“La labellisation est l’arme désespérée de certains médias…”, Pr Didier Raoult


Video player

Alors que l’ennemi commun du moment, le coronavirus, se plonge encore plus dans son ambition de contaminer le monde entier, le Professeur chercheur Didier Raoult ne cesse de clamer haut et fort avoir trouvé le remède infaillible contre la maladie.

Lire aussi Cardi B : « Les stars sont payées pour dire qu’elles sont infectées par le coronavirus »

 

D’abord entendu sur le plan national sur sa proposition à faire de la chloroquine le médicament universel pour guérir tout patient infecté du virus corona, le Directeur de l’ Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection de Marseille (Bouches-du-Rhône) ne cesse de faire d’actes et mots pour faire valoir ses raisons sur les effets curatifs que son traitement a sur les contaminés.

 

France Didier Raoult doingbuzz 1 300x228 1 - "La labellisation <fake news > est l'arme désespérée de certains médias...", Pr Didier Raoult

 

C’est probablement dans l’idée de ce désir de se faire donner raison que le “Docteur chloroquine” est revenu sur la question, mettant en évidence quelques points entre-temps méconnues du grand public. Didier Raoult estime entre autres que : “Le risque que le coronavirus chinois change les statistiques de mortalité française ou mondiale est nul”. Faisant cas de la diversité d’opinion qui est créée entre ses autres confrères médecins et lui, le chercheur marseillais révèle qu’

“il y a dans cette disproportion entre réalité et bruits plusieurs éléments : la peur des maladies nouvelles, l’intérêt des laboratoires qui vendent des antiviraux (Gilead a fait une progression boursière spectaculaire), l’intérêt de ceux qui produisent des vaccins par précaution (bien qu’on ne sache pas si la maladie sera encore là dans un an), de ceux qui sont heureux d’être sur un plateau de télévision comme experts virtuels, de ceux qui font de l’audimat sur la peur et de ceux qui se voient en sauveurs providentiels. Cet événement aura confirmé pour moi qu’il y a plus de vérités dans les réseaux sociaux et que la labellisation <<fake news >> est l’arme désespérée de certains médias pour continuer à exister “.

 

Lire aussi Coronavirus :Le premier chef d&rsquo;état africain placé en quarantaine

 

Le bras de fer s’est curieusement durci au point que Didier Raoult ait subit des “menaces anonymes”  pour sa position.

” J’avais diffusé l’information des autorités chinoises sur l’usage d’un médicament dont j’ai déjà parlé et que je connais bien (la chloroquine et son dérivé l’hydroxychloroquine), sur son efficacité dans les études préliminaires sur 100 cas, confirmée par une courte communication et par une conférence de presse du Pr Zhong, une autorité chinoise reconnue dans le monde entier. Cela a déclenché des réactions violentes qui exigeaient que je retire ma communication, et j’ai même reçu des menaces anonymes pour lesquelles j’ai porté plainte “, a révélé le médecin, avant de préciser que :

” Il est de plus en plus difficile de savoir de quoi on parle et nous avons créé un site d’information hebdomadaire sur YouTube intitulé <<on a le droit d’être intelligent >>, dans le cadre de la défense des minorités opprimées”.

Lire aussi Augmentation vertigineuse du nombre de contaminés au Coronavirus en Côte d’Ivoire

 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - "La labellisation <fake news > est l'arme désespérée de certains médias...", Pr Didier Raoult Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire