...

Les fonctionnaires sud-africains en grève à cause de leurs salaires


Video player

Les syndicats sud-africains de la fonction publique ont appelé jeudi à une grève nationale massive la semaine prochaine sur les salaires. Cela survient un mois avant une échéance cruciale pour l’avenir politique du président Cyril Ramaphosa.

Le Congrès national africain (ANC) au pouvoir doit se réunir à la mi-décembre pour décider si Ramaphosa peut être choisi pour un second mandat à l’élection présidentielle de 2024 en le réélisant à la présidence du parti.

Les syndicats représentant des centaines de milliers d’employés du secteur public ont annoncé mardi prochain des manifestations devant les hôpitaux, dans les ports et dans les bâtiments gouvernementaux.

Lire aussi : La Russie veut faire un échange de prisonniers avec les Etats-Unis

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

« Face à l’augmentation rapide du coût de la vie, le gouvernement souhaite que les fonctionnaires se contentent d’augmentations inférieures à l’inflation. Cela ne peut pas continuer », ont averti les syndicats dans un communiqué commun, réclamant une augmentation de 10%.

Plus tôt ce mois-ci, le ministre du Travail Thulas Nxesi avait promis 3 %, une offre jugée « dérisoire ». L’inflation en Afrique du Sud était de 7,5 % en septembre, contre un pic de 7,8 % en juillet.

L’économie sud-africaine a récemment été durement touchée par plusieurs semaines de grèves des services ferroviaires et portuaires. Ces situations ont affecté les exportations de minerais et de fruits frais.

→ A LIRE AUSSI : Burkina : encore une manifestation anti-française à Ouagadougou, ce vendredi

→ A LIRE AUSSI : La Russie veut faire un échange de prisonniers avec les Etats-Unis

→ A LIRE AUSSI : Burkina-Faso : 21 terroristes neutralisés et une base militaire détruite

--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire