Coopération militaire entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda : mauvais temps pour les rebelles des ADF


Video player

La coopération militaire entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda a neutralisé plus de 30 insurgés des ADF (Forces Démocratiques Alliées). Dans le même temps, une trentaine d’otages ont été libérés.

Depuis la coopération militaire entre les forces armées de la République démocratique du Congo et les forces armées ougandaises, la peur semble avoir changé de position.

En fait, une opération de sécurité conjointe menée par les deux forces armées partageant une frontière commune a capturé 34 insurgés dans deux provinces de l’est de la République démocratique du Congo et libéré 31 otages de leurs griffes.

Dans un communiqué diffusé dans la matinée du samedi 1er décembre, les deux forces armées alliées

« à la connaissance du public que le bilan préliminaire des frappes aériennes et de l’artillerie du 30 novembre fait état de 31 otages congolais libérés, 34 terroristes ADF capturés et 4 bivouacs ennemis détruits » et a souligné que l’attaque a été menée dans le territoire de Beni, où les ADF sont très actifs.

L’Ouganda en Afrique de l’Est et la République démocratique du Congo, un pays d’Afrique centrale, partagent une frontière qui était autrefois pleine de lacunes. Depuis 2014, l’endroit que les insurgés apprécient le plus est leur cachette. C’est sur la base de ce constat que les deux pays ont décidé d’unir leurs forces militaires pour tenter de mettre fin aux atrocités commises dans la région par ce groupe.

Celui-ci appartiendra à l’organisation État islamique.

Du coup, l’armée ougandaise a déployé un millier de soldats pour prêter main forte aux forces armées de la République démocratique du Congo, notamment au Nord-Kivu où se situe le territoire de Beni. De plus, cette zone est assiégée depuis mai de l’année dernière.

Bien que l’intervention conjointe soit considérée comme dure, les deux armées veillent à ce que ces actions soient menées dans le respect des droits humains, du droit international humanitaire et des règles d’engagement.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire