Coronavirus :Le premier chef d’état africain placé en quarantaine

La pandémie du Coronavirus n’épargne personne.Tout récemment, le chef de l’Etat du Botswana, Mokgweetsi Masisi, a été placé en quarantaine après s’être rendu en Namibie, pays qui a enregistré trois cas du nouveau coronavirus, a annoncé dimanche la présidence.

Lire aussi :Coronavirus en Côte d’Ivoire : l’armée ivoirienne sur le qui-vive, « les moyens aériens mobilisés »

Mokgweetsi Masisi était présent samedi à Windhoek pour la prestation de serment de son homologue namibien Hage Geingob, réélu en novembre. Plusieurs centaines de personnes, dont les présidents zimbabwéen Emmerson Mnangagwa et angolais Joao Lourenço, avaient assisté à la cérémonie organisée au palais présidentiel.

À lire aussi :
Football : voici le joueur africain le plus diplômé

Dimanche soir, la présidence du Botswana a annoncé que « le directeur de la santé (…) avait placé son excellence » Mokgweetsi Masisi « en isolation pour une période de quatorze jours à compter du 21 mars 2020, à la suite de son voyage » en Namibie.

Plus tôt dans la semaine, la Namibie avait « enregistré trois cas importés (…), mais le taux de dépistage faible dans la région fait (…) qu’il y a un risque élevé de transmission locale », a justifié la présidence dans un communiqué, précisant que Mokgweetsi Masisi allait être testé.

À lire aussi :
"Noël est en danger, c'est le moment d'agir" : l'Institut Pasteur lance une alerte sur la cinquième vague du nouveau coronavirus

Aucun cas de Covid-19 n’a été confirmé jusqu’à présent au Botswana.

La présidence a expliqué que le voyage de Mokgweetsi Masisi en Namibie avait été l’occasion de discuter, avec les dirigeants de la région, des « mesures cruciales prises vis-à-vis du Covid-19 par les pays frontaliers du Botswana ».

Lire aussi :Augmentation vertigineuse du nombre de contaminés au Coronavirus en Côte d’Ivoire

Les rois chefs d’Etat ont fait le déplacement samedi à Windhoek en contradiction avec les ordres qu’ils ont donnés à leurs compatriotes en cette pandémie de Covid-19.

À lire aussi :
Cette jeune femme promet une nuit inoubliable à celui qui trouvera le vaccin contre la Covid-19

Au Botswana, les fonctionnaires ont reçu ordre de ne pas quitter le pays.

Au Zimbabwe, le président Mnangagwa a interdit à son gouvernement de voyager à l’étranger, une consigne qui, avait-il précisé cette semaine, s’appliquait aussi à lui-même.

En Angola, le président Lourenço a décrété la fermeture des frontières terrestres, l’interdiction des vols commerciaux et les rassemblements de plus 50 personnes.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire