« Le Ghana abandonnera bientôt le cedi pour l’ECO » le Gouvernement


Video player

Le gouvernement Ghanéen manifeste sa volonté de rejoindre bientôt les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui se sont engagés à utiliser une monnaie commune, l’ECO, à partir de 2020.

Dans un communiqué du gouvernement ghanéen provenant du directeur de la communication du président, Eugene Arhin, il est indiqué que la « décision est basée sur la conviction que cela aidera à éliminer les barrières commerciales et monétaires, à réduire les coûts de transaction, à stimuler l’activité économique et à élever le niveau de vie des Ghanéens ».

« Nous avons une opportunité historique de créer une nouvelle réalité pour les peuples de la CEDEAO, une réalité de prospérité générale et de progrès. Alors, saisissons-le », a indiqué le communiqué.

« Le gouvernement du Ghana a pris note de la récente déclaration faite le samedi 21 décembre 2019 par le président de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, sur la décision prise par les huit (8) États membres ouest-africains de l’UEMOA de cesser l’utilisation du franc CFA, en faveur de la nouvelle monnaie commune proposée de la CEDEAO, l’ECO, à partir de 2020 », ajouté le communiqué.

Cette décision du gouvernement survient suite à la déclaration du président de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Alassane Ouattara, lors d’une conférence en présence du président français, Emmanuel Macron, en Côte d’Ivoire.

A cet effet, le Ghana se dit fier de cette décision qu’il pense immédiatement y adhérer. « Il s’agit d’une décision bienvenue, que le Ghana applaudit chaleureusement. C’est un bon témoignage de l’importance qui est attachée non seulement à la mise en place d’une union monétaire, mais aussi au programme plus large de l’intégration ouest-africaine », peut-on lire dans le communiqué.

Pour rappel, les huit pays d’Afrique de l’Ouest qui commenceront à utiliser l’ECO à partir de 2020 : le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Le gouvernement Ghanéen manifeste sa volonté de rejoindre bientôt les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui se sont engagés à utiliser une monnaie commune, l’ECO, à partir de 2020.

 

Dans un communiqué du gouvernement ghanéen provenant du directeur de la communication du président, Eugene Arhin, il est indiqué que la « décision est basée sur la conviction que cela aidera à éliminer les barrières commerciales et monétaires, à réduire les coûts de transaction, à stimuler l’activité économique et à élever le niveau de vie des Ghanéens ».

« Nous avons une opportunité historique de créer une nouvelle réalité pour les peuples de la CEDEAO, une réalité de prospérité générale et de progrès. Alors, saisissons-le », a indiqué le communiqué.

« Le gouvernement du Ghana a pris note de la récente déclaration faite le samedi 21 décembre 2019 par le président de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, sur la décision prise par les huit (8) États membres ouest-africains de l’UEMOA de cesser l’utilisation du franc CFA, en faveur de la nouvelle monnaie commune proposée de la CEDEAO, l’ECO, à partir de 2020 », ajouté le communiqué.

Cette décision du gouvernement survient suite à la déclaration du président de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Alassane Ouattara, lors d’une conférence en présence du président français, Emmanuel Macron, en Côte d’Ivoire.

A cet effet, le Ghana se dit fier de cette décision qu’il pense immédiatement y adhérer. « Il s’agit d’une décision bienvenue, que le Ghana applaudit chaleureusement. C’est un bon témoignage de l’importance qui est attachée non seulement à la mise en place d’une union monétaire, mais aussi au programme plus large de l’intégration ouest-africaine », peut-on lire dans le communiqué.

Pour rappel, les huit pays d’Afrique de l’Ouest qui commenceront à utiliser l’ECO à partir de 2020 : le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire