Actu-People

Ces artistes français qui s’inspirent de la musique africaine

Written by La redaction

il faut savoir rendre à César ce qui est à César. La musique africaine inspire beaucoup les artistes Français. Et qui de mieux que nous-mêmes pour raconter notre histoire ?

Ce n’est pas un phénomène nouveau si l’on se réfère à l’histoire de la chanson « Soul Makossa » de la légende Manou Dibango (Cameroun), qui clairement était arrivée aux oreilles d’une autre légende. Michael Jackson et son « Mama say, Mama sa, Mama Makossa » (Wanna Be Startin’ Somethin’). S’en était d’ailleurs suivi une bataille judiciaire ou le chanteur camerounais aura eu gain de cause. Une autre histoire que l’on connaît peut-être moins, celle de « Hot koki » d’André Marié Tala volée carrément par James Brown pour la chanson « Hustle (Dead on It) » en 1975. La légende camerounaise gagna aussi son procès. Et plus récemment en 2010, Shakira qui prétendra carrément avoir eu l’inspiration pour créer « Waka Waka », originalement « Zangalewa » de Golden Sounds (1986)… C’est dire que les frontières sont très minces quand il s’agit de musique. Reconnu ou pas, le monde a toujours puisé dans cette incroyable richesse artistique venue d’Afrique.

On l’a toujours su, la France également a toujours aimé les musiques inspirées de chez nous. Il fut un temps, l’Afrique était le grand vivier de ce qu’on a appelé la « World music ». Appelation fourre-tout dont je ne suis pas fan car elle empêche de clamer haut et fort les vraies origines des mélodies du monde, empêchant ainsi de vanter les divers patrimoines culturels.

Depuis un moment la musique Française, qu’elle soit de variété, urbaine ou pop est fortement influencée par la musique africaine. Que ce soit au niveau des sonorités, des instruments, du vocabulaire, et même parfois plus récemment des intonations des voix posées.

Il faut le dire, depuis l’avènement de l’Afropop, plus récemment de l’Afrotrap, ou de la scène africaine musicale en général, ce n’est plus seulement des States que certains artistes Français tirent leur inspiration mais bel et bien du continent mère. Aux USA, on crierait à l’appropriation culturelle. Mais bon, pas toujours avérée car bon nombre des artistes en question sont d’origine africaine, on pourrait don

Notre musique suscite un engouement sans pareil depuis quelques années. Venant ainsi enfoncer le clou planté par des Passi et ses amis du Bisso Na Bisso fin des années 90. Mokobe remet le couvert avec son album « Africa Forever » en 2011, en voilà un qui a eu du nez. Il a même été nominé aux BET Awards de 2012 pour le compte du Mali. C’est pas sous la bannière de la France qu’il aurait accomplir cet exploit.

Ces 5 dernières années a émergé une nouvelle génération de jeunes artistes Français d’origine africaine et qui injecte très clairement l’héritage culturel auparavant plus discret. A noter qu’une grande partie d’ailleurs nous vient de l’écurie Bomaye Musik de Youssoupha, notamment très colorée par la musique congolaise dont ils sont originaires, et oui encore des Congolais ! Dans le genre, ils règnent en maître…

Faut-il donc rappeler à nos jeunes artistes du continent qu’il est vital qu’ils entretiennent, conservent, voire même ressuscitent nos genres traditionnels ? Car à l’ère de la mondialisation, c’est l’authenticité qui devient originale et unique. Je ne le dirais jamais assez, c’est cette singularité culturelle que le monde recherche.

Voici donc pour vous des artistes Français qui s’inspirent actuellement de la musique africaine. Evidemment ceci n’est pas une liste exhaustive car ils sont bien nombreux et mais ils témoignent d’une vraie tendance qui pèse lourd dans la musique française actuelle.

 

1-Lartiste

Lartiste de son vrai nom Youssef Akdim a des origines marocaines. Bien que vivant en France depuis plusieurs années, il n’hésite pas à se pencher vers l’Afrique pour avoir de l’inspiration pour ses mélodies. Et plus récemment, il a sorti « Catchu catchu » un titre super entrainant.

2-Alonzo

Alonzo, de son vrai nom Kassim Djae est d’origine comorienne. Il débute sa carrière au sein du groupe Psy 4 de la rime, avec Sya Styles et ses cousins Soprano et Vincenzo. L’année dernière il a sorti « Binta »…

3-MHD

Le jeune rappeur français d’origine guinéenne et sénégalaise est toujours aussi proche de ses racines. Son Afrotrapfusionne des influences issues de scènes musicales africaines diverses et variées. Le résultat est complètement atypique. Rappelez-vous de « A Kele Nta »  qui signifie « Ne choisis qu’elle » en langue Bambara (langue officielle du Mali). Et le clip lui même a été tourné à Dakar au Sénégal ainsi que sur les plages de Dakar dont MHD est originaire et qu’il connait très bien. Et le clip qui vante très bien l’Afrique a récolté près 70 millions de vues sur YouTube.

4-Djany

image: https://i0.wp.com/www.jewanda-magazine.com/wp-content/uploads/2017/11/artistes-inspirent-musique-africaine-jewanda2.jpg?resize=696%2C696&ssl=1

La chanteuse d’origine Franco Congolaise de 29 ans ne s’éloigne jamais du continent de Nelson Mandela. Elle respire l’Afrique. Dans son remix « J’ai décalé » du titre de Keblack « J’ai déconné », elle se laisse aller Wanda People. Tout un couplet en Lingala. Et le clip est « Tokooos » aurait dit Fally Ipupa.

M (Matthieu Chedid)

Lamomali est un le premier album du groupe Lamomali, crée à l’initiative de -M- (Matthieu Chedid)artiste de scène accompli récompensé par huit Victoires de la musique. Le groupe est composé de Matthieu Chedid, Toumani Diabaté et son fils Sidiki Diabaté. Le disque se veut afro pop. C’est le fruit de la complicité entre Matthieu Chedid et le discret mais tout aussi génial et respecté Toumani Diabaté, membre d’une dynastie qui a fait de la kora.

 

 

 

6-Kaaris

 

Le rappeur français d’origine ivoirienne est lui aussi très proche de son Afrique natale. Kaaris s’est lancé dans l’afrotrap il y a peu . Avec son clip « Tchoin » sorti en 2016, l’artiste a marqué la tête des classements, 87 millions de vues sur YouTube. Pour ceux qui ne connaissent pas le topo, « Tchoin » signifie en argot ivoirien signifie « fille facile », « bordelle » au Cameroun ou encore une prostituée.

Maître Gims

Il n’est pas Français à la base mais son terrain de jeu c’est la France. Maitre Gims est devenu au fils des temps l’un des artistes des plus aimés de la scène musicale française. Mais pour que le chanteur congolais arrive à ce niveau de sa carrière, il a su séduire ses fans en puisant dans le patrimoine culturel africain. Son tube « Sapés comme jamais » reprend de la plus belle des manières les thèmes de la musique congolaise : la sapologie, l’extravagance et l’ambiance .

Naza

 

 

Naza est un rappeur français originaire de la République Démocratique du Congo (RDC) et du Congo Brazzaville. En  quelques années, le mbom a su imposer sa vision du rap en France. Celui qui avait commencé en 2010 par un tout autre style musical, s’est vite rallié à la tendance afro qui a pris le pouvoir en France. En plus d’incorporer du lingala dans la majorité de ses titres, il a commencé à se réapproprier cette langue en mettant en avant, des expressions de la rue en relation avec ses origines. Un petit sûr de Youssoupha.

Singuila

 

 

Singuila fait danser la France depuis plusieurs mois avec son clip « Ay mama ». Porté par les rythmes dansants de l’afro-pop, le chanteur français d’origine congolaise nous amène dans les rues de  Brazzaville, au Congo et n’hésite pas à mettre en  valeur les sapeurs de son pays.

Fababy

 

 

De son vrai nom Fabrice Ayékoué est un rappeur et chanteur français, d’origine ivoirienne. Comme ses amis Naza et Keblack , le jeune artiste de 29 ans s’est lui aussi lancé dans le style afro et ça lui réussit bien.

Keblack

 

 

Keblack allie lui aussi parfaitement le côté street et les sonorités africaines. Dans ses chansons, l’artiste qui a été découvert sur réseaux sociaux s’essaye très bien depuis un bon moment sur des productions à rythmes afro. Pour un nocive du genre le jeune Keblack est sur la bonne route Wanda People.

Dadju

 

 

On ne parle que de lui Wanda People. Le mbindi de Maitre Gims. Son tout premier album Gentleman 2.0 est seulement venu faire grimper de nouveau sa côte de popularité. Dadju a su imposer sa musique en France. Et pour ce faire, il a invité dans cet album des confrères congolais à l’instar de Fally Ipupa, Maitre gims, Keblack, Niska, Keblack…etc

Gradur

 

 

Le chanteur originaire du Congo a toujours œuvré dans l’afro rap. En 2014, il commence une série de freestyles qu’il nomme Sheguey, le gimmick du rappeur (chégué qui veut dire « enfant de la rue » en lingala). Un style de musique qu’il n’a jamais lâché. Il est africain et fier et c’est surtout pour cela que ses fans l’aiment.

Kaysha

Ce n’est pas nouveau pour Kaysha car il a depuis toujours marqué ses chansons de ses origines congolaises. Souvenez-vous du fameux titre « Motema » (2004). C’est d’ailleurs ce qui fait qu’il a une place particulière pour les Africains. Précisons que personne ne le faisait comme lui à l’époque. Alors il n’allait pas rater le coche quand c’est devenu une tendance générale. En témoigne son dernier clip. Mais réussira-t-il

 

Jain

 

 

 

L’ auteur-compositrice-interprète française Jain est plutôt fan de l’Afrique et des ses chanteurs Wanda People. Pour le  montrer, Jain a sorti le son Makeba. Un titre qui rend hommage à la Sud-Africaine Miriam Makeba.  Jain a des influences musicales variées, comme on peut le constater dans le mélange des genres de ses musiques. Elle se dit très influencée par les musiques d’origine africaine. Sa mère lui a fait découvrir très jeune des artistes comme Youssou N’Dour, Salif Keïta ou Oumou Sangaré et surtout Miriam Makeba.

C.V.F / S.N.

16Black-M

De son vrai nom Alpha Diallo, le chanteur français d’origine guinéenne et sénégalaise multiplie les appels du pied au public africain. Avec son titre « A l’Ouest » en featuring avec MHD, il fait danser sa guinée natale. Il n’hésite pas de chanter et danser aux rythmes de l’Afrique de Ouest.

Lâchez commentaire sur Doingbuzz

Commentaires

---

Sponsorisé: Pour tous vos projets web 3Vision-Group: Site web l Application web l Logiciel, Référencement l Hébergement Web l Communication digital etc.. cliquez sur l'image ci dessous pour plus de détails .

3Vision-group

A propos du rédacteur

La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

Laissez un commentaire sur doingbuzz