Coronavirus : le Cameroun opte pour l’enseignement à distance


Video player

Pour lutter contre la propagation du Coronavirus, le ministère des enseignements Secondaires propose l’enseignement à distance comme solution. En vue de permettre aux élèves et aux étudiants de rapidement s’atteler à leurs cours, la ministre des Enseignements Secondaires, Pauline Nalova Lyonga, a signé un communiqué qui fixe les contours de la démarche à suivre par les enseignants.

Depuis le mercredi 18 mars 2020, les élèves et les étudiants sont confinés à la maison en attendant la levée de cette mesure. A défaut de la levée du confinement, dans un communiqué en date de ce 19 mars le ministère des enseignements Secondaires opte pour les cours à distance. La correspondance est adressée aux délégués régionaux, départementaux de l’enseignement secondaire, aux chefs d’établissement, ainsi qu’aux enseignants.

« En vue d’élaborer le contenu de l’enseignement à distance des matières actuellement enseignées dans les établissements d’enseignement secondaire, j’invite les enseignants détenteurs de très bon cours à les signer et à les transmettre à l’inspecteur général des Enseignements et/ou au Secrétaire général (email: [email protected]) du ministère des Enseignements secondaires. Une fois que ces propositions des cours sont envoyées au ministère, veuillez en informer vos délégués régionaux et départementaux respectifs. La date limite de dépôt de votre proposition est fixée au samedi 28 mars 2020 », peut-on lire dans la correspondance.

La ministre poursuit dans la note en invitant « toute personne qui dispose des cours bien élaborés de les envoyer via les adresses électroniques susmentionnées.» Avant d’ajouter que « les enseignants dont les cours seront sélectionnés recevront une récompense. Il convient de rappeler que lesdits cours doivent couvrir le dernier tiers du programme scolaire.»

Lire aussi : Coronavirus au Cameroun: des passagers mis en quarantaine évadés de leur hôtel? Les autorités réagissent!

Cette situation urge et les enseignants sont invités à être spontanés. Par contre, des doutes plannent sur l’efficacité de cette mesure prise par le ministère. En effet, le Cameroun jouit d’une connexion internet qui ne pourra pas permettre à tous les apprenants d’avoir des cours à distance.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire