Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Kenya : Son mari décède, elle réclame sa part de richesse au tribunal
20/07/2020 à 16h12 par Tritech Raheem

Purity Wambui veut s'assurer que l'avenir de son enfant soit assuré après le décès de son père. Raison pour laquelle, elle s'est rendue à la justice pour réclamer une proportion égale dans le patrimoine de son défunt mari Charles Bukeko.

 

Âgée de 36 ans et résidant dans le comté de Nyeri, Purity Wambui veut obtenir réparation à la justice. Elle veut une part égale de la richesse de son défunt mari pour garantir l'avenir de l'enfant qu'elle a eu avec lui. Purity a détaillé sa relation avec Charles Bukeko à un journaliste de kenya times. Elle veut se justifier pour que sa requête aboutisse.

 

Purity Wambui a rencontré le regretté acteur Charles Bukeko lors d'une cérémonie de remise de diplômes. Elle était étudiante à l'Université MultiMedia basée à Rongai pour obtenir son diplôme en journalisme. " J'ai toujours rêvé de devenir actrice, alors quand j'en ai enfin eu la chance, j'ai su que mes rêves se réaliseraient. J'ai supplié shirandula ( ndlr. Charles Bukeko) de m'inclure dans le spectacle papa shirandula", a-t-elle raconté.

 

Le feu Charles Bukeko a effectivement garanti à Purity un rôle majeur dans le spectacle. Cela était le début d'une passionnante relation. Selon Wambui, ils se rencontraient dans des maquis et autres endroits classes pour des discussions. A l'en croire, ces discussions se terminaient souvent dans des chambres d'hôtels réservées au préalable. Quelques mois après, les parties de plaisir ont porté leur fruit. Purity est tombée enceinte et a eu un enfant du nom de Chris Bukeko en 2008 ( il a actuellement 12 ans).

Lire aussi : Elle découvre son certificat de décès dans la voiture de son mari

C'est justement l'avenir de ce petit garçon qu'elle veut assurer en réclamant sa part de la fortune de son défunt époux. Elle se dit " prête à subir un test ADN si la famille doute de moi". Elle veut d'ailleurs être reconnue aux funérailles comme étant la deuxième épouse du défunt acteur.

Lire aussi : Afrique du Sud: Un couple arrêté pour avoir célébré leur mariage pendant le confinement

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Purity Wambui veut s'assurer que l'avenir de son enfant soit assuré après le décès de son père. Raison pour laquelle, elle s'est rendue à la justice pour réclamer une proportion égale dans le patrimoine de son défunt mari Charles Bukeko.

 

Âgée de 36 ans et résidant dans le comté de Nyeri, Purity Wambui veut obtenir réparation à la justice. Elle veut une part égale de la richesse de son défunt mari pour garantir l'avenir de l'enfant qu'elle a eu avec lui. Purity a détaillé sa relation avec Charles Bukeko à un journaliste de kenya times. Elle veut se justifier pour que sa requête aboutisse.

 

Purity Wambui a rencontré le regretté acteur Charles Bukeko lors d'une cérémonie de remise de diplômes. Elle était étudiante à l'Université MultiMedia basée à Rongai pour obtenir son diplôme en journalisme. " J'ai toujours rêvé de devenir actrice, alors quand j'en ai enfin eu la chance, j'ai su que mes rêves se réaliseraient. J'ai supplié shirandula ( ndlr. Charles Bukeko) de m'inclure dans le spectacle papa shirandula", a-t-elle raconté.

 

Le feu Charles Bukeko a effectivement garanti à Purity un rôle majeur dans le spectacle. Cela était le début d'une passionnante relation. Selon Wambui, ils se rencontraient dans des maquis et autres endroits classes pour des discussions. A l'en croire, ces discussions se terminaient souvent dans des chambres d'hôtels réservées au préalable. Quelques mois après, les parties de plaisir ont porté leur fruit. Purity est tombée enceinte et a eu un enfant du nom de Chris Bukeko en 2008 ( il a actuellement 12 ans).

Lire aussi : Elle découvre son certificat de décès dans la voiture de son mari

C'est justement l'avenir de ce petit garçon qu'elle veut assurer en réclamant sa part de la fortune de son défunt époux. Elle se dit " prête à subir un test ADN si la famille doute de moi". Elle veut d'ailleurs être reconnue aux funérailles comme étant la deuxième épouse du défunt acteur.

Lire aussi : Afrique du Sud: Un couple arrêté pour avoir célébré leur mariage pendant le confinement

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire