Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Gabon : Des incidents signalés suite aux rumeurs d’enlèvements d’enfants
27/01/2020 à 09h25 par Aurel HANSINON

Gabon : Des incidents signalés suite aux rumeurs d'enlèvements d'enfants

Des incidents secouent plusieurs quartiers de Libreville depuis jeudi, provoqués par des rumeurs sur une vague d’enlèvements d’enfants fermement démenties par les autorités.
Des messages sur des kidnappings de mineurs fusent sur les réseaux sociaux depuis plus d’une semaine, ravivant les craintes récurrentes de crimes rituels au Gabon et provoquant la colère des habitants.

Les premiers incidents ont commencé dans la nuit de jeudi à vendredi quand des habitants ont bloqué l'un des principaux axes routiers de la ville, au niveau du quartier PK7, brûlant des poubelles et des pneus.

Les heurts se poursuivaient vendredi soir dans d'autres quartiers de la ville, notamment vers le PK9.

Dans ce quartier, des forces de sécurité étaient retranchées dans la gendarmerie, grille fermée. "Nous sommes allés chercher un homme qui était en train de se faire lyncher par la population, et nous l'avons transporté jusqu'à l'hôpital militaire", a affirmé un officier sous le couvert de l'anonymat. Sur la route, gisaient plusieurs poubelles calcinées.

Lire aussi : Voici le classement 2019 des pays africains les plus démocratiques

Plus loin, la circulation était totalement bouchée. "Ils ont créé un barrage pour vérifier que personne ne cache des enfants dans les voitures", a expliqué un habitant du quartier.

Au loin, un nuage de fumée noire se dégageait dans le ciel, et plusieurs tirs de grenade lacrymogène étaient audibles.

"Il n'y a pas de vague d'enlèvements d'enfants", a martelé vendredi le porte-parole de la présidence, Jessye Ella Ekogha, lors d'une conférence de presse. Il a appelé "les populations à la responsabilité" et à ne pas céder à la "psychose".

"Nous comprenons les appréhensions de la population, mais elles sont exacerbées par différentes fausses informations qui circulent sur internet", a-t-il ajouté.

Les rumeurs concernant une série d'enlèvements d'enfants au Gabon se sont propagées sur les réseaux sociaux, après la disparition le 12 janvier d'un garçon de 3 ans prénommé Rinaldi dans un village situé dans le nord du pays.

Lire aussi : Mort du basketteur Kobe Bryant dans un accident d’hélicoptère

Une enquête a été ouverte et est actuellement en cours, a précisé le porte-parole de la présidence, insistant sur le fait que ces dernières semaines "une seule plainte a été déposée pour un cas d'enlèvement", celle des parents du "petit Rinaldi".

Les accusations de crimes rituels prennent régulièrement de l’ampleur au Gabon. En 2012 et 2013, la découverte de plusieurs corps mutilés avait provoqué la colère populaire.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Rennes : L’attaquant sénégalais Mbaye Niang est de retour pour affronter Bordeaux

19/11/2020

Rennes :...

Les championnats européens vont reprendre ce vendredi...
Soro depuis Paris prévient encore: “Le peuple ivoirien n’acceptera JAMAIS le 3ème mandat de Ouattara”

19/11/2020

Soro depuis...

Le découragement peut gagner bien des esprits...
Affi N’guessan aidé dans sa cavale par un gendarme ?/ Pourquoi le Général Apalo Touré “dément formellement”

19/11/2020

Affi N’guessan...

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale...
Message politique à Laurent Gbagbo/ Bédié reconnait désormais Affi comme président du FPI

19/11/2020

Message politique...

Lentement mais surement, les dissensions qui minent...
Côte d’Ivoire-ONU/ Selon l’Ong UN Watch, “Le pays est au bord de la guerre civile”

19/11/2020

Côte d’Ivoire-ONU/...

UN Watch appuie sur la sonnette d’alarme....
Incroyable/ Le Pape François aime une photo d’une fille presque nue sur internet

19/11/2020

Incroyable/ Le...

C’est le buzz people du moment dans...
“7 femmes tuées à Abobo”/ Souley de Paris (proche de Soro) accuse le RDR: “Quand vous avez fait tuer des femmes à Abobo, c’était à cause de quoi ?

19/11/2020

“7 femmes...

Proche de Guillaume Soro et militant actif...
Nathalie Yamb était-elle la femme cachée de Jerry Rawlings ?

19/11/2020

Nathalie Yamb...

C'est la rumeur qui enfle sur internet...
Michael B. Jordan, l'homme le plus sexy de l'année

19/11/2020

Michael B....

Michael Bakari Jordan, l'homme le plus sexy...
Secteur de la pêche : Macky donne une batterie d’instructions à Alioune Ndoye

19/11/2020

Secteur de...

En ces temps de vagues d’émigration clandestine...
[Profil] Marième Dial : La provocatrice !

19/11/2020

Marième...

Halima Gadji est un personnage particulier. Après...
Le mannequin Adja Diallo dément avoir tenu de tels propos à l'encontre d'Adebayor

19/11/2020

Le mannequin...

Depuis quelques jours, des propos blessants contre...
Cette photo de Cardi B provoque l’indignation des internautes, la chanteuse s’excuse

19/11/2020

Cette photo...

Pour la couverture du magazine “Footwear News”,...
Etrange maladie chez des pêcheurs sénégalais : Ce que révèle le rapport d’investigation

19/11/2020

Etrange maladie...

La maladie mystérieuse qui a touché plusieurs...
Le promoteur de Diamniadio Lake City convoqué à la DIC !

19/11/2020

Le promoteur...

L’homme d’affaires Diène Marcel Diagne, promoteur de...
Cyber-criminalité : Un « Kocc » peut en cacher un autre

19/11/2020

Cyber-criminalité :...

Célèbre sur les réseau sociaux, Kocc est...
Trafic de passeports et séjours Schengen: Le réseau du Point E démantelé

19/11/2020

Trafic de...

Ils étaient trois  à travailler dans une...
Trafic de faux billets: 2 nigérians et un malien tombent au… Sénégal

19/11/2020

Trafic de...

Ils viennent du Nigeria et du Mali...
Mort de Rawlings : Une décision de Nana Akufo-Addo en serait la cause

19/11/2020

Mort de...

  Pour Salifu Maase, Rawlings serait encore...
Les résultats du concours de la gendarmerie 2020 disponibles : voici le lien pour les consulter

19/11/2020

Les résultats...

Les résultats du concours de la gendarmerie...

Gabon : Des incidents signalés suite aux rumeurs d'enlèvements d'enfants

Des incidents secouent plusieurs quartiers de Libreville depuis jeudi, provoqués par des rumeurs sur une vague d’enlèvements d’enfants fermement démenties par les autorités.
Des messages sur des kidnappings de mineurs fusent sur les réseaux sociaux depuis plus d’une semaine, ravivant les craintes récurrentes de crimes rituels au Gabon et provoquant la colère des habitants.

Les premiers incidents ont commencé dans la nuit de jeudi à vendredi quand des habitants ont bloqué l'un des principaux axes routiers de la ville, au niveau du quartier PK7, brûlant des poubelles et des pneus.

Les heurts se poursuivaient vendredi soir dans d'autres quartiers de la ville, notamment vers le PK9.

Dans ce quartier, des forces de sécurité étaient retranchées dans la gendarmerie, grille fermée. "Nous sommes allés chercher un homme qui était en train de se faire lyncher par la population, et nous l'avons transporté jusqu'à l'hôpital militaire", a affirmé un officier sous le couvert de l'anonymat. Sur la route, gisaient plusieurs poubelles calcinées.

Lire aussi : Voici le classement 2019 des pays africains les plus démocratiques

Plus loin, la circulation était totalement bouchée. "Ils ont créé un barrage pour vérifier que personne ne cache des enfants dans les voitures", a expliqué un habitant du quartier.

Au loin, un nuage de fumée noire se dégageait dans le ciel, et plusieurs tirs de grenade lacrymogène étaient audibles.

"Il n'y a pas de vague d'enlèvements d'enfants", a martelé vendredi le porte-parole de la présidence, Jessye Ella Ekogha, lors d'une conférence de presse. Il a appelé "les populations à la responsabilité" et à ne pas céder à la "psychose".

"Nous comprenons les appréhensions de la population, mais elles sont exacerbées par différentes fausses informations qui circulent sur internet", a-t-il ajouté.

Les rumeurs concernant une série d'enlèvements d'enfants au Gabon se sont propagées sur les réseaux sociaux, après la disparition le 12 janvier d'un garçon de 3 ans prénommé Rinaldi dans un village situé dans le nord du pays.

Lire aussi : Mort du basketteur Kobe Bryant dans un accident d’hélicoptère

Une enquête a été ouverte et est actuellement en cours, a précisé le porte-parole de la présidence, insistant sur le fait que ces dernières semaines "une seule plainte a été déposée pour un cas d'enlèvement", celle des parents du "petit Rinaldi".

Les accusations de crimes rituels prennent régulièrement de l’ampleur au Gabon. En 2012 et 2013, la découverte de plusieurs corps mutilés avait provoqué la colère populaire.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire