Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Brésil: Le Jésus gay ne sera pas retiré de Netflix malgré la censure religieuse
11/01/2020 à 20h33 par mariella2019

Netflix a été sommé par une décision de justice de retirer de son catalogue une comédie de Noël dans laquelle Jésus semble homosexuel; elle a par la suite saisi la Cour suprême. Et contre toute attente, les magistrats ont donné l’autorisation de diffusion jeudi à la plateforme de vidéos en ligne.

La Cour suprême brésilienne a donné raison, jeudi 9 janvier, à Netflix en annulant la décision judiciaire prise par un tribunal de Rio de Janeiro, qui lui ordonnait de retirer de son offre une fiction dans laquelle Jésus semble entretenir une relation homosexuelle. En effet, cette décision avait été prise à la demande de l'association catholique Centro Don Bosco de la Fe y la Cultura.

Sortie à l'occasion de Noël, la comédie satirique, dont le titre fait référence au film de Martin Scorsese, La dernière tentation du Christ (1988), a très vite eu un impact négatif dans certains milieux catholiques et évangéliques au Brésil. En effet, cela a suscité une colère dans les rangs des chrétiens au point où le 24 décembre, la société productrice du film, Porta dos Fundos, a été ciblée par deux cocktails Molotov lancés sur la façade de son bâtiment, à Rio. Chance, cela n’occasionera que des dégâts matériels.

Brésil: Le Jésus gay ne sera pas retiré de Netflix malgré la censure religieuse

Malheureusement pour ces dissidents, José Antonio Dias Toffoli, président de la Cour suprême, est catégorique: "La Première Tentation du Christ", la comédie à l'origine de la polémique, "ne faisait pas fi de la nécessité du respect de la foi chrétienne (ni des autres croyances religieuses ou de l'absence de celles-ci)", a-t-il estimé lors de sa décision.  

"On ne peut pas supposer qu'une satire humoristique ait la capacité d'affaiblir les valeurs de la foi chrétienne, dont l'existence remonte à plus de deux mille ans, et qui est intériorisée dans la croyance de la majorité des citoyens brésiliens", a ajouté le magistrat, affirmant que la liberté d'expression était fondamentale dans une démocratie.

Jeudi, Netflix a annoncé avoir saisi la Cour suprême: "Nous soutenons fortement l'expression artistique et nous allons lutter pour défendre ce principe important", dans un communiqué.

La veille, le juge avait en effet ordonné à Netflix de supprimer le programme de 46 minutes, réalisé par le collectif d'humoristes brésiliens Porta dos Fundos. En effet, le collectif, qui aborde des sujets sociaux tels que l'usage de drogues, la sexualité et la corruption est régulièrement critiqué par des associations chrétiennes.

Henrique Soares da Costa, évêque du Pernambouc (centre-est) qui a depuis annulé son abonnement à la plateforme de streaming, a assuré que celle-ci était "possédée par une force démoniaque", qualifiant le film de "blasphème vulgaire et irrespectueux".

Le juge qui avait a priori ordonné l'interdiction dudit film, avait annoncé avoir pris cette décision afin de "calmer les esprits" au sein de "la communauté chrétienne et la société brésilienne".

Mise en ligne le 3 décembre 2019, "La Première Tentation du Christ" raconte sur le ton de la comédie loufoque une soirée familiale surprise au cours de laquelle Jésus arrive en compagnie d'un autre homme, visiblement homosexuel.

En dépit de tout le bruit autour de l'affaire "La Première Tentation du Christ", la fiction a remporté un prix dans la catégorie comédie aux Emmy Awards en 2019.

Lire aussi: Tensions dans la famille royale britannique : Donald Trump parle de sa tristesse

Le collectif Porta dos Fundos, initiateur du film, a réitéré jeudi dans un communiqué être "contre quelconque acte de censure, de violence et d'autoritarisme", tout en maintenant sa confiance "envers le système judiciaire pour faire respecter la Constitution".

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Togo : un maire vient d'être destitué

12/10/2020

Togo :...

  C'est une première depuis le début...
Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...

Netflix a été sommé par une décision de justice de retirer de son catalogue une comédie de Noël dans laquelle Jésus semble homosexuel; elle a par la suite saisi la Cour suprême. Et contre toute attente, les magistrats ont donné l’autorisation de diffusion jeudi à la plateforme de vidéos en ligne.

La Cour suprême brésilienne a donné raison, jeudi 9 janvier, à Netflix en annulant la décision judiciaire prise par un tribunal de Rio de Janeiro, qui lui ordonnait de retirer de son offre une fiction dans laquelle Jésus semble entretenir une relation homosexuelle. En effet, cette décision avait été prise à la demande de l'association catholique Centro Don Bosco de la Fe y la Cultura.

Sortie à l'occasion de Noël, la comédie satirique, dont le titre fait référence au film de Martin Scorsese, La dernière tentation du Christ (1988), a très vite eu un impact négatif dans certains milieux catholiques et évangéliques au Brésil. En effet, cela a suscité une colère dans les rangs des chrétiens au point où le 24 décembre, la société productrice du film, Porta dos Fundos, a été ciblée par deux cocktails Molotov lancés sur la façade de son bâtiment, à Rio. Chance, cela n’occasionera que des dégâts matériels.

Brésil: Le Jésus gay ne sera pas retiré de Netflix malgré la censure religieuse

Malheureusement pour ces dissidents, José Antonio Dias Toffoli, président de la Cour suprême, est catégorique: "La Première Tentation du Christ", la comédie à l'origine de la polémique, "ne faisait pas fi de la nécessité du respect de la foi chrétienne (ni des autres croyances religieuses ou de l'absence de celles-ci)", a-t-il estimé lors de sa décision.  

"On ne peut pas supposer qu'une satire humoristique ait la capacité d'affaiblir les valeurs de la foi chrétienne, dont l'existence remonte à plus de deux mille ans, et qui est intériorisée dans la croyance de la majorité des citoyens brésiliens", a ajouté le magistrat, affirmant que la liberté d'expression était fondamentale dans une démocratie.

Jeudi, Netflix a annoncé avoir saisi la Cour suprême: "Nous soutenons fortement l'expression artistique et nous allons lutter pour défendre ce principe important", dans un communiqué.

La veille, le juge avait en effet ordonné à Netflix de supprimer le programme de 46 minutes, réalisé par le collectif d'humoristes brésiliens Porta dos Fundos. En effet, le collectif, qui aborde des sujets sociaux tels que l'usage de drogues, la sexualité et la corruption est régulièrement critiqué par des associations chrétiennes.

Henrique Soares da Costa, évêque du Pernambouc (centre-est) qui a depuis annulé son abonnement à la plateforme de streaming, a assuré que celle-ci était "possédée par une force démoniaque", qualifiant le film de "blasphème vulgaire et irrespectueux".

Le juge qui avait a priori ordonné l'interdiction dudit film, avait annoncé avoir pris cette décision afin de "calmer les esprits" au sein de "la communauté chrétienne et la société brésilienne".

Mise en ligne le 3 décembre 2019, "La Première Tentation du Christ" raconte sur le ton de la comédie loufoque une soirée familiale surprise au cours de laquelle Jésus arrive en compagnie d'un autre homme, visiblement homosexuel.

En dépit de tout le bruit autour de l'affaire "La Première Tentation du Christ", la fiction a remporté un prix dans la catégorie comédie aux Emmy Awards en 2019.

Lire aussi: Tensions dans la famille royale britannique : Donald Trump parle de sa tristesse

Le collectif Porta dos Fundos, initiateur du film, a réitéré jeudi dans un communiqué être "contre quelconque acte de censure, de violence et d'autoritarisme", tout en maintenant sa confiance "envers le système judiciaire pour faire respecter la Constitution".

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire