Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Ouganda : âgée de 64 ans, elle donne naissance après 24 ans de mariage (vidéo)
06/07/2020 à 16h20 par La redaction

Lorsque Safinah Namukwaya s’est mariée avec Badru Walusimbi en 1996 en Ouganda, son seul souhait était de lui donner au moins un enfant.

Après 24 ans de mariage, Namukwaya n’a pas eu la chance d’avoir un enfant. Lorsqu’elle a tenté d’avoir un bébé lors de son premier mariage avec un autre homme, entre 1973 et 1978, elle a souffert d’une grossesse extra-utérine.

Après avoir atteint la ménopause à 45 ans, le rêve de Namukwaya de devenir mère a commencé à s’évanouir comme une bouffée de fumée. En mars 2019, à 63 ans, elle s’est rendue au Women’s Hospital International and Fertility Centre de Bukoto, à Kampala, et après examen, le Dr Edward Tamale Ssali, directeur de l’hôpital, a réalisé qu’elle pouvait concevoir malgré son âge avancé.

Quelques mois plus tard, elle a conçu. C’est le jeudi dernier que Namukwaya a donné naissance à une petite fille à l’hôpital régional de Masaka.

S’adressant aux médias locaux le dimanche, le Dr Ssali a déclaré qu’après ses examens, il s’était rendu compte que Namukwaya avait des tubes bouchés. Il a alors suggéré une fécondation in vitro (FIV).

« Nous avons fécondés ses ovules hors de son corps et lorsque les embryons se sont formés, nous les avons remis dans son utérus », a déclaré le Dr Ssali.  « Elle a eu de la chance que sa première tentative ait abouti à une grossesse réussie, car certaines femmes font plusieurs tentatives et échouent », a-t-il ajouté.

Cette procédure lui a coûté un peu plus de 140 000 dollars (15 millions de shillings). Namukwaya a trouvé environ 37 500 dollars (4 millions de shillings) et l’hôpital a pris en charge le reste du coût.

Selon le Dr Ssali, toute femme âgée de moins de 70 ans et dotée d’un système immunitaire solide peut être aidée scientifiquement à concevoir en utilisant le sperme de son mari et parfois un ovule de donneur.

Mme Namukwaya devient ainsi la 25e femme en Ouganda âgée de plus de 50 ans à concevoir par FIV.

« L’âge n’est qu’un chiffre. Grâce à la technologie de la FIV, toute femme peut encore avoir un bébé tant que son système immunitaire n’a pas été fragilisée par des maladies comme le VIH/SIDA », a-t-il déclaré.

Ouganda : âgée de 64 ans, elle donne naissance après 24 ans de mariage (vidéo)

Crédit photo : facetofaceafrica

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 563 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

La Togolaise Gisèle Victoria Magbo brille dans la diaspora

22/10/2020

La Togolaise...

Elle s’appelle Gisèle Victoria Magbo et est...
Pape François défend le droit des couples homosexuels

22/10/2020

Pape François...

Pour Pape François, les personnes homosexuelles ont...
Alpha Condé : « si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue »

22/10/2020

Alpha Condé :...

Dans le cadre du processus électoral en...
Mali : l'ex-président IBK et son épouse sont de retour

22/10/2020

Mali :...

  Renversé du pouvoir, l'ancien président malien...
Guinée : des observateurs de la CEDEAO surpris avec d'importantes sommes d'argent

22/10/2020

Guinée :...

Cette nouvelle pourrait envenimer la situation post-électorale...
Trump aurait un bureau et un compte bancaire en Chine

22/10/2020

Trump aurait...

  Le président américain, Donald Trump dispose...
Côte d'Ivoire : la Sotra enregistre une perte de deux milliards de FCFA

22/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La désobéissance civile lancée par l'opposition...
Côte d'Ivoire/ CEI : le gouvernement réserve une place pour le PDCI

22/10/2020

Côte d’Ivoire/...

  Le gouvernement ivoirien a décidé d’examiner...
Mali : l’ex-président Keïta de retour à Bamako deux mois après avoir été renversé

22/10/2020

Mali :...

L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta (« IBK »),...
Opération Barkhane : 500 Chasseurs en route pour le Mali

22/10/2020

Opération Barkhane...

Le Premier régiment de chasseurs de Thierville...
$ 1,7 milliard d'aide pour le Burkina, le Mali et le Niger

22/10/2020

$ 1,7...

Encore une information sur l'aide, direz-vous ?...
Un nouveau coronavirus du porc susceptible d’infecter les humains

22/10/2020

Un nouveau...

Il se nomme SADS-CoV, le nouveau coronavirus...
Tensions préélectorales en Côte d’Ivoire, manifestations au Nigeria : la chanteuse Rocky Gold choquée, exprime son indignation

22/10/2020

Tensions préélectorales...

Les nouvelles ne sont pas bonnes dans...
Côte d’Ivoire / Revendications de la FESCI : Kandia Camara répond à la première organisation estudiantine et scolaire

22/10/2020

Côte d’Ivoire...

Suite au mot d’ordre de grève de...
Présidentielle / La Guinée bascule dans l’horreur…Alpha Condé livre un message

22/10/2020

Présidentielle /...

C’est un éternel recommencement en Guinée. Chaque...
Adama Bictogo, à propos de Simone Gbagbo, Affi, Mabri et Amon Tanoh: ” Ce sont des tonneaux vides…”

22/10/2020

Adama Bictogo,...

Le Directeur Exécutif du RHDP, parti présidentiel...
Nigeria : les manifestations contre les brutalités policières ont déjà coûté à l’économie 1,8 milliard de dollars

22/10/2020

Nigeria :...

Les manifestations au Nigeria contre les brutalités...
En Côte d’Ivoire, des violences ethniques à Bongouanou, à quinze jours de la présidentielle

21/10/2020

En Côte...

A deux semaines de l’élection suprême, des...
Présidentielle en Côte d’Ivoire : un nouveau mort lors de manifestations

21/10/2020

Présidentielle en...

La tension monte dans le pays à...
Côte d’Ivoire : à dix jours de l’élection, Abidjan retient son souffle

21/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les violences ressurgissent un peu partout dans...

Lorsque Safinah Namukwaya s’est mariée avec Badru Walusimbi en 1996 en Ouganda, son seul souhait était de lui donner au moins un enfant.

Après 24 ans de mariage, Namukwaya n’a pas eu la chance d’avoir un enfant. Lorsqu’elle a tenté d’avoir un bébé lors de son premier mariage avec un autre homme, entre 1973 et 1978, elle a souffert d’une grossesse extra-utérine.

Après avoir atteint la ménopause à 45 ans, le rêve de Namukwaya de devenir mère a commencé à s’évanouir comme une bouffée de fumée. En mars 2019, à 63 ans, elle s’est rendue au Women’s Hospital International and Fertility Centre de Bukoto, à Kampala, et après examen, le Dr Edward Tamale Ssali, directeur de l’hôpital, a réalisé qu’elle pouvait concevoir malgré son âge avancé.

Quelques mois plus tard, elle a conçu. C’est le jeudi dernier que Namukwaya a donné naissance à une petite fille à l’hôpital régional de Masaka.

S’adressant aux médias locaux le dimanche, le Dr Ssali a déclaré qu’après ses examens, il s’était rendu compte que Namukwaya avait des tubes bouchés. Il a alors suggéré une fécondation in vitro (FIV).

« Nous avons fécondés ses ovules hors de son corps et lorsque les embryons se sont formés, nous les avons remis dans son utérus », a déclaré le Dr Ssali.  « Elle a eu de la chance que sa première tentative ait abouti à une grossesse réussie, car certaines femmes font plusieurs tentatives et échouent », a-t-il ajouté.

Cette procédure lui a coûté un peu plus de 140 000 dollars (15 millions de shillings). Namukwaya a trouvé environ 37 500 dollars (4 millions de shillings) et l’hôpital a pris en charge le reste du coût.

Selon le Dr Ssali, toute femme âgée de moins de 70 ans et dotée d’un système immunitaire solide peut être aidée scientifiquement à concevoir en utilisant le sperme de son mari et parfois un ovule de donneur.

Mme Namukwaya devient ainsi la 25e femme en Ouganda âgée de plus de 50 ans à concevoir par FIV.

« L’âge n’est qu’un chiffre. Grâce à la technologie de la FIV, toute femme peut encore avoir un bébé tant que son système immunitaire n’a pas été fragilisée par des maladies comme le VIH/SIDA », a-t-il déclaré.

Ouganda : âgée de 64 ans, elle donne naissance après 24 ans de mariage (vidéo)

Crédit photo : facetofaceafrica

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 563 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire