Côte d’Ivoire: Report du procès de Charles Blé Goudé

Accusé par la CPI pour crimes contre l’humanité en rapport avec la crise post-électorale de 2010, Blé Goudé avait fini par être acquité en première instance.
Une décision historique qui a sans bouleversé l’échéquier politique ivoirien que les autorités actuelles du pays essaient de remettre en ordre.

Toujours en liberté conditionnelle à la Haye dans l’attente d’un éventuel appel, les ennuis du co-accusé de Laurent Gbagbo ne semblent pas pour autant terminés. Pour cause, un dossier vieux d’avant son extradition vers la CPI a été récemment ouvert en Côte d’Ivoire. Alors qu’une décision sur la tenue du procès devait être connue aujourd’hui, l’audience a été finalement reportée à une date ultérieure.

À lire aussi :
Le ministre Marcel Amon Tanoh prêt à travailler avec Ouattara

Lire aussi: « J’ai demandé à parler avec le président Ouattara » avoue Charles Blé Goudé

Les avocats de l’accusé ayant déposé un pourvoi en cassation pour l’annulation du procès, le tribunal criminel d’Abidjan devrait attendre la décision de celle-ci. Ayant été acquité par la CPI, une instance internationale, le camp Blé Goudé a toujours jugé cette réouverture du procès comme une violation des droits fondamentaux de leur leader et un coup politique.
Le président du COJEP étant très actif depuis sa libération, n’a toujours pas confirmé son envie de briguer la magistrature suprême en 2020 mais représente une réelle menace pour les forces politiques en place dans le pays.

À lire aussi :
Guillaume Soro applaudit Laurent Gbagbo

Accusé d’homicide volontaire, de torture et de viol; toujours en rapport avec les évènements de 2010, la justice ivoirienne estime aussi de son côté que ces accusations n’ont rien à avoir avec celles de la CPI.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire