Ghana: Elle accepte de se faire violer pour sauver son mari qui la quitte après


Video player

En effet, le couple faisait face à un dilemme, celui de tuer l’homme ou violer la femme, pour les épargner tous les deux.

Le fondateur d’Action Chapel International a raconté «l’histoire vraie» pour démontrer comment les femmes au Ghana font les frais du vol à main armée alors que leurs semblables dans d’autres parties du monde portent aussi le poids des guerres et d’autres formes de dévastation.

Ci-dessous, l’histoire complète, racontée par l’archevêque Nicholas Duncan-Williams, sans mentionner les noms, à sa congrégation lors du second service, le dimanche 29 avril 2018.

On m’a raconté une histoire vraie qui est arrivée: des voleurs armés sont allés dans une maison et ont attaqué un couple. Les voleurs ont dit à l’homme soit nous violons ta femme ou nous vous tuons; et l’homme et la femme ont convenu qu’ils [les voleurs armés]devraient violer la femme, et après avoir violé la femme, l’homme a décidé de la quitter parce que les voleurs armés ont dit: ‘Tu (la femme) dois nous montrer une position devant ton mari’. Alors, après leur départ, le mari a dit: « Ehhh! Donc, tu connais toutes ces positions et tu ne l’avais pas fait pour moi ». Et la femme a dit: « Mais je l’ai fait pour te sauver la vie ». Et il a dit: ‘Non, je ne te veux plus‘. Une histoire vraie « , a-t-il raconté, ajoutant:Cela a l’air bizarre mais ce n’est rien d’autre que de la méchanceté au plus haut niveau.

« Ce qu’ils font aux femmes n’est pas bon et doit s’arrêter au nom de Jésus. C’est du mal, c’est un fléau, c’est une peste, ça doit s’arrêter « 

, a ajouté l’archevêque Duncan-Williams.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Ghana: Elle accepte de se faire violer pour sauver son mari qui la quitte après Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire