand homme de l'armée togolaise, le Général Seyi Mémène qui n'est plus de ce monde depuis ce 21 Novembre 2020. Qui est le Général Seyi Mémène ?

En grand homme de vision, Le Général Seyi Mémène natif de la préfecture de Tchamba intègre l'armée très jeune à l'âge de 18 ans. Il fut alors envoyé en mission au Niger au côté de son camarade d'armes le Général Eyadéma. Nous sommes en 1953. En 1973, il part en France pour suivre les cours d'officier où il sortira avec le grade de sous-lieutenant. En 1976,il fait son retour au pays et devient major de l'armée togolaise. Tout ceci rendu favorable grâce aux lienx d'amitié avec son camarade d'armes Eyadéma GNASSINGBÉ qui était déjà au pouvoir par un coup d'État militaire.

Seyi Mémène prendra la direction des douanes en Octobre 1982. Poste qu'il quittera trois ans après. ''Poste to poste'',il devint Directeur de la police nationale togolaise pour se charger de la sûreté de l'Etat. Il était à ce poste quand survint l'agression terroriste du 23 Septembre 1986 qui failli coûté la vie à son frère d'arme à la tête du pouvoir. Une milice venue du Ghana voisin avait pour mission de faire tomber le régime d'alors du Général Eyadéma. Ce dernier qui était d'ailleurs accusé d'avoir assassiné le Président Sylvanus Olympio.

Comme la plupart des hommes politiques,en 1989, Seyi Mémène sera mis aux arrêts, accusé de détournement dans une affaire remplie de péripéties invraisemblables aux commandes de l'armée. Il ne sera libéré qu'en 1991. Pour calmer ainsi sa tension de détenu,il se donne au football (une passion pour lui depuis sa jeunesse ) au côté de la CAF où il fut Vice-président après avoir été bien-sûr président de la FTF. Comme si l'armée était son destin,la même année,il sera renommée Directeur de la sûreté nationale à cause de ses expériences prouvées récemment à ce poste.

Voici ainsi étalé la vie d'un Grand homme au service de l'État. Que Dieu l'accueille dans sa dernière demeure malgré ses insuffisances.

 

 

Lire aussi : Togo : Général Séyi Mémène est mort

 

 

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire