Camille Makosso : « Je vais mourir par assassinat avant 60 ans»

Des semaines après avoir perdu la mère de ses deux filles, le Général Camille Makosso est réapparu sur le plateau de plusieurs chaines télévisées, de même que sur les bandes de plusieurs stations radios, avec une déclaration plus ou moins déconcertante, qui véhiculait les circonstances de comment il passerait de la vie à trépas.

En effet, après avoir perdu sa femme deux mois plutôt, le révérend Camille Makosso s’est présenté sur les bandes de la radio Nostalgie, pour parler des circonstances de sa mort à lui. C’était durant « l’émission la plus nulle de la bande FM », « Rien à cacher », que le Roi de la marmaille a annoncé qu’il rendra l’âme avant l’âge de soixante ans (60 ans), tué par des coups de feu.

À lire aussi :
Camille Makosso aux blogueuses ivoiriennes : « Yvidero est votre patronne »

« Je suis convaincu que je n’atteindrai pas 60 ans sur Terre. Je vais mourir par assassinat, avec une arme à feu. Je le sais », a-t-il d’abord déclaré, avant de poursuivre par :

« J’ai un rôle capital à jouer en Afrique surtout au niveau de la jeunesse. Je n’ai même pas encore commencé mon ministère. Mon destin est aussi grand que celui de grands hommes comme les Thomas Sankara ; je ne vivrai pas longtemps », a ensuite ajouté le pasteur ivoirien, Camille Makosso.

À lire aussi :
Créole : "Makosso a besoin d'une vraie go à ses côtés les nuits"

Pour information, le Général Camille Makosso est venu au monde le 14 juillet 1979, tirez-en vos propres conclusions.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Mots clés:

Laisser votre commentaire