Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
RDC/ Il y a 7 ans, Tabuley Rochereau, un des pères de la Rumba Congolaise, mourait
01/12/2020 à 00h40 par La redaction

Le 30 novembre 2013, Tabuley Rochereau quittait le monde des vivants après une énorme et riche carrière musicale. Qui était celui qui fut le premier chanteur africain à se produire à l’Olympia et qui mis au monde le chanteur de Rap Youssoupha. Retour sur la vie d’un des dinosaures de la Rumba Congolaise.

Si vous êtes des férus de la Rumba Congolaise, cette musique qui a pour dignes ambassadeurs aujourd’hui des chanteurs comme Koffi Olomidé, Fally Ipupa, Ferre Gola et autres, vous devez marquer un temps d’arrêt et rendre un hommage mérité à l’une des virtuoses qui l’ont théorisée. Ce 30 novembre 2020 marque le septième anniversaire du décès de Tabuley Rochereau.

 

Monstre sacré de la musique congolaise avec Luambo Makiadi dit Franco, TabuLey a commencé à tutoyer la musique dans les chorales d’églises et celles des écoles. En 1956, il se fait recruter pour une séance d’enregistrement par Grand Kallé (Joseph Kabasele), auteur du premier tube pan-africain Indépendance cha cha (1960). Grand Kallé est aussi celui qui fut là dans les débuts d’un certain… Franco.

Intégré dans l’African Jazz de Kabasalé, Tabuley compose ses premiers titres, dont Kelya, et, en 1963, forme avec le guitariste Docteur Nico le groupe African Fiesta. Mais, fin 1965, Rochereau prend seul les rênes de l’African Fiesta National. Il devient dès lors le rival exclusif de Franco et son OK Jazz.

En décembre 1970, Rochereau est le premier artiste africain à se produire en vedette à l’Olympia de Paris avec son nouveau groupe, Afrisa International. Son succès lui permet de vendre plusieurs disques par millions dans toute l’Afrique. Comme Franco, il possède aussi son club à Kinshasa, le Type K, où il joue et programme des artistes étrangers de passage.

Vers la fin des années 70, inspiré par les “Clodettes” de Claude François, TabuLey crée ses “Rocherettes”. Mais quelques années plus tard, celui dont la musique était plutôt appréciée par la haute classe dirigeante quitte le Zaïre en 1986, car en délicatesse avec le régime de Mobutu.

Sa vie se passe désormais entre Paris, l’Afrique du Sud et les États-Unis. Il rentre au Congo en 1997, à la chute de Mobutu. Il sera Vice-gouverneur de Kinshasa en 2005.

En 46 ans de carrière, Tabu Ley a composé plus de 3 000 chansons et vendu plusieurs milliers de disques. Il était le maitre de feu Papa Wemba, Sam Mangwana et bien d’autres talents.

Le chanteur TabuLey Rochereau, père du rappeur français Youssoupha, est mort, le samedi 30 novembre, à l’hôpital Saint-Luc de Bruxelles. Né Pascal Emmanuel Sinamoyi (nom du village de ses parents) Tabu, à Bagata, une localité dans la région du Bandundu, en République démocratique du Congo (alors Congo belge), il était âgé de 73 ans.

Celui qui est devenu Tabu Ley en 1971 du fait de la politique d’authenticité et de “zairisation” des noms du pays, sous Mobutu, a porté le nom Rochereau pour sa culture en histoire. En effet, lors d’une interrogation en classe, lui seul s’est souvenu du nom de ce général de Napoléon, héros de la guerre franco-allemande de 1870.

Des chansons comme ” Mokolo Na Kokufa” ( le jour de ma mort), “Maze” et “Adios Théhé” ( complaintes pour une femme de famille riche qu’il finira par épouser) l’ont immortalisé. Que dire alors de sa voix suave aux exhalations exquises ! La légende, et même son fils Youssoupha, lui attribue plus de 30 enfants…

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 385 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

Le pompier Andrea Hall dirige le serment d'allégeance

20/01/2021

Le pompier...

Mis à jour à 13 h 05...
Pourquoi Donald Trump a gracié les rappeurs Lil Wayne et Kodak Black

20/01/2021

Pourquoi Donald...

DONALD TRUMP - L’un risquait une condamnation...
Togo/ Femme décapitée : la réaction du maire Gomado

20/01/2021

Togo/ Femme...

Le week-end passé, le corps d’une jeune...
roi 12-12

20/01/2021

Mali :...

Le jeune entrepreneur malien Sidi Mouctar Dembélé...
Coupe du monde des clubs: les remplacements supplémentaires seront testés mais en cas de commotion cérébrale

20/01/2021

Coupe du...

  Un nouveau test dans la sphère...
Doingbuzz - DIRECT TV : suivez en direct l’investiture de Joe Biden

20/01/2021

Doingbuzz –...

Sous haute surveillance, suite à l’assaut du...
Coupe du monde des clubs: voici les combinaisons complètes des matches

20/01/2021

Coupe du...

    La Fédération Internationale de Football...
Diary sow

20/01/2021

Diary Sow...

Recherchée depuis le 04 janvier date à...
Kpodzro,Barrigah

20/01/2021

Mgr Kpodzro...

Il arrive que des mésententes et incompréhensions...
Skelly : "J'espère que cette maladie va me tuer"

20/01/2021

Skelly :...

La star ivoirienne, Skelly serait gravement malade....
CHAN 2021: les résultats et les classements dans chaque groupe après la première journée

20/01/2021

CHAN 2021:...

Commencer le samedi 16 janvier, le Championnat...
« Le plus grand parti d’opposition au Togo est l’UFC » dixit Abass Kaboua

20/01/2021

« Le plus...

Connu pour ses sorties retentissantes, le député...
Telegram Application

20/01/2021

États-Unis : Telegram,...

Apple est sous pression. Elle est sommée de...
USA : Lil Wayne bientôt libéré par grâce présidentielle

20/01/2021

USA : Lil Wayne bientôt...

Avant de quitter la Maison Blanche cette...
Gab, le nouveau repaire des partisans de Trump, expliqué en six points

20/01/2021

Gab, le...

Comme «la nature a horreur du vide»,...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Lundi le 19 Janvier 2021

20/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons  un condensé des articles...
États-Unis : Après Twitter, Donald Trump censuré par YouTube et Facebook

20/01/2021

États-Unis :...

Encore président pour quelques jours, Donald Trump...
États-Unis - Incendie au Capitole : le bâtiment évacué après un feu allumé par des sans-abri

20/01/2021

États-Unis –...

Le Capitole à Washington a été provisoirement...
"Je connais le nom et l'adresse de la personne qui détient Diary Sow"

19/01/2021

« Je connais...

Bonne nouvelle pour les parents, proches et...
Tina Glamour,BB Carla

19/01/2021

Tina Glamour...

Entre Tina Glamour et ses enfants, le...

Le 30 novembre 2013, Tabuley Rochereau quittait le monde des vivants après une énorme et riche carrière musicale. Qui était celui qui fut le premier chanteur africain à se produire à l’Olympia et qui mis au monde le chanteur de Rap Youssoupha. Retour sur la vie d’un des dinosaures de la Rumba Congolaise.

Si vous êtes des férus de la Rumba Congolaise, cette musique qui a pour dignes ambassadeurs aujourd’hui des chanteurs comme Koffi Olomidé, Fally Ipupa, Ferre Gola et autres, vous devez marquer un temps d’arrêt et rendre un hommage mérité à l’une des virtuoses qui l’ont théorisée. Ce 30 novembre 2020 marque le septième anniversaire du décès de Tabuley Rochereau.

 

Monstre sacré de la musique congolaise avec Luambo Makiadi dit Franco, TabuLey a commencé à tutoyer la musique dans les chorales d’églises et celles des écoles. En 1956, il se fait recruter pour une séance d’enregistrement par Grand Kallé (Joseph Kabasele), auteur du premier tube pan-africain Indépendance cha cha (1960). Grand Kallé est aussi celui qui fut là dans les débuts d’un certain… Franco.

Intégré dans l’African Jazz de Kabasalé, Tabuley compose ses premiers titres, dont Kelya, et, en 1963, forme avec le guitariste Docteur Nico le groupe African Fiesta. Mais, fin 1965, Rochereau prend seul les rênes de l’African Fiesta National. Il devient dès lors le rival exclusif de Franco et son OK Jazz.

En décembre 1970, Rochereau est le premier artiste africain à se produire en vedette à l’Olympia de Paris avec son nouveau groupe, Afrisa International. Son succès lui permet de vendre plusieurs disques par millions dans toute l’Afrique. Comme Franco, il possède aussi son club à Kinshasa, le Type K, où il joue et programme des artistes étrangers de passage.

Vers la fin des années 70, inspiré par les “Clodettes” de Claude François, TabuLey crée ses “Rocherettes”. Mais quelques années plus tard, celui dont la musique était plutôt appréciée par la haute classe dirigeante quitte le Zaïre en 1986, car en délicatesse avec le régime de Mobutu.

Sa vie se passe désormais entre Paris, l’Afrique du Sud et les États-Unis. Il rentre au Congo en 1997, à la chute de Mobutu. Il sera Vice-gouverneur de Kinshasa en 2005.

En 46 ans de carrière, Tabu Ley a composé plus de 3 000 chansons et vendu plusieurs milliers de disques. Il était le maitre de feu Papa Wemba, Sam Mangwana et bien d’autres talents.

Le chanteur TabuLey Rochereau, père du rappeur français Youssoupha, est mort, le samedi 30 novembre, à l’hôpital Saint-Luc de Bruxelles. Né Pascal Emmanuel Sinamoyi (nom du village de ses parents) Tabu, à Bagata, une localité dans la région du Bandundu, en République démocratique du Congo (alors Congo belge), il était âgé de 73 ans.

Celui qui est devenu Tabu Ley en 1971 du fait de la politique d’authenticité et de “zairisation” des noms du pays, sous Mobutu, a porté le nom Rochereau pour sa culture en histoire. En effet, lors d’une interrogation en classe, lui seul s’est souvenu du nom de ce général de Napoléon, héros de la guerre franco-allemande de 1870.

Des chansons comme ” Mokolo Na Kokufa” ( le jour de ma mort), “Maze” et “Adios Théhé” ( complaintes pour une femme de famille riche qu’il finira par épouser) l’ont immortalisé. Que dire alors de sa voix suave aux exhalations exquises ! La légende, et même son fils Youssoupha, lui attribue plus de 30 enfants…

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 385 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire