Aliko Dangote : son titre d’homme le plus riche d’Afrique remis en cause

Toujours considéré comme l’homme le plus riche d’Afrique, le titre du géant entrepreneur nigérian,  Aliko Dangote vient d’être remis en cause.

Aliko Dangote est l’homme le plus fortuné d’Afrique et tout le monde le sait. Il est promoteur de la firme Dangote Group présent aujourd’hui dans le ciment, l’agroalimentaire, la logistique et l’immobilier.

Selon une récente estimation de la plateforme d’information financière Bloomberg, les biens d’Aliko sont estimé à 14,2 milliards $. Mais dans le détail de cette fortune, il en ressort que Dangote possède moins de cash qu’un de ses concurrents en Afrique. Il s’agit de  l’Egyptien Naguib Sawiris.

Selon les dernières informations, la fortune de Dangote est principalement composée de la valeur de ses participations (directes et indirectes) au capital de l’entreprise Dangote Cement, qui est cotée sur le Nigerian Stock Exchange (Bourse de Lagos). Dangote Cement est une importante entreprise du marché financier nigérian. Mais comme toutes les sociétés cotées, sa valeur boursière peut fluctuer selon le sentiment des investisseurs. Ce qui constitue pour Dangote, une fortune à valeur variable.

À lire aussi :
Les États-Unis fourniront 5 millions de vaccins COVID-19 à l’Afrique via COVAX

Lire aussi : “Je ne peux pas épouser quelqu’un comme Dangote “- dixit une actrice nigériane

Finalement, en termes de capitaux disponibles, l’homme d’affaire nigérian détient 2,7 milliards $. Ce montant est inférieur à celui détenu par l’égyptien Naguib Sawiris, qui est certes moins fortuné, mais dont les avoirs totalisent 5,35 milliards $, y compris 4,2 milliards $ en cash.

À lire aussi :
Coup de frein pour l’épidémie de Covid-19 en Afrique

Cette analyse permet de mieux appréhender la notion « d’hommes les plus riches au monde ». Dans la conception populaire, cela renvoie à la quantité d’argent dont disposent les personnes concernées. Or, dans la plupart des cas, les fortunes annoncées sont composées en grande partie de parts de sociétés cotées dont la valeur fluctue et qui ne sont réalisables que dans de faibles proportions.

Rappelons aussi que la valeur des avoirs en cash dépend encore de la devise sous laquelle ils se trouvent. Si on reprend l’exemple de Dangote et Sawiris, qui possèdent leurs cash en monnaie locale, le Nigérian part légèrement défavorisé car la monnaie de son pays, le naira, a été dévaluée depuis le début de l’année. Alors que dans le même temps, la livre égyptienne a légèrement pris de la valeur sur la devise américaine.

À lire aussi :
« Il a brisé mon cœur en mille morceaux » : l’ex-petite amie d’Aliko Dangote fait des confidences

Avec Agence Ecofin

Lire aussi : Drame : un camion de Dangote en feu, fait deux morts

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire