Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende
12/09/2019 à 22h47 par La redaction

C’est sans doute l’une des plus grandes légendes du football africain qui vient de tirer sa révérence. Samuel Eto’o, le 9 majuscule, a en effet annoncé vendredi dernier qu’il prenait sa retraite. La Team fait un clin d’œil aujourd’hui aux punchlines dont il a eu le secret tout au long de sa carrière et qui ont contribué à écrire sa légende. On ne s’en lasse pas.

1-Samuel Eto’o lors de son arrivée au FC Barcelone
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

«  Je vais courir comme un noir pour vivre comme un blanc. » Le sens de la formule en 2004.

2-Samuel Eto’o sur la reconnaissance des footballeurs africains
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je vous assure que si j’étais brésilien et que je m’appelais Eto’osinho, je serais encore plus populaire. » Une citation relayée par FIFA.com en 2012.

3-Samuel Eto’o Vs. David Beckam
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Il est plus beau que moi, mais je suis meilleur footballeur que lui. ». Le 237 coule dans ses veines ! La confiance en soi !

4-Samuel Eto’o sur sa carrière
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je n’ai rien à montrer, je suis Samuel Eto’o. […] Je n’appartiens pas au groupe de joueurs considérés comme bons, mais au groupe des grands joueurs. » En toute simplicité au détour d’un entretien accordé au journal Le Monde début 2014, Sami Ndolè rappelle qui est le boss !

5-Samuel Eto’o Vs. Chelsea
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je préférerais encore vendre des cacahuètes dans mon village de naissance plutôt que de jouer dans un club aussi pathétique que Chelsea. », Quand il a sorti cette punchline lors de la saison 2004-2005 avant un match de Champions League entre les Blaugrannas et les Blues, Samuel Eto’o ne savait pas qu’encore que huit ans plus tard il signerait à Chelsea. Ironie du sort…

6-Samuel Eto’o Vs. Flavio
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Surtout, ne me comparez pas à Flavio [attaquant angolais]. Je suis content pour lui parce qu’il fait des bonnes choses pour votre nation. Mais comme on dit en Afrique, les moutons marchent ensemble, mais n’ont pas le même prix. » En réponse à une journaliste angolaise qui le questionnait sur son rendement lors de la CAN 2010.

7-Samuel Eto’o Vs. Pep Guardiola -1
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

 

« J’ai rappelé à Guardiola quand il est arrivé qu’il n’avait jamais été un grand joueur, mais un bon joueur. Je lui ai dit : “Celui qui te fera gagner, c’est Eto’o”. J’ai beaucoup fait pour le club. Guardiola a eu le malheur de me faire jouer 20 minutes contre Chivas, j’ai marqué trois buts. Il voulait me donner des leçons d’attaquant, mais lui était milieu de terrain. », Sur beIN Sports en mars 2014, le 9 majuscule l’une des interviews les plus mythiques de l’histoire de la télévision.

8-Samuel Eto’o Vs. Pep Guardiola -2
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

 

 

« J’ai dit à Guardiola : “Tu t’excuseras auprès de moi, parce que c’est moi qui fais gagner Barcelone, ce n’est pas Messi. Messi viendra peut-être après, tu peux demander à Xavi, Iniesta ou d’autres, c’est mon époque aujourd’hui, c’est moi qui fais gagner le Barça et tu me demanderas pardon.” » Toujours sur le plateau de Bein Sports, face au journaliste Alexandre Ruiz, Samuel Eto’o laissait parler ses émotions. Tranchant jusqu’à l’os ! Asssshhh !

9-Samuel Eto’o Vs. Lionel Messi Vs. Cristiano Ronaldo
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je n’ai pas joué avec Lionel Messi. Lionel Messi a joué avec moi. Je l’ai vu grandir à Barcelone. Il est vraiment bien meilleur que Cristiano Ronaldo. Il est le meilleur joueur du monde sans aucun doute et le restera lors des dix prochaines années. » Dans l’émission turque Beyaz Show en mars 2016, Samuel Eto’o y allait à nouveau de son franc-parler.

10-Samuel Eto’o Vs. Journaliste Equinoxe
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je me demande si vous êtes camerounais et si vous avez vu le même match que nous. Je vais parler à votre chef, car vous ne méritez pas de travailler pour cette chaîne. Des gens comme vous ne méritent pas d’exister. Nous nous tuons pour essayer d’être reconnus à l’étranger, mais certains journalistes comme vous ne veulent pas que l’Afrique avance, que le Cameroun avance. Vous êtes toujours négatifs. » À un journaliste de la chaîne Equinoxe après une défaite contre le Sénégal lors des qualifications pour la CAN 2012. Faut pas chercher Papa Eto’o hein !

11-Samuel Eto’o lors de son arrivée à l’Anzhi Makhatchkala
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Mes parents, ça leur est complètement égal de savoir combien je gagne. En revanche, je crois que ça leur fait très plaisir que le nom d’Eto’o soit connu dans le monde entier. Eto’o plaît au Daghestan et les Chinois savent qui est Eto’o. Ça leur importe beaucoup plus que de savoir combien de millions je gagne avec Anzhi. » Sami Ndolè lors de son arrivée à l’Anzhi Makhatchkala en 2011.

12-Samuel Eto’o Vs. José Mourinho
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

 

 

« Aujourd’hui, je suis âgé de 33 ans. Et ce n’est pas parce qu’un idiot (José Mourinho) a dit que j’étais un vieil homme que vous devez le croire. (…) Vous avez sans doute pu voir que le vieux était d’ailleurs meilleur que les jeunes. Certains disent que je vais aller jouer aux États-Unis ou au Moyen-Orient, mais j’ai joué la Ligue des champions cette saison et je veux continuer à la jouer. Où ? Je ne vais pas vous le dire. » Tonton Samuel à l’aéroport Houphouët-Boigny d’Abidjan en mai 2014.

13-Samuel Eto’o Vs. Vahid Halilhodžić
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« L’entraîneur Halilhodžić a eu des mots très très durs à mon égard. Je vais lui dire : l’histoire que j’ai écrite dans le football, il est loin de l’écrire. Il est très très loin de l’écrire et ne l’écrira jamais. S’il accepte que demain, je devienne entraîneur, je serai meilleur entraîneur que lui. Quand ils viennent chez nous, qu’ils respectent ceux qui ont écrit l’histoire de chez nous. Et je crois que j’ai écrit la plus belle histoire du football africain. » Lors d’une conférence de presse en Égypte le 30 juin 2019, à propos de l’ancien sélectionneur de l’Algérie qui l’accusait d’être la cause de l’annulation d’un match amical entre Lions indomptables et Fennecs. Samuel Eto’o ne l’a pas loupé.

14-Samuel Eto’o sur les insultes qu’il subit
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je crois qu’après notre père, le président Paul Biya, le Camerounais qui supporte le plus les insultes, c’est Samuel Eto’o. » À l’opéra de Paris lors d’un concert du groupe X-Maleya, face à une foule en délire Samuel s’est lâché.

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 45 908 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

C’est sans doute l’une des plus grandes légendes du football africain qui vient de tirer sa révérence. Samuel Eto’o, le 9 majuscule, a en effet annoncé vendredi dernier qu’il prenait sa retraite. La Team fait un clin d’œil aujourd’hui aux punchlines dont il a eu le secret tout au long de sa carrière et qui ont contribué à écrire sa légende. On ne s’en lasse pas.

1-Samuel Eto’o lors de son arrivée au FC Barcelone
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

«  Je vais courir comme un noir pour vivre comme un blanc. » Le sens de la formule en 2004.

2-Samuel Eto’o sur la reconnaissance des footballeurs africains
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je vous assure que si j’étais brésilien et que je m’appelais Eto’osinho, je serais encore plus populaire. » Une citation relayée par FIFA.com en 2012.

3-Samuel Eto’o Vs. David Beckam
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Il est plus beau que moi, mais je suis meilleur footballeur que lui. ». Le 237 coule dans ses veines ! La confiance en soi !

4-Samuel Eto’o sur sa carrière
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je n’ai rien à montrer, je suis Samuel Eto’o. […] Je n’appartiens pas au groupe de joueurs considérés comme bons, mais au groupe des grands joueurs. » En toute simplicité au détour d’un entretien accordé au journal Le Monde début 2014, Sami Ndolè rappelle qui est le boss !

5-Samuel Eto’o Vs. Chelsea
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je préférerais encore vendre des cacahuètes dans mon village de naissance plutôt que de jouer dans un club aussi pathétique que Chelsea. », Quand il a sorti cette punchline lors de la saison 2004-2005 avant un match de Champions League entre les Blaugrannas et les Blues, Samuel Eto’o ne savait pas qu’encore que huit ans plus tard il signerait à Chelsea. Ironie du sort…

6-Samuel Eto’o Vs. Flavio
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Surtout, ne me comparez pas à Flavio [attaquant angolais]. Je suis content pour lui parce qu’il fait des bonnes choses pour votre nation. Mais comme on dit en Afrique, les moutons marchent ensemble, mais n’ont pas le même prix. » En réponse à une journaliste angolaise qui le questionnait sur son rendement lors de la CAN 2010.

7-Samuel Eto’o Vs. Pep Guardiola -1
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

 

« J’ai rappelé à Guardiola quand il est arrivé qu’il n’avait jamais été un grand joueur, mais un bon joueur. Je lui ai dit : “Celui qui te fera gagner, c’est Eto’o”. J’ai beaucoup fait pour le club. Guardiola a eu le malheur de me faire jouer 20 minutes contre Chivas, j’ai marqué trois buts. Il voulait me donner des leçons d’attaquant, mais lui était milieu de terrain. », Sur beIN Sports en mars 2014, le 9 majuscule l’une des interviews les plus mythiques de l’histoire de la télévision.

8-Samuel Eto’o Vs. Pep Guardiola -2
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

 

 

« J’ai dit à Guardiola : “Tu t’excuseras auprès de moi, parce que c’est moi qui fais gagner Barcelone, ce n’est pas Messi. Messi viendra peut-être après, tu peux demander à Xavi, Iniesta ou d’autres, c’est mon époque aujourd’hui, c’est moi qui fais gagner le Barça et tu me demanderas pardon.” » Toujours sur le plateau de Bein Sports, face au journaliste Alexandre Ruiz, Samuel Eto’o laissait parler ses émotions. Tranchant jusqu’à l’os ! Asssshhh !

9-Samuel Eto’o Vs. Lionel Messi Vs. Cristiano Ronaldo
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je n’ai pas joué avec Lionel Messi. Lionel Messi a joué avec moi. Je l’ai vu grandir à Barcelone. Il est vraiment bien meilleur que Cristiano Ronaldo. Il est le meilleur joueur du monde sans aucun doute et le restera lors des dix prochaines années. » Dans l’émission turque Beyaz Show en mars 2016, Samuel Eto’o y allait à nouveau de son franc-parler.

10-Samuel Eto’o Vs. Journaliste Equinoxe
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je me demande si vous êtes camerounais et si vous avez vu le même match que nous. Je vais parler à votre chef, car vous ne méritez pas de travailler pour cette chaîne. Des gens comme vous ne méritent pas d’exister. Nous nous tuons pour essayer d’être reconnus à l’étranger, mais certains journalistes comme vous ne veulent pas que l’Afrique avance, que le Cameroun avance. Vous êtes toujours négatifs. » À un journaliste de la chaîne Equinoxe après une défaite contre le Sénégal lors des qualifications pour la CAN 2012. Faut pas chercher Papa Eto’o hein !

11-Samuel Eto’o lors de son arrivée à l’Anzhi Makhatchkala
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Mes parents, ça leur est complètement égal de savoir combien je gagne. En revanche, je crois que ça leur fait très plaisir que le nom d’Eto’o soit connu dans le monde entier. Eto’o plaît au Daghestan et les Chinois savent qui est Eto’o. Ça leur importe beaucoup plus que de savoir combien de millions je gagne avec Anzhi. » Sami Ndolè lors de son arrivée à l’Anzhi Makhatchkala en 2011.

12-Samuel Eto’o Vs. José Mourinho
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

 

 

« Aujourd’hui, je suis âgé de 33 ans. Et ce n’est pas parce qu’un idiot (José Mourinho) a dit que j’étais un vieil homme que vous devez le croire. (…) Vous avez sans doute pu voir que le vieux était d’ailleurs meilleur que les jeunes. Certains disent que je vais aller jouer aux États-Unis ou au Moyen-Orient, mais j’ai joué la Ligue des champions cette saison et je veux continuer à la jouer. Où ? Je ne vais pas vous le dire. » Tonton Samuel à l’aéroport Houphouët-Boigny d’Abidjan en mai 2014.

13-Samuel Eto’o Vs. Vahid Halilhodžić
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« L’entraîneur Halilhodžić a eu des mots très très durs à mon égard. Je vais lui dire : l’histoire que j’ai écrite dans le football, il est loin de l’écrire. Il est très très loin de l’écrire et ne l’écrira jamais. S’il accepte que demain, je devienne entraîneur, je serai meilleur entraîneur que lui. Quand ils viennent chez nous, qu’ils respectent ceux qui ont écrit l’histoire de chez nous. Et je crois que j’ai écrit la plus belle histoire du football africain. » Lors d’une conférence de presse en Égypte le 30 juin 2019, à propos de l’ancien sélectionneur de l’Algérie qui l’accusait d’être la cause de l’annulation d’un match amical entre Lions indomptables et Fennecs. Samuel Eto’o ne l’a pas loupé.

14-Samuel Eto’o sur les insultes qu’il subit
Sport : Retraite de Samuel Eto’o, les punchlines les plus tranchantes de la légende

« Je crois qu’après notre père, le président Paul Biya, le Camerounais qui supporte le plus les insultes, c’est Samuel Eto’o. » À l’opéra de Paris lors d’un concert du groupe X-Maleya, face à une foule en délire Samuel s’est lâché.

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 45 908 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire